Terminator : Dark Fate - selon cette actrice, le film a usé la franchise

Antoine Desrues | 5 décembre 2020 - MAJ : 05/12/2020 13:48
Antoine Desrues | 5 décembre 2020 - MAJ : 05/12/2020 13:48

Mackenzie Davis, l’actrice de Terminator : Dark Fate, est revenue (encore une fois) sur l’échec du film, avec de nouveaux arguments.  

Parmi les flops récents dans le domaine des blockbusters, Terminator : Dark Fate a été un échec particulièrement passionnant. Même si la saga bien amochée avait mis toutes les chances de son côté avec le retour de Linda Hamilton dans la peau de Sarah Connor, et celui de James Cameron en chaperon de cette nouvelle fournée, ce sous Jugement dernier s’est bien ramassé la face, autant sur le plan critique qu’au box-office.  

Toutefois, pour l’actrice Mackenzie Davis, qui incarnait Grace dans le film, ce ratage n'est pas tant dû à la nullité de cet opus comme elle l'a déclaré au micro du podcast Happy Sad Confused :

“Personne n’a vu les trois derniers [volets]. Je comprends, ce n’est pas grave. Je ne pense que ça signifie que notre film était mauvais, mais je comprends que l’appétit du public s’était éteint.

 

photo, Mackenzie DavisMackenzie Davis : championne en lancer de javelot (et en langue de bois ?)

 

Elle est ensuite revenue sur la dimension féministe du long-métrage, qui mettait en avant trois personnages principaux féminins :   

“À quel point peut-on attribuer [cet échec] au fait qu’il y avait trois femmes principales, je ne sais pas. Je n’ai jamais vraiment voulu m’engager avec ce genre de choses parce que je ne les contrôle pas. Je suis une femme et j’aime vraiment le rôle, et je suis fière de ce que j’ai fait. Je ne pourrais pas dire ‘Personne ne l’a vu parce qu’ils sont sexistes !’ Ça m'a semblé être une réponse facile d’avancer que ‘OK, six films, c’est trop, maintenant on le sait.” 

 

photo, Linda Hamilton, Mackenzie Davis"C'est de ta faute" "Non c'est la tienne"

 

Pour autant, l’actrice n’a pas perdu l’espoir qu’une suite de Dark Fate puisse voir le jour. Autant dire que le projet semble mort et enterré, même si les films suivants promettaient d’explorer une nouvelle timeline. Le personnage de Grace, qui mourrait à la fin du film, aurait tout de même pu revenir dans la suite selon l’actrice : 

“Quand est-ce qu’un accord de non-divulgation expire (rires) ? Il n’y a pas de résurrection, mais elle venait du futur, donc...” 

En tout cas, vous pouvez vous faire votre propre idée sur Terminator : Dark Fate et sa triste vie en salles au travers du dossier qu’on lui a consacré. Et pour notre critique, c'est par là. Et si vous en voulez encore, il y a aussi notre classement de la saga.

Tout savoir sur Terminator : Dark Fate

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Snake
09/12/2020 à 16:28

Le film est loin d'être nul, mais non plus génial, ça se regarde. C'est juste que vu tout le foin qu'ils ont fait, entre le retcon de la franchise, le retour de Cameron, le retour des acteurs originaux, on s'attendait à beaucoup mieux. J'ai eu beaucoup de mal avec Grace et sa badasserie trop forcée, ainsi qu'a la remplaçante de John, anticharismatique et pathétique. Le nouveauTerminator faisait un bon job cependant. Dommage.

zetagundam
07/12/2020 à 11:31

@Kyle Reese

No problemo ! :)

bouffons
07/12/2020 à 11:15

Dark Fate est objectivement un très bon film.
Jamais ridicule, contrairement aux trois précédents à oublier.

Terminator est une belle trilogie, Dark Fate étant le vrai Terminator 3.

Kyle Reese
06/12/2020 à 23:57

@zetagundam

Bon ... et bien pour la faire simple, je me suis emballé car j'ai indéniablement zappé les guillemets ainsi que le mot "subtilité" que tu as employé dans ta phrase, du coup j'ai en effet compris ton texte de travers. :(
Confus et sincèrement désolé pour cette bourde je suis. Mon texte ne fait évidement plus sens par rapport à ton post. Encore une fois ... sorry. ;) (bon va falloir que je me calme un peu avec ce Dark Fate ...)

zetagundam
06/12/2020 à 21:03

@Kyle Reese

regardes bien les guillemets, qui sont très importants, que j'ai mis à féministe avant de tenter de me faire comprendre "je ne sais quoi" car j'ai employé à dessein "féministe" et non féministe

Kyle Reese
06/12/2020 à 17:13

@zetagundam

On n’a pas attendu Dark Fate pour avoir un Terminator féministe.
T1 était déjà bien féministe avant l’heure. Il montre avant tout une femme lambda qui subit sa vie “qu’est ce qu’on en a à foutre chérie dans 100 ans on sera mortes”, évoluer en une redoutable guerrière prenant son destin enfin en main. Rebelotte avec T2 si le message n’était pas encore suffisant Cameron enfonce le clou. Sarah est une mère qui fait tout pour protéger son fils et en arrive à penser :

“ En regardant John avec cette machine, tout devint très clair : le Terminator ne s’arrêterait jamais. Il ne l’abandonnerait jamais… Et il ne le frapperait jamais, ne crierait jamais après lui ou le tabasserait en rentrant saoul ou ne dirait qu’il est trop occupé pour jouer avec lui. Il serait toujours là… Et il mourrait pour le protéger… Et de tous les pères possible qui sont passés toutes ces années, cette chose, cette machine était le seul à être à la hauteur… Dans un monde de fous, c’était le choix le plus raisonnable.”

On ne fera pas mieux comme texte féministe dans la franchise. Et il y en a un autre dans le film au sujet de la création destructrice des hommes par rapport aux femmes.

Alors voilà, John Connor n’est plus, le destin en a décidé autrement, il est définitivement noir pour lui. Et cette fois c’est une fille qui pourrait être le sauveur de l’humanité.
Et après avoir envoyé un soldat du futur, homme, la résistance envoie une soldate du futur hybride femme.
Pourquoi ça déplaît tant ? Pourquoi papy T800 ne pourrait il pas s’occuper d’une famille alors qu’il a pu être un parfait père de substitution dans T2. Ça dérange qui ?

Les Terminators de Cameron étaient donc déjà bien féministe car Cameron l’est profondément. Il suffit de regarder ses films pour le comprendre.
Dark Fate n’a rien massacré du tout, il propose qq chose de différent, pas forcément par opportuniste comme on pourrait le penser (comme pour d’autre suites de franchise) car que ça plaise ou non le changement vers plus de féminisme au pouvoir est dans l’ère du temps. Cette évolution au regard du féminisme des 2 premiers a un coté somme toute logique, presque inéluctable. Le film n’est pas du niveau de ceux de Cameron évidement, il ne renouvelle pas suffisamment le genre mais il fait plutôt bien le taffe, une variation honnête avec des femmes sur le même thème en qq sorte. C’est comme ça que je l’ai pris, c’est comme ça que je l’ai apprécié.

zetagundam
06/12/2020 à 10:24

Chère Mackenzie Davis, je peux vous assurer que les gens ont visionnés les 3 derniers films et je vous confirme que "votre" film est bien le pire de tous car il ne fait que "canceller", puisque ce "mot" semble à la mode, tout ce qui a été fait avant lui pour faire un pamphlet "féministe" dont le mot subtilité semble avoir été oublié.

Cette infâme bouse dans laquelle vous avez jouée aurait pu être intéressant si le personnage de Dani Ramos avez pris la succession de John Connor, suite à son décès pendant la guerre contre Skynet, mais James Cameron, ne pas oublié que c'est lui le principal responsable de ce massacre, à préférer ch..r sur sa propre franchise probablement pour le pognon. Ce n'est pas non plus la 1ère fois qu'il nous fait le coup

Woké
06/12/2020 à 02:12

"Get woke, go broke". Y'a rien de plus à dire.

Brad eastwood
05/12/2020 à 18:48

N'empêche que Hollywood s'est fait une spécialité de massacrer toutes les "sagas cultes" des années 80, Alien, Terminator, Predator, Star Wars, etc. A part retour vers le futur, pas une n'aura échappé au massacre.

Ecran Large n'est pas large
05/12/2020 à 17:28

dites,donc le responsable de cette rubrique ou autre sur Ecran Large;expliquez moi pourquoi vous str--ikez le genre de com qui expose: le plantage terminal du film,
j'attends des reponses , pourquoi vous st--rikez, voir pratiquez le I .P Ba-n ?
on aimerait savoir, le fond de votre pensée, car vous en avez une, on la voit par les srike bien polarisé..
les raisons qui ne semblent pas vous plaire :
ur pourquoi le film se plante mechamment en alignant les poncifs M on di aliste dans le film: Fe mini sme, Power Girly heroine, un zeste de lg tbt et div ersité, 100 % dans l'Ag-enda mon-dialiste, si vous ne voyez pas cela dans le film dark fate, alors vos confreres non alignes le voient eux aussi,
merci de bien de repondre et de ne pas sucrer le Com,en plus vous avez des logs de mots interdits, consideres comme s p a m

Plus

votre commentaire