The Batman : le réalisateur Matt Reeves dévoile ses influences (et elles sont proches du Joker)

Mathias Penguilly | 24 août 2020 - MAJ : 24/08/2020 13:59
Mathias Penguilly | 24 août 2020 - MAJ : 24/08/2020 13:59

La première bande-annonce de The Batman a certainement été l'un des moments les plus excitants du DC FanDome. Matt Reeves explique le ton très sombre du film.

Parmi les nombreux visuels, annonces et bandes-annonces dévoilés lors du DC FanDome, The Batman est probablement le film qui a fait couler le plus d'encre, prouvant une fois encore que la franchise de l'homme chauve-souris est le vaisseau-amiral de l'univers DC. Très vite, les premières images du film de Matt Reeves (La Planète des singes : Suprématie et L'affrontement) ont laissé deviner un film très différent de ce que l'univers Batman a déjà fourni, plus proche du thriller policier que du film de super-héros.

Il s'agit d'une comparaison que le réalisateur accepte volontiers, tant il s'est lui-même inspiré de certains classiques du genre. Dans le cadre de la convention virtuelle DC, il a ainsi détaillé ses inspirations pour les nouvelles aventures du Chevalier Noir, campé par Robert Pattinson.

 

photoUn nouveau bat-bolide un peu rétro

 

Très inspiré des films policiers de 1970, le réalisateur a ainsi expliqué :

"Chinatown était une de mes inspirations parce que dans le film, Jack Gittes (Jack Nicholson) découvre les profondeurs de la corruption à Los Angeles en enquêtant sur une série de crimes. Donc, d'une certaine manière, The Batman est aussi un film noir. La série de meurtres sur lesquels Batman enquête est vraiment dans cette veine [...]. Nous étions très inspirés par ce genre de films, comme French ConnectionTaxi Driver... Beaucoup d'histoires de rue des années 70, très ancrées..."

 

photoJe ne suis pas un héros

 

Le réalisateur insiste donc sur le côté film de gangsters et beaucoup moins sur l'aspect super-héroïque. Il a d'ailleurs souligné que Batman était finalement moins un super-héros qu'un justicier supplantant les ripoux corrompus de Gotham grâce à sa soif de vengeance quasi super-héroïque. À noter que le Joker très acclamé de Todd Phillips était lui aussi fortement inspiré de Taxi Driver dans sa manière de représenter un paria malaisant avec une violente pulsion de sang. 

Le thriller est toujours en production actuellement. Sa sortie est pour l'instant fixée au 29 septembre 2021.

 

Affiche DC Fandome

Tout savoir sur The Batman

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Mich
25/08/2020 à 22:48

J'espère vraiment de voir de l'action dans ce film.

Rayan Montreal
25/08/2020 à 08:27

@jaws

Oh merci mon dieu y a encore de l espoir dans ce monde, ça fait du bien de lire des gens qui comprennent cette mascarade et escroquerie qui est le Joker

Jaws
24/08/2020 à 21:20

@Nicko
Je parle de la traitement de la folie qui reste bien classique. Le monde est méchant et c'est de sa faute "baille". Et pour le références je parle plus de la valse de pantins et taxi driver comme indiqué dans l'article.

Nicko
24/08/2020 à 20:20

@jaws, on a pas dû voir le même film. A quoi dates vous allusion? La folie du Joker dans les comics ?

jaws
24/08/2020 à 15:44

En espérant un résultat bien meilleur que cette escroquerie de Joker qui se cache derrière ses influence pour au final ne rien raconter de pertinent sur la folie.

Kyle Reese
24/08/2020 à 14:07

Ah zut je viens juste de voir votre article à ce sujet.

Kyle Reese
24/08/2020 à 14:06

Des inspirations de cette trempe met la barre très haute.
En même temps les thrillers US avec ce côté ultra réaliste et poisseux des années 70 font parti des meilleurs. Je pense d’ailleurs qu’ils ont été aussi une source d’inspiration pour le début de la vague des fameux thrillers coréen.
Bref hâte. Il a aussi parlé il me semble de la nouvelle série qui se monte en parallèle centré sur la monté de la corruption qui gangrène petit à petit la police de Gotham sur plusieurs générations.

Alexandre Janowiak - Rédaction
24/08/2020 à 13:59

@Truffaud

absolument, petite précipitation, c'est corrigé merci !

Truffaud
24/08/2020 à 13:49

Le film est en production et non en post production! Seul 25% du film a été tourné d’après le réalisateur.

votre commentaire