Ian Holm : mort de l'acteur génial d'Alien, Le Seigneur des anneaux, Le Cinquième Elément

La Rédaction | 19 juin 2020 - MAJ : 19/06/2020 15:08
La Rédaction | 19 juin 2020 - MAJ : 19/06/2020 15:08

Ian Holm, acteur incontournable à la carrière étourdissante, est mort à 88 ans.

C'était l'attendrissant Bilbon dans Le Seigneur des Anneaux et Le Hobbit. Le terrifiant Ash dans Alien, le huitième passager. Le Gardien du temple, père Cornelius, dans Le Cinquième Élément. C'était aussi Les Chariots de feu, Greystoke, la légende de Tarzan, Le Festin nu, De beaux lendemains, Une vie moins ordinaire, From Hell, Garden State, Le Jour d'après, ou encore Lord of War.

C'était un acteur incontournable du cinéma depuis des décennies, et ça restera un visage inoubliable pour des générations de cinéphiles, à cheval entre les superproductions et le cinéma d'auteur.

Ian Holm, le grand, l'unique, le caméléon, est décédé à 88 ans. Son agent l'a confirmé à The Guardian : "C'est avec une grande tristesse que Sir Ian Hilm est décédé ce matin à l'âge de 88 ans. Il est mort paisiblement à l'hôpital, entouré de sa famille."

 

photo, Alien, le huitième passager, Sigourney WeaverDans Alien

 

Né le 12 septembre 1931, Ian Holm a commencé sa carrière au théâtre dans les années 50, au Shakespeare Memorial Theatre. Après des expériences côté série, il passe au cinéma à la fin des années 60, auprès de réalisateurs réputés comme John Frankenheimer (L'Homme de Kiev), Richard Attenborough (Ah Dieu que la guerre est jolie !, Les Griffes du lion), Franklin J. Schaffner (Nicolas et Alexandra), ou encore Richard Lester (Terreur sur le Britannic, La rose et la flèche).

 

photoDans Les Chariots de feu

 

Dans les années 80, sa carrière décolle avec plusieurs succès phénoménaux. Il n'est qu'un second rôle dans Alien, le huitième passager, mais sa prestation en Ash, l'androïde à la solde de la compagnie, marque les esprits, et hante encore quelques cauchemars - il a d'ailleurs participé au jeu Alien : Isolation, comme Sigourney Weaver et les autres, pour les DLC se déroulant pendant le premier film.

Dans la foulée, Les Chariots de feu de Hugh Hudson le propulse sur le devant de la scène. Ian Holm est nommé à l'Oscar du meilleur second rôle, le film remporte 4 statuettes dont meilleur film. L'acteur est également primé à Cannes, comme meilleur acteur dans un second rôle.

 

photo, Greystoke, la légende de TarzanDans Greystoke

 

La carrière de Ian Holm sera ensuite très riche, avec quantité de films cultes, et de collaborations prestigieuses. Il traverse le cinéma de Terry Gilliam (Bandits, Bandits et Brazil), David Cronenberg (Le Festin nu, eXistenZ), Woody Allen (Une autre femme), Sidney Lumet (Dans l'ombre de Manhattan), Steven Soderbergh (Kafka), Kenneth Branagh (Frankenstein, Henry V), Franco Zeffirelli (Jésus de Nazareth, Hamlet) Atom Egoyan (De beaux lendemains), Danny Boyle (Une vie moins ordinaire) ou encore Martin Scorsese (Aviator).

 

photo, Ian HolmDans Hamlet

 

Il tourne avec quelques cinéastes français, comme Luc Besson pour Le Cinquième Element et Arnaud Desplechin pour Esther Kahn. Et bien sûr, il a prêté sa voix à Skinner dans Ratatouille.

Les plus attentifs se souviennent qu'il a incarné Napoleon à trois reprises : dans la série de 1972 Napoleon and Love, dans Bandits, Bandits de Terry Gilliam, puis dans The Emperor's new clothes.

 

photo, Le Cinquième Elément, Milla JovovichDans Le Cinquième Element

 

Pour certains, c'est le père compliqué de Garden State, dont rêvait Zach Braff dès l'écriture. Pour d'autres, c'est le sage scientifique dans Le Jour d'après. Mais pour tous, il sera Bilbon Sacquet dans l'univers de Tolkien adapté par Peter Jackson, qui ouvre et referme le récit de la trilogie Le Seigneur des Anneaux, avant de revenir dans celle du Le Hobbit. Un monde majeur dans sa carrière, puisqu'il avait prêté sa voix à Frodon dans l'adaptation radio des livres pour la BBC, au début des années 80.

Des blockbusters hollywoodiens aux pièces de Harold Pinter, Ian Holm a traversé le ciel avec un éclat discret mais flamboyant, et accompagnera encore longtemps les rêves et cauchemars du public. Il n'y a plus qu'à garder en tête son paisible destin dans Le Retour du roi, lorsqu'il disparaît à l'horizon en direction de Valinor, vers de doux rivages hors du temps. Le Hobbit : La bataille des cinq armées restera d'ailleurs son dernier film.

 

photo, Sarah Polley, De beaux lendemainsDans de beaux lendemains

commentaires

Marc
21/06/2020 à 11:45

J"ai découvert Ian Holm dans le premièr Alien puis dans Brazil et surtout son rôle de Bilbo. Un grand acteur qui a marqué par son jeux d'acteur des chef-d'oeuvre du Cinéma.

Aragorn
21/06/2020 à 10:58

R.I.P bilbo

Carlitto
20/06/2020 à 09:41

Une extraordinaire filmographie, un talent immense et une discrétion qui marque les grands artistes.
Je l'ai vu pour la 1ère fois dans Alien et son rôle à l'époque, m'avait terrifié !
Que de bons films !
Tristesse et nostalgie...

Eddie Felson
20/06/2020 à 08:42

Un prince du 7ème art de plus s’en est allé.
Il laisse une empreinte de géant sur le sable de la plage de nos souvenirs de cinéphiles.
RIP

Ca sent pas le jasmin cette histoire.
20/06/2020 à 00:13

Un des acteurs qui m'a fait aimé le cinema.Magnifique dans Brazil et les charriots de feu églement. Les Anglais auront toujours une longueur d'avance
Une grande perte . A l'instar de John Hurt et Alan Rickman.

dams50
19/06/2020 à 22:39

has anybody seen Sam Lowry ?

R.I.P.

Snake
19/06/2020 à 22:35

RIP Ash, Cornelius, Bilbon...

Marc
19/06/2020 à 20:39

Je viens de l'apprendre ....je suis sans voix... Iam Holm nous a quitté. Fascinant dans le première Alien il interprètait Ash, émouvant dans le rôle de Bilbo . Encore une grande perte pour le Cinéma un géant viens de partir.

Mx
19/06/2020 à 20:15

"Je suis vieux; gandalf...Je sais que je n'en ai pas l'air, mais je le sens au fond de moi. Je me sens..desséché, un peu comme du beurre qu'on aurait étalé sur une tartine trop grande. J'ai besoin de vacances, de très longues vacances. D'ailleurs je ne pense pas revenir. En vérité je ne reviendrais pas!"

, je =, un Immense acteur; au flegme typiquement british, au charisme discret, empreint de sagesse, de douceur, et d'un petit coté taquin, ce qui lui donnait un attrait irrésistible!!

Kyle Reese
19/06/2020 à 17:18

Sacré acteur très discret et touchant.
Découvert ados pour ma part avec Alien et qu’elle flip avec son perso d’android bien tordu.
Le nombre de rôle marquant qu’il a eu, respect et so long Ian.

J’essaie de ne pas trop penser à l’écatombe qui nous attend dans les prochaines années avec toute cette génération d’acteurs et actrices qui ont bercé mon enfance et formé mes goûts et marqués autant l’histoire du cinéma. Mais bon that’s life.

Content de voir que DeNiro et Pacino tournent encore un peu.
Même de voir tout récemment Bob faire de la pub pour une marque de voiture me rassure et me fait plaisir.

Plus

votre commentaire