Tron Legacy par Daft Punk : la meilleure BO de tous les temps revient, et c'est encore mieux

Antoine Desrues | 4 janvier 2021 - MAJ : 07/01/2021 10:00
Antoine Desrues | 4 janvier 2021 - MAJ : 07/01/2021 10:00

La musique culte des Daft Punk pour Tron : L’Héritage connaît enfin une version augmentée, avec de nouveaux morceaux longtemps réclamés par les fans.

À la rédaction d’Ecran Large, on apprécie beaucoup Tron : L'Héritage. La suite inespérée du film de 1982, pionnier de l’image de synthèse, s’est certes révélée imparfaite, mais aussi bourrée d’envies, à commencer dans sa production design inspirée et dépaysante. Malheureusement, son box-office décevant et des critiques peu tendres ont quelque peu enterré la franchise, malgré la possibilité d’un troisième opus avec Jared Leto.

Cependant, ce Tron 2 a su se construire, au fil du temps, une certaine fanbase louant ses qualités, et en particulier son coup de génie principal : avoir su convaincre les Daft Punk de signer la bande-originale du film.

Foncièrement inspiré par la science-fiction des années 80, l’univers de Thomas Bangalter et Guy-Manuel De Homem-Christo a toujours été perçu comme une évidence pour illustrer le monde de Tron. Le duo casqué a ainsi pu expérimenter un mix d’électronique et de musique acoustique, qui a même selon leurs dires été capital pour aborder leur album suivant, le brillant Random Access Memories.

 

Photo"Je ne reconnais plus personne, dans ma moto du futur !"

 

En a résulté une musique absolument transcendantale, un pur duel entre réel et virtuel porté par des riffs démentiels et des loops enivrantes, où les ostinatos des cordes se sont confrontés à l’acidité énervée des claviers des DJ. En bref, l’un des chefs-d'œuvre des années 2010, et sans nul doute une bande-originale des plus essentielles, ne serait-ce que pour comprendre l’importance d’une bonne musique pour accompagner un film.

Cependant, à l’instar de nombreux albums de ce type, la BO de Tron : L’Héritage a souffert de quelques manquements, compensés par la sortie sporadique de quelques pistes exclusives sur des versions collectors distribuées au compte-gouttes. Mais les mélomanes et autres béophiles vont enfin pouvoir arrêter les sacrifices humains, puisque Walt Disney Records s’est décidé à sortir une “Complete Edition”, agrémentée de neuf nouveaux morceaux. Petit tour d’horizon de ce Graal tant attendu.

 

Photo Daft PunkLe retour des rois

 

Tout d’abord, le CD original de Tron : L’Héritage a été tronçonné d’un gros pan de film, à savoir son introduction. Passé le morceau The Son of Flynn, qui suit la première apparition du personnage de Sam sur sa moto, l’album passe immédiatement à son entrée dans la Grille. C’est désormais chose corrigée grâce aux morceaux Encom Part I et II, qui suivent l’infiltration du héros dans la société ayant appartenu à son père. On a enfin l’occasion de profiter du talent des Daft Punk dans le déploiement de boucles discrètes au violoncelle, avant une explosion purement jouissive de synthés fous lorsque Sam saute de la tour Encom en parachute.

 

 

Ensuite, Sea of Simulation ou encore Round One permettent de nous replonger dans les basses vibrantes et autres percussions d’un autre monde qui ont fait la renommée du duo, donnant l’impression de faire battre le cœur d’un ordinateur. L'émotion est également présente avec le clavier doux du touchant Father and Son, traduisant à la perfection le temps perdu entre Sam et son paternel piégé dans la Grille.

Reflections, Sunrise Prelude et Outlands II sont quant à elles des variantes magnifiques d’autres morceaux de la BO, développant des ambiances uniques qui marquent à chaque mesure l’inventivité permanente de leurs sonorités.

Et enfin, la pièce maîtresse s’appelle Castor, en référence au gérant de la boîte de nuit incarné par Michael Sheen. Si beaucoup se souviennent du démentiel Derezzed, qui intervient durant l’attaque du club (où les Daft se permettent d’ailleurs un petit caméo), un autre morceau se fait entendre un peu plus tôt, et il est tout aussi brillant.

 

 

 

Les Daft Punk en profitent ici pour libérer toute leur énergie techno au travers d’une rythmique imparable et d’un leitmotiv entêtant, à bases de notes pincées insaisissables. Aussi précis et tranchant que la série de 0 et de 1 qui compose la Grille, le morceau file les métaphores musicales des compositeurs par rapport au monde informatique. De quoi renforcer plus que jamais la cohésion ahurissante de cette bande-originale de légende.

Et puisqu’on manque de superlatifs, on ne peut que croiser les doigts pour que Disney envisage la mise en chantier de Tron 3, et que les Daft Punk rempilent pour un nouveau bijou musical. En attendant, on vous renvoie à notre dossier passionné pour défendre Tron : L'Héritage.

Tout savoir sur Tron : L'Héritage

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Antoine Desrues - Rédaction
07/01/2021 à 10:04

@Nicotine46

Alors en effet, après vérification, tous les morceaux avaient été au moins diffusés en tant qu'exclusivités pour Itunes ou autre, mais certains d'entre eux s'étaient vraiment rendus peu disponibles par le passé. C'est la première fois que tout est rassemblé sur un seul album.

Merci pour la précision. C'est corrigé. Et vive Daft Punk !

Nicotine46
05/01/2021 à 20:47

J'adore Tron Legacy et surtout je suis ultra fan de Daft Punk. Leur bo est très réussie.

Par contre il me semble qu'aucun morceau n'est réellement inédit dans cette "complete edition".
Comme vous le dites vous même, il y a eu plusieurs éditions de l'album avec des titres bonus, etc. Et il me semble que ce nouvel album ne fait que rassembler l'intégralité des morceaux sur un seul album. Mais pas de nouveaux titres. Dites moi si je me trompe.

Eddie Felson
05/01/2021 à 13:09

Au final, cette assertion de « la meilleure BO de tous les temps ... » appelle article sur ce thème en mode « TOP ten » ... ou plus... des meilleures BO selon EL/@Rédaction...

brucetheshark
05/01/2021 à 09:51

@Fray, ils ont pas oublié... Tron Legacy est bien mieux que tes deux exemples

Fray
05/01/2021 à 07:57

Je trouve la BO excellente,mais pas de tous les temps, vous avez oubliez le seigneur des anneaux de Howard shore ? Inception de Hans Zimmer ?

Dae-Soo Ho
05/01/2021 à 07:54

Super article, pour mon groupe préféré ça fait super plaisir ! Je connaissais déjà le morceau Castor, merci YouTube d'avoir mis à notre disposition la série spéciale japonaise ????
Je reste très surpris que cette BO n'ait pas au moins été nommée aux Oscars.. Ils se sont bien vengé niveau récompense avec RAM..

Gantt
05/01/2021 à 00:40

Génial

Ozymandias
05/01/2021 à 00:04

Cool je vais m'écouter ça !

Geoffrey Crété - Rédaction
04/01/2021 à 23:48

@Hermès

On avait d'ailleurs consacré un dossier aux musiques marquantes de 2020 à nos yeux (enfin, oreilles) !

https://www.ecranlarge.com/films/dossier/1359794-tenet-1917-soul-doom-eternal-les-meilleures-musiques-et-bo-de-lannee

Hermès
04/01/2021 à 23:42

Un article uniquement consacré à la BO d'un film de cinéma ça fait bien du bien, merci pour ça ! Retracer les passages du film et nous traduire ce qu'est selon vous la musique aux images, et son contexte, j'apprécie. :) Que vive le cinéma ! \o/

Plus

votre commentaire