Spike Lee défend Woody Allen... puis s'excuse

La Rédaction | 14 juin 2020 - MAJ : 14/06/2020 14:26
La Rédaction | 14 juin 2020 - MAJ : 14/06/2020 14:26

En pleine promo de son nouveau film Da 5 Bloods pour Netflix, Spike Lee s'est exprimé sur la polémique Woody Allen avant de vite se rétracter.

Il est une figure de proue de la contestation afro-américaine et son excellent nouveau film Da 5 Bloods : Frères de sang fait sensation sur Netflix pile au moment où la question raciale aux Etats-Unis est plus brûlante que jamais, Spike Lee a pourtant eu des mots très étranges concernant le cas de Woody Allen. Interrogé au sujet du cinéaste lors d'une interview radio, il a pris sa défense avec un argument aussi étrange que dénué de sens :

 

photoDa 5 Bloods

 

"Je voudrais simplement dire que Woody Allen est un grand, grand réalisateur, et le mettre au placard n'est pas mérité. Et je crois que quand on aura du recul on se rendra compte que, je ne crois pas qu'on puisse effacer quelqu'un et faire comme si il n'avait jamais existé comme ça - à moins de le tuer. Woody est un bon ami, un fan des Knicks comme moi, et je sais qu'il traverse un moment difficile."

Sauf que personne n'accuse Woody Allen d'être un mauvais réalisateur ni de supporter la mauvaise équipe de basket, mais bien d'abus sexuels, et que tout cela n'a donc rien à voir. Une remarque qu'un membre de son entourage lui a sûrement rapidement faite, puisque 24h plus tard, Spike Lee a écrit un tweet pour s'excuser :

 

"Je m'excuse platement. Mes propos étaient déplacés. Je ne tolère et ne tolèrerai pas le harcèlement sexuel, les agressions ou la violence. De telles actions provoquent de vrais dégâts qui ne peuvent être minimisés."

Une excuse rapide mais qui passera très difficilement auprès des détracteurs de Spike Lee, qui ne manqueront pas de lui rappeler qu'il s'est déjà mis dans une position délicate sur la question du harcèlement sexuel en s'affichant parrain du très impopulaire cinéaste Nate Parker à la Mostra de Venise l'année dernière.

 

affiche officielle

 

Tout savoir sur Spike Lee

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

youpi
16/06/2020 à 16:03

...Quant à Spike Lee, c'est un bel exemple de foie jaune. J'espère que son engagement dans la lutte contre les inégalités/injustices raciales est un peu plus solide que celui envers ceux qu'il appelait ses "amis".

Youpi
16/06/2020 à 16:00

@Theophilemusic et Cie...

Laissez tomber, on ne peut pas gagner contre les zélotes de la religion de la bien-pensance : ces gars là sont convaincus d'oeuvrer pour le camp du bien et considèrent comme maléfiques ceux qui réfléchissent, s'informent un peu et s'en tiennent aux faits. C'est dur de le reconnaître mais la raison ne gagne jamais face à l'hystérie, qui plus est, institutionnalisée.

Theophilemusic
15/06/2020 à 21:58

Sauf que Woody Allen est pas accusé de harcèlement et a été deux fois innocenté, donc rien de mal a prendre la défense d'un homme faussement accusé

Bob le vrai
15/06/2020 à 14:37

Pour infos, je m'étais excusé puis me suis rétracté mais tout bien réfléchi, vraiment, je m'excuse. Je suis pire que Spike Lee pour revenir sur mes dires lol. Bref, je m'excuse pour tout.

Jed
15/06/2020 à 01:52

Quand un moraliste se soumet, c'est magnifique, le serpent qui se mord la queue.

Raminagrobis
14/06/2020 à 22:57

C'est quand même hallucinant ! Polanski a avoué et a fini par fuir la justice. Allen a été disculpé par le procureur. Il faut vraiment lire le témoignages de Moses Farrow sur sa mère abusive et de comment il a été traité avec ses frères et soeurs.

Bob le vrai
14/06/2020 à 22:28

Pour infos pas mon post "d'excuses" après le commentaire de la rédaction...

RobinDeBois
14/06/2020 à 18:40

Ca prend des proportions démesurées ces conneries. Obligé de se rétracter après avoir apporté un soutien à un pote pour éviter de prendre le risque d'être considéré comme un misogyne/sexiste voir un pro-viol...

"Sauf que personne n'accuse Woody Allen d'être un mauvais réalisateur ni de supporter la mauvaise équipe de basket, mais bien d'abus sexuels, et que tout cela n'a donc rien à voir. Une remarque qu'un membre de son entourage lui a sûrement rapidement faite, puisque 24h plus tard, Spike Lee a écrit un tweet pour s'excuser : "

Votre façon de présenter cela me parait sacrément orientée on croirait lire un moralisateur qui sévit sur twitter en pleine séance de remontrance et de rappel à l'ordre condescendant. Il a le droit de soutenir Woody Allen de la manière qu'il veut et par exemple en rappelant l'amitié qu'il partage avec lui. Il est pas obligé de le faire frontalement avec un argumentaire pointilleux sur un RS qui limite les messages à 250 caractères.

Rorov94
14/06/2020 à 17:58

Je suis jamais d'accord avec EL mais je reconnais que sur le sujet des agressions à Hollywood,ils sont honnêtes intellectuellement.
Mais je suis toujours pas sûr qu'ils regardent les films qu'ils critiquent...
D'ailleurs ça fait 3 mois que je ne les voient plus aux avants 1ères...

Numberz
14/06/2020 à 17:54

En tout cas merci à Geoffrey de bosser le dimanche. Ça paye mieux ?
Je taquine :)

Plus

votre commentaire