Mortal Kombat : le reboot sera vraiment violent et extrême selon un des acteurs

Mathias Penguilly | 24 juillet 2020
Mathias Penguilly | 24 juillet 2020

Jeu de combat culte des années 90, Mortal Kombat a connu plusieurs adaptations moyennes. Un nouveau reboot bien sanglant est cependant en préparation.

Malgré de belles qualités cinématiques, il n'est pas évident d'adapter la saga de jeu vidéo Mortal Kombat sur grand écran. Les deux premiers volets d'une trilogie lancée en 1995 - Mortal Kombat et Mortal Kombat : Destruction finale - s'y sont d'ailleurs cassé les dents : dans l'impossibilité de concilier la violence extrême et un référencement familial (PG-13, film seulement déconseillé aux moins de 13 ans aux États-Unis), les films avaient beaucoup déplu aux fans.

Si le premier a fait un résultat correct au box-office (120 millions de dollars de recettes pour un budget de 23 millions), le second a été un échec cuisant pour la saga (51 millions de résultat avec un budget hors-marketing de 30 millions), mettant ainsi au tapis le projet de troisième épisode. Un des acteurs du reboot a pris la parole, en teasant que les adeptes de la violence exagérée du jeu n'avaient rien à craindre, qu'ils allaient être servis.

 

photo, Bridgette WilsonBox-office mortel pour les premières adaptations de Mortal Kombat

 

C'est l'acteur Lewis Tan (déjà aperçu dans Deadpool 2), dont le rôle exact n'a pas encore été dévoilé, qui a donné quelques détails intéressants, lors d'une discussion avec le site américain Comicbook.com. Très marqué par son expérience sur le tournage, il s'est ainsi rappelé :

"Laissez-moi simplement dire ceci : il y a des jours où, sur le plateau, je me sentais vraiment malade, je ne rigole pas. Ils ne se sont pas... Ils n'ont rien retenu, ils se sont lâchés."

L'acteur britannique originaire de Singapour fait sûrement allusion à la mécanique des Fatalities (ces actes de torture immondes perpétrés par le joueur une fois que leur adversaire est mis K.O.), absente des deux premiers films et déterminantes dans la mécanique du jeu. Si ces éléments de gameplay ont effectivement été mis en image dans le reboot, on peut donc s'attendre à visionner un protagoniste arrachant le cœur de son opposant à mains nues voire un autre sortant carrément la colonne vertébrale du corps de son adversaire...

 

photoÂmes sensibles, s'abstenir

 

La nouvelle adaptation de Mortal Kombat est pour l'instant attendue pour le 15 janvier 2021. Réalisé par le jeune Simon McQuoid (pour le moment, un inconnu au bataillon), le film bénéficie de deux producteurs de choix : James Wan (le réalisateur d'AquamanInsidiousConjuring...) et le producteur Todd Garner (ZookeeperSelf ControlHaunt).

 

Affiche teaser

Tout savoir sur Mortal Kombat

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Daz
28/07/2020 à 06:22

Finish him

Ry Charles
26/07/2020 à 15:31

Tant mieux

Xcice
25/07/2020 à 21:09

Y'a que la Web-serie Mortal Kombat (sur ytube) qui s'en sort honorablement à mon gout

Beerus
24/07/2020 à 16:01

Quand ils veulent, pour la bande annonce, le tournage est fini depuis décembre dernier.

Beerus
24/07/2020 à 15:50

Qu'ils refasse le logo sur l'affiche, il est moche.

corle
24/07/2020 à 14:02

une exécution serait certe brutal mais direct et rapide alors que les fattalty de mortal combat l'adversaire souffre pas mal avant de rendre l'ame, c'est pas comme si on lui tirait une bale dans la tête ou coupé la tete, non mortal kombat on prend le temps de couper quelque membre ouvrir le bide pour en extraire quelques organes pour en faire joujou etc.... et quelques rare fatalyies l'adversaire est encore vivant à la fin de la fatality mais dans un bien grave etat....

Arcadia2099
24/07/2020 à 13:23

Ecran large: pour la petite petite precision, ce ne sont pas des "actes de torture" mais des "exécutions"

Disons qu'ils créer une forme d'art sous divers formes d'excutions voila voila

votre commentaire