Star Wars : l’interprète de Jar Jar critique la trilogie Disney

Mathieu Jaborska | 9 avril 2020
Mathieu Jaborska | 9 avril 2020

Maintenant que la première trilogie made in Disney est terminée, un nouveau débat fait rage : quel est le Star Wars le plus détesté ?

La réponse n'est pas si évidente. Certes, les films de Disney, les deux derniers opus en particulier, ont récemment récolté une haine inédite, s'étalant sous les commentaires de nos articles.

La gestion catastrophique de la saga par la firme (pourtant également à la tête des Marvel Studios) a profondément énervé les fans de sabres laser et plus généralement le public, pointant du doigt les décisions de Rian Johnson, J.J. Abrams et Kathleen Kennedy. Mais il ne faudrait pas oublier que la prélogie était également loin de faire l'unanimité à l'époque.

 

photo, Oscar IsaacEchapper à l'ire des fans be like

 

Si le troisième volume ne s'en est pas trop mal sorti grâce à un final visuellement convaincant, La Menace fantôme s'est attiré les foudres des puristes, reprochant à George Lucas de faire mumuse avec ses CGI tout neufs sans vraiment soigner son intrigue. Un bouc-émissaire a vite été trouvé, tel Rose dans les Derniers Jedi : Jar Jar Binks, insupportable comic relief trainant dans chaque plan. Une personne peut témoigner du véritable calvaire que le personnage a vécu, puisqu'il l'a vécu aussiAhmed Best, l'interprète du Gungan.

On ne risque plus de voir le comédien dans un long-métrage affilié à la franchise. Dans un entretien avec Jamie Stangroom, disponible sur YouTube, il a pourtant indiqué préférer les versions de George Lucas à la nouvelle trilogie.

"C'est surtout pour les millenials et la génération X comme moi... Donc les enfants sont laissés en dehors de ça, et ils doivent se rabattre sur les séries animées pour avoir leur dose de Star Wars, ou alors ils apprécient réellement La Menace Fantôme. La Menace Fantôme est vraiment un film pour enfants.

 

photoNew kid on the starting block

 

Les nouvelles itérations de Star Wars ne sont pas vraiment adressées aux enfants, ce que George n'a jamais trop voulu faire. George pensait toujours aux enfants, et il avait l'habitude de dire que si vous atteignez les enfants, vous avez des fans pour les 20 prochaines années ; il pensait surtout aux enfants. Cette idée que les films sont pour adultes est une toute nouvelle chose pour être honnête."

Il est vrai que Le Réveil de la Force et ses suites, souvent pleines à craquer de fan-service, s'adressent en priorité aux spectateurs déjà familiers de l'univers de Star Wars, sans trop s'occuper de le faire découvrir aux jeunes générations, comme l'avait fait la prélogie. Jar Jar était peut-être une tête à claque, mais il avait pour lui d'attirer les gosses et leur donner envie de se lancer dans un marathon filmique. Ahmed Best avait définitivement quitté la saga après la polémique autour de son personnage, et a d'ailleurs confirmé ne pas apparaître dans le spin-off à venir sur Obi-Wan Kenobi.

"Jar Jar, c'est quelque chose dont Lucasfilm essaie de s'éloigner."

Néanmoins, l'acteur devrait présenter le jeu télévisé Star Wars: Jedi Temple Challenge, destiné à Disney+. C'est ce qu'on appelle revenir dans la franchise par la petite porte. L'entretien complet en vidéo, fort intéressant, est disponible ci-dessous.

 

commentaires

Lougnar
10/04/2020 à 14:48

@Axel : Tes parents t'ont laissé voir Star wars 3 à 9ans !!?? Sérieux ?? Heu la scène ou Anakin ce fait couper le corps et brules n'est pas du tout pour les enfants ! C'est n'imp !

Max_Rider88
10/04/2020 à 14:15

Ahmed Best a raison. La vision de George Lucas était inclusive, la logique de Lucasfilm sous l’ère Walt-Disney est exclusive : là où la prélogie s’adressait à une nouvelle génération, les derniers projets de Walt-Disney s’adressent au cœur de cible : les puristes de l’Empire contre-attaque obsédés par les cabrioles du Faucon Millénium et ce qu’ils appellent bien maladroitement « des effets spéciaux réalistes ». La nouvelle direction stratégique est relativement claire, bien qu’elle s’évertue encore aujourd’hui à balader le public : il s’agit de limiter les risques au maximum et suivre la tendance supposé majoritaire. Quant au personnage de Jar-Jar Binks, il n’a jamais été qu’un prétexte, un bouc émissaire pour ces gens qui vivent mal le fait de ne plus être la cible prioritaire. Pas de théorie du complot à l’horizon, seulement la clairvoyance d’Ahmed Best.

RorhoTK
10/04/2020 à 09:01

The phantom menace is the best movies of the prelogie

jango567000
09/04/2020 à 21:01

Sur les 6er épisodes de George Lucas pour moi c'était le 1er le moin bien !
Depuis l'épisode 7 8 et 9, les épisodes que j'aime le moin c est le 8 le 9 et 7.
Maintenant je trouve que l'épisode 1 est très bien tout compte fait !!!!!

Rorov94
09/04/2020 à 17:28

Et les ewoks?fait pour vendre des peluches et niquer un sacré film s-f!

Axel
09/04/2020 à 17:20

@Lougnar : heu, j'avais neuf ans quand Star Wars 3 est sorti, et on était à fond avec mes copains de classe, et tout le monde en parlait à l'école, c'était pour nous le film-événement. On avait adoré et on y était retournés le voir deux fois. Bien sûr que c'est pour les enfants.

Mera
09/04/2020 à 16:25

Franchement, je préfère encore l'épisode I que la nouvelle trilogie, complètement sans intérêt avec des épisodes VIII et IX très discutable...

Abibak
09/04/2020 à 15:24

Il faut au moins reconnaître que la course de pod est excellente et le combat contre dark maul est un des meilleurs de la saga. On ne peut pas dire autant de la nouvelle trilogie.

Ben
09/04/2020 à 15:18

Il a totalement raison, ce qui rend impossible de retrouver l'émerveillement des 1ers star wars.

Lougnar
09/04/2020 à 15:08

Heu star wars 3 n'est pas du tout pour les enfants !

votre commentaire