News of the World : une première image du prochain film de Tom Hanks avec le réalisateur de Jason Bourne

Mathias Penguilly | 8 septembre 2020 - MAJ : 08/09/2020 12:28
Mathias Penguilly | 8 septembre 2020 - MAJ : 08/09/2020 12:28

Fort du succès de Greyhound sur la plateforme de streaming d'Apple, Tom Hanks revient prochainement dans un road trip très particulier.

La Covid-19 n'a pas été très clémente avec l'interprète de Forrest Gump. Lors d'un voyage en Australie, l'acteur et son épouse, la comédienne Rita Wilson, ont tous deux été contaminés par le nouveau virus. Puis, son nouveau film intitulé USS Greyhound - La Bataille de l'Atlantique a été "rétrogradée" vers une plateforme de streaming (Apple TV+) au grand dam de Tom Hanks qui a aussi officié comme scénariste sur le projet. Le film a fort heureusement réalisé de bons résultats sur la plateforme SVoD, une certaine consolation pour la star.

Il sera très prochainement à l'affiche du prochain film de Paul Greengrass (le réalisateur britannique à qui on doit trois des films de la saga Jason Bourne, dont le dernier), adapté d'un roman à succès publié en 2016. News of the World - c'est son nom - met en scène une paire improbable de protagonistes qui se lancent dans un dangereux road trip à travers le territoire texan à l'aube de la Guerre de Sécession. Une première image vient d'être diffusée sur Twitter.

 

Photo Helena Zengel, Tom HanksVery unlikely duo

 

Dans News of the World, Hanks interprètera le capitaine Kidd, un liseur de nouvelles itinérant. De ville en ville, le capitaine Kidd est chargé de délivrer les informations auprès d'une population rurale, voire analphabète, qui n'a pas accès aux journaux. En chemin, on lui confie une mission : ramener une jeune fille à sa famille, des années après qu'elle ait été kidnappée par une tribu d'Indiens. L'enfant est interprétée par la jeune actrice allemande Helena Zengel, récemment vue à l'affiche du superbe Benni (notre critique est par ici).

C'est la seconde fois que Tom Hanks travaille avec Paul Greengrass : les deux hommes avaient notamment collaboré sur l'angoissant thriller Capitaine Phillips en 2013. Aux États-Unis, le film devrait sortir dès le 25 décembre 2020. Le film pourra être visionné dans les salles obscures françaises à partir du 6 janvier 2021.

 

Affiche officielle

Tout savoir sur La Mission

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Ferenc
09/09/2020 à 13:00

Haha, je m'attendais à cette remarque sur ma faute d'orthographe/de frappe. Une façon de botter en touche très prévisible, et tout aussi hors-sujet. C'est un peu comme si je vous attaquais sur votre "bégaiement" : "ça me me fait sourire c'est tout". :-D
Cela confirme mes dires, vous n'avez aucun argument en votre faveur, vous préférez vous contentez de jouer les effarouchés, sans développer votre propos (pourtant, vous aviez l'air d'avoir un avis sur le sujet, non ?)
Vous n'avez pas envie de débattre dites-vous ? Mouais, vous avez surtout la flemme. :-)
Par contre oui, bonne idée de revoir "Buffalo Bill et les Indiens", très bon film, et pourquoi donc écorcher le titre? Là encore ce n'est pas le propos. :-)

Bref, j'ai donné mon avis en faisant au départ une simple réflexion sur une mauvaise habitude journalistique (et aussi de langage de façon plus générale) : le l'appellation indien n'a pas lieu d'être ici, et après quelques siècles, il serait temps de rétablir un vocabulaire plus juste.

Mais comme d'habitude, je suis toujours ouvert à la discussion. Au moins, Alulu a posté un commentaire pertinent sur la question, c'est déjà ça. :-)

caribou
09/09/2020 à 10:05

@ Ferenc
On dit " EssayeZ autre chose" Sinon pas envie d'un débat a la noix avec vous professeur. ça me me fait sourire c'est tout. Continuez donc si vous le souhaitez , d'apporter avec maturité vos éclairages supers importants au monde , moi je retourne de ce pas revoir "Buffalo bill et les amérindiens" en vous souhaitant néammoins et trés cordialement une bonne journée.

Ferenc
08/09/2020 à 22:36

Je m'attendais à ce genre de "réactions".

Déjà Caribou, aucun rapport avec le fait de jouer aux cow-boys et aux indiens pendant l'enfance, vous êtes complètement hors sujet, et on peut bien pardonner aux enfants le terme. De même, plutôt que de vous offusquer avec une réaction manquant de maturité, dites-moi plutôt en quoi j'ai tord ? Je n'ai rien contre le débat, bien au contraire, et il m'arrive d'ailleurs fréquemment d'employer le terme incriminé par habitude, donc essayer autre chose... :-D

Le commentaire de Alulu est déjà plus nuancé, et effectivement, il aurait été sans doute plus judicieux de citer directement la tribu (Kiowa il me semble dans le cadre de cette histoire). Par contre l'excuse du contexte n'est valable que dans l'oeuvre source, pas dans un synopsis.

caribou
08/09/2020 à 20:06

y en a qui aiment bien chipoter actuellement , et jouer les peres la morale dans ces temps ou les bien pensants remettent tout en cause ! allez zou , un procés a ceux qui diront indiens ! et la premiere pierre a ceux , comme moi ,qui auront joués aux cow boys et aux amérindiens dans leur enfance.

alulu
08/09/2020 à 19:10

Sauf que le contexte est indiqué donc tu peux dire "indiens". Si on veut chipoté, c'est plus sur le mot 'tribu" accolé à Indiens qu'il faut faire la remarque car il n'y a pas qu'une seule tribu chez les Amérindiens. Ça se passe au Texas donc probablement des Apaches ou peut être bien des Navajos dans l'histoire.

Ferenc
08/09/2020 à 15:21

"kidnappée par une tribu d'Indiens"

Amérindiens me semble plus approprié.

votre commentaire