Star Wars : L'Ascension de Skywalker - de nouveaux visuels montrent les idées abandonnées par le film

Mathieu Jaborska | 30 mars 2020 - MAJ : 31/03/2020 10:33
Mathieu Jaborska | 30 mars 2020 - MAJ : 31/03/2020 10:33

Comme souvent avec les blockbusters de cette trempe, chaque jour, de nouvelles images non-utilisées ressurgissent, pour notre grand plaisir.

Il y a quelques temps, la parution aux Etats-Unis du roman tiré du film avait déjà fait beaucoup parler d'elle. En effet, le livre était rempli d'idées scénaristiques n'ayant pas survécu dans un script final faisant la part belle aux affrontements pluvieux et au fan-service à gogo. Beaucoup d'évènements du long-métrage de J.J. Abrams y étaient expliqués, notamment les raisons de la ressurection de Palpatine, une histoire tirée par les cheveux qui vaut son pesant de cacahuètes.

 

photo, Oscar Isaac, Daisy Ridley, John BoyegaLes fans face au film

 

Dans la section commentaire, sous notre article dédié à ces révélations, la colère grondait, accusant à 20 % notre mauvaise foi avérée et à 80 % Abrams, Terrio et Disney, forçant les fans à passer à la caisse pour comprendre les tenants et aboutissants de ce dernier épisode. L'objet dont il est question ici relève bien moins de l'arnaque supposée. The Art of Star Wars: The Rise of Skywalker est un recueil de concept arts classique, dont il serait dommage de se priver aux vues de la direction artistique irréprochable du produit fini.

Ecrit par Phil Szostak et disponible un peu partout dès le 31 mars prochain, il compile des concepts d'artistes talentueux. Il est nécessaire de rappeller que lors de l'élaboration d'une scène sur un aussi gros blockbuster, les concept artists sont appelés à proposer leur version d'un point de vue purement visuel.

Le réalisateur et son équipe tranchent ensuite pour déterminer ce qui sera présent dans le film. Rien ne relève donc ici de la paresse scénaristique ou iconographique. Il ne s'agit que de propositions abandonnées, compilées par Yahoo Entertainment. Et certains partis pris sont pour le moins étonnants.

 

conceptKylo Ren pérpétuant la tradition familiale

 

UNE TENUE ORIGINALE POUR LANDO

Le personnage de Lando, toujours joué par Billy Dee Williams, faisait son grand retour dans la saga. La première impression étant primordiale, l'artiste Glyn Dillon a proposé une tenue adaptée à l'environnement où il est présenté et très respectueuse de la trilogie originale. Dans le livre, il a expliqué son choix : "Je voulais capturer cette silhouette d'un bord retourné de chapeau de cow-boy. D'une certaine distance, quand le chapeau se replie, ça ressemble bien à cette silhouette de western."

 

conceptLando le cow-boy

 

L'ami d'Han Solo détient également un véhicule qui jure forcément avec la splendeur du Faucon Millenium. Quand il aide Rey, Finn et toute la clique sur Pasaana, il les cache grâce à une sorte de speeder de fortune, qui aurait bien pu ressembler à une version futuriste du van Volkswagen.

 

conceptDiscretion assurée

 

LES LOUPS DE CORUSCANT

Le livre analysé ici comporte même des traces de la désormais célèbre version de Colin Trevorrow, intitulée Duel of the Fates. En effet, dans ce scénario retrouvé par Internet, le climax se déroulait sur la planère Coruscant, histoire de lier cette dernière trilogie aux prequels de George Lucas. Malheureusement, l'auteur du futur Jurassic World : Dominion a été remercié. Néanmoins, Abrams et Terrio ont forcément dû, plus ou moins, s'inspirer d'un traitement qu'on aurait tous été curieux de voir.

Une des premières ébauches conçues par le duo se terminait donc bien sur la planète au taux d'urbanisme exponentiel, plutôt que sur Exegol. L'artwork présenté exhibe donc Kylo Ren face à une horde de loups aliens particulièrement féroces, une vision assez horrifique qui montrait déjà une certaine volonté de finir sur un terrain particulièrement sombre.

 

conceptLe territoire des loups

 

L'HISTOIRE PERDUE DE LEIA

Dans le film, la princesse est acceptée comme chef légitime de la résistance et respectée par l'intégralité des seconds rôles se recroquevillant au second plan pour lui faire de la place. Néanmoins, un traitement conçu par Michael Arndt révèle que son statut n'a pas toujours été évident. Dans cette version, la générale pâtissait de sa relation avec son père, le tyran Dark Vador, un souvenir douloureux compromettant la formation d'une nouvelle République. Difficile pour les combattants de lui faire confiance.

Le livre cite Kiri Hart, vice-président chargé du développement chez Lucasfilm, qui évoquait cette piste à une rencontre en 2014 (soit bien avant le lancement de la production de ce dernier opus).

"Chassée de la chose à laquelle elle tenait le plus - la restauration de la République - Leia s'interroge alors sur son rôle. Tout ça est très intéressant. Ce sont toujours des choses concevables qu'on peut utiliser. Je me souviens de Michael [Arndt, ndlr] expliquant à un moment que Carrie est une survivante. Et Leia l'est aussi, et c'est ce qu'on dit d'elle. Puiser dans ce qu'une actrice peut faire, ce qui lui semble réel."

 

conceptUne passation de pouvoir

 

Le décès de Fisher en 2016 a peut-être changé un peu les plans de la firme et des scénaristes, voulant lui rendre hommage plutôt que réellement complexifier son personnage. Le monde se souviendra de Leia comme un personnage fort et imposant.

Le livre en question devrait être disponible en France dès ce 31 mars 2020. Une bonne occasion de se plonger dans des illustrations souvent de très bonne qualité, éclairant forcément sur le processus de création d'un film qui n'a certes pas fait l'unanimité, mais qui doit beaucoup à ses artistes visuels.

 

concept

commentaires


31/03/2020 à 10:51

Jjtjfjcjdfj

Mathieu Jaborska - Rédaction
31/03/2020 à 10:31

@Axel

Notre grammaire spatiale n'est donc pas si bonne que ça. Je change tout de suite, merci de votre remarque.

flow 45
31/03/2020 à 00:37

trilogie malheureusement inutile !!!

Axel
30/03/2020 à 22:47

Sauf que ça s'écrit Coruscant avec un a.

Alex
30/03/2020 à 20:51

Cette bonne vieille planète Coruscent...

votre commentaire