Films

Happy Birthdead 3 : l’espoir d’une suite relancé, encore

Par Mathias Penguilly
10 juin 2020
MAJ : 31 mars 2021
7 commentaires
Photo Jessica Rothe

La sortie du deuxième volet avait déçu en comparaison des résultats au box-office du premier. Mais son producteur n’a pas encore dit son dernier mot !

Il y a trois ans, Happy Birthdead a assurément été le succès de la fête d’Halloween. Avec un résultat au box-office international supérieur à 125 millions de dollars pour un budget inférieur à 5 millions, le film a rapidement eu de grandes chances de se voir déployé en franchise à l’image de la plupart des films de sa catégorie.

Le pitch est pourtant très simple : détournant le prémisse du classique Un jour sans fin, l’intrigue raconte le dernier jour d’une jeune femme assassinée le jour de son anniversaire. Remplacez le présentateur météo cynique joué de Bill Murray par la jeune sorority girl la plus américaine qui soit (la sublime Jessica Rothe), laissez dévier la comédie vers le slasher et vous obtenez le carton de l’automne 2017.

 

Photo Jessica RotheLe deuxième volume des aventures de Tree… s’est mangé un arbre !

 

La suite du film de Christopher B. Landon n’a cependant pas connu le même sort dans les salles obscures (65 millions de recettes avec un budget de 10 millions), et a laissé certains spectateurs avec la sensation qu’une suite aurait pu (dû !) être évitée. Dès lors, l’avenir de la série semblait largement compromis.

Cela pourrait néanmoins changer prochainement. Il y a quelques jours, le producteur Jason Blum, dirigeant de la société de production Blumhouse, était interrogé par Entertainment Tonight à propos d’Invisible Man (autre production Blumhouse terrifiante avec Elisabeth Moss en tête d’affiche). Après être revenu sur sa sortie stoppée net dans les salles obscures à cause de l’épidémie de Covid-19, le producteur a laissé entendre qu’un troisième film pourrait venir compléter la série Happy Birthdead, à l’avenir.

« Laissez-moi vous dire, je fais énormément d’heures sup’ pour que ça se produise. Croyez-moi. » 

Pour l’instant, le producteur n’est cependant pas en mesure de confirmer quoi que ce soit, puisqu’il a complété sa réponse d’un très laconique « Rien d’officiel pour l’instant… Rien d’officiel ». Somme toute, c’est une bonne nouvelle pour les fans qui s’étaient fait à l’idée de ne jamais connaitre la suite de la scène post-générique d’Happy Birthdead 2 You.

 

photoJason Blum en plein Babyface Blues

Rédacteurs :
Tout savoir sur Happy Birthdead
Rejoignez la communauté pngwing.com
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
Trier par:
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
icon arrow down
Pictogramme commentaire 7 commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Kevin.

Scream une comédie horrifique… lol
C’est nouveau ça.

Caracalla

Le concept d’un Jour Sans Fin ainsi que sa morale sur-bourré bien maladroitement dans un Slasher lisse et édulcoré et à l »héroïne absolument antipathique.

Même pas réussi à le finir le 1er … J’ai déclaré forfait quand j’ai senti le même revirement moral que chez Phil Connors être amorcé en dépit de toute logique narrative et de caractérisation.

Et c’était bien trop sage et brillant pour un hommage aux Slashers. Pure produit, étude de cas calibré par un gros studio pour un public qu’on sous-estime selon moi.

Andrew Van

Le premier et drôle et amusant et fait parti des comédie horrifique dans la lignée de Scream ( le film de référence du genre très clairement).

Une belle lecture du genre entre parodie et délire méta avec des acteurs bien sympathique et toute les qualité de production Blum : zéro budget = plus de créativité et de débrouille = bonne série B avec du fun et du fond.

le 2eme, hélas, détruit le message sociétale et sur le cinéma de genre, pour un délire assez creux, presque premier degrés qui enlève toute les bonne idée de fond et la 2eme lecture du premier.

Donc pour le 3eme, ça va être chaud !

George Abitbol

Je rejoins Kelso sur son commentaire, la suite prenait le parti pris de foncer tête baissée dans un gros délire ultra-méta, abandonnant presque le slasher pour la comédie horrifique inoffensive mais assez jubilatoire. Et Jessica Rothe est une belle révélation.

Gregdevil

Le 1er était sympa, mais comme d’habitude quand ça fonctionne on ponctionne le concept jusqu’à la moelle dans des suites qui sont généralement de mauvaise qualités.