Woody Allen accuse Timothée Chalamet de l'avoir jeté sous le bus pour gagner un Oscar

Marion Barlet | 27 mars 2020 - MAJ : 31/03/2020 16:12
Marion Barlet | 27 mars 2020 - MAJ : 31/03/2020 16:12

Dans la tourmente de #MeToo, Woody Allen s'est fait lourder en 2018 par Timothée Chalamet, son acteur principal dans Un jour de pluie à New York.

C'est désormais l'heure des comptes. Dans ses mémoires, le réalisateur donne sa version de l'histoire et dénonce l'acteur franco-américain d'hypocrisie opportuniste. Les faits remontent à 2018 lorsque les accusations de viol de la fille adoptive de Woody Allen, Dylan Farrow, ont refait surface, dans le cadre du mouvement #MeToo. Amazon a décidé de tourner le dos à son dernier long-métrage, Un jour de pluie à New York, qui n'est jamais sorti aux Etats-Unis mais qui a été diffusé ailleurs dans le monde.

Par acquis de conscience ou pour faire bonne figure, l'un réveillant parfois l'autre, Timothée Chalamet s'est désolidarisé du cinéaste et a fait un mea culpa public, redistribuant son cachet à de nombreuses associations comme Time's Up (qui assiste des femmes victimes de harcèlement au travail et paye les frais juridiques), Abuse and Incest National Network ou encore au LGBT Center.

 

photo, Timothée ChalametQuand t'apprend que tu vas devoir verser du fric à des assos que tu connais pas

 

La dénonciation médiatisée de Dylan Farrow remontait à 2014, soit quatre ans avant que l'acteur ne coupe les ponts avec Woody Allen. Il s'est défendu sur ce point en précisant qu'il n'était pas au courant de tels agissements ; naïveté désinformée ou peur panique que l'affaire ne monte en mayonnaise ? Pour le réalisateur, les choses sont limpides, Timothée Chalamet voulait gagner un Oscar.

Dans ses mémoires, Soit dit en passant (Apropos of nothing en version originale), il a déclaré :

“Timothée a déclaré publiquement qu’il regrettait d’avoir travaillé avec moi et qu’il avait donné son argent à une œuvre caritative. Mais il a juré à ma sœur qu’il était obligé de le faire, car il était candidat à un Oscar pour Call me by your Name. Lui et son agent estimaient qu’il avait une meilleure chance de gagner s’il me dénonçait. Alors il l’a fait.”

 

photo, Woody AllenLa confession d'un vieillard du siècle

 

D'après le réalisateur, le jeune homme l'aurait jeté sous le bus pour rester compétitif aux Oscars, et aurait par voies souterraines (ici la soeur) assuré l'obligation médiatique de sa démarche. Or, si l'on cherche pas trop longtemps, on remarque qu'il y a encore un problème de calendrier dans cette affaire : la prise de position de l'acteur s'est faite une semaine avant que celui-ci ne soit nommé par l'Académie. Evidemment, beaucoup d'éléments portaient à croire qu'il le serait et la théorie du lissage d'image anticipé n'est pas absurde. Timothée Chalamet n'a finalement pas gagné l'Oscar du meilleur acteur pour Call Me by Your Name (notre critique ici).

Quant aux mémoires de Woody Allen, elles ont eu un sort quasi-similaire à celui de son dernier film : son éditeur américain a renoncé à publier l'ouvrage suite aux dissenssions avec sa fille et son fils (ce qui a inquiété Stephen King), mais le livre a pu paraître en France. Une pirouette a toutefois été nécessaire : les droits ont été repris par Stock abandonnés par Hachette.

Si vous êtes adeptes de polémiques sur le mouvement #MeToo et le cinéma, vous pouvez aussi lire notre article sur Mathieu Kassovitz qui défend Polanski, juste ici.

 

photo, Elle Fanning, Timothée ChalametTu n'aimes pas les chats c'est mauvais pour mon image. Je te quitte.

commentaires

Mera
30/03/2020 à 15:52

Aucune surprise. L'hypocrisie Hollywoodienne dans toute sa splendeur.
Même chose pour le kéké qui joue Mercury.

Pete
29/03/2020 à 15:40

@Micju

Il n'y a absolument aucun article étayé qui confirme ce que tu dis, aucun !
Je rappelle que tu as commencé en disant que Woody Allen avait "épousé sa fille adoptive de 17 ans " !! N'importe qui pourra facilement vérifier l'ampleur de cette contre-vérité.

Quand à mon "changement de nom", je suppose que ça t'aiderait dans ta démarche fallacieuse de penser que tu n'as qu'un seul contradicteur... Malheureusement pour toi, certaines personnes aiment à savoir et comprendre avant de parler. Tu peux continuer de répandre ton fiel, mais la vérité te fait défaut.

Micju
28/03/2020 à 21:13

Pete
Arrête de changer de nom ça devient franchement fatiguant. Tu sembles lire en diagonale sur se que tu trouves sur Google car il y a environ 100 articles qui confirme se j’ai écris plus bas.

Pete
28/03/2020 à 19:32

@Micju
Tout est faux dans ce que tu dis !

Soon-yi n'est pas la fille adoptive de Woody Allen. Woody Allen n'a jamais habité avec Mia Farrow, et dès lors n'a jamais vraiment fréquenté Soon-yi quand elle était enfant.
Les photos découvertes par Mia Farrow la montrait nue, c'est vrai, mais elle était adulte puisque son histoire avec Allen a commencé alors qu'elle avait 21 ans ! Les photos datent du début de leur relation. Il se sont mis en couple alors qu'elle en avait 22 !
Allen n'a jamais fait preuve d'aucune autre accusation de la part de qui que ce soit.
Woody Allen et Soon-yi Previn sont en couple depuis bientôt 30 ans maintenant.

Rien ne tient la route dans les accusations de Mia Farrow et de Dylan et Ronan Farrow.
Les services sociaux et l'agence de protection de l'enfance de l'état de NY l'ont disculpé car ils n'ont trouvé aucuns éléments permettant de donner du crédit à l'accusation.

Google c'est pour tout le monde en effet, encore faut-il savoir chercher !

mafoi
28/03/2020 à 19:31

Mon pauvre Woody c'est incroyable ce que tu vis, incroyable !
Ton oeuvre reste éternellement magnifique, dommage toutes ces histoires qui entacheront malheureusement à jamais ton nom.

Micju
28/03/2020 à 16:45

Oliviou
C’était encore un enfant quand Allen et Farrow se sont mis en couple. Et d’ailleurs Farrow a mis fin à leur relation après avoir trouvé des photos nues de sa fille dans les affaires de Allen et ces mêmes photos ont été prises quand elle était mineure. Google c’est pour tout le monde.

Oliviou
28/03/2020 à 09:45

@Micju
Soon-Yi Previn n'est pas la fille adoptive de Woody Allen, mais de Mia Farrow et André Previn. Par ailleurs, elle avait 22 ans quand sa relation avec Woody Allen a été rendue publique. Sinon, vous avez entendu parler de google ?

Pedo cleaner
28/03/2020 à 07:05

mais on ne s'attaque pas à la légende Woody Allen!
l'icone de la Gauche du petit milieu mondain,
comme Finky ou bhl pourraient le dire a nouveau: la meme defense que pour un Polansky:
il revient de l'indicible, ils ont tant souffert, cessez de repandre d'odieuse calomnies qui rappellent les heures les plus sombres!

Micju
28/03/2020 à 00:53

C’est sûr qu’épouser ça fille adoptive de 17 ans fait de lui une personne tellement sainte d’esprit. C’est seulement le manque de preuve qui le sauve c’est très dur de prouver se genre de crime. Car c’est la parole d’un contre l’autre. Mais la vérité ça reste tout de même qu’on estime que seulement 10% des victimes portent plainte et que seulement 2% de ces plaintes aboutissent. Et on sait que c’est uniquement de l’ordre de1% qui mentent ou font une fausse déclaration. Ça laisse pas un gros jeux pour les gens qui défendent ces merdes en remettant tous sur le dos des victimes.

RobinDesbois
27/03/2020 à 23:22

@Petit Jean Je ne prétends rien savoir justement et je m'abstiens donc de condamner socialement à mort quelqu'un quand je ne sais rien, excuse moi de ne pas rejoindre une meute en manque de sang qui n'en sait pas plus que moi. En revanche ce dont tout le monde sait c'est que la justice n'a retenu aucune charge contre Woody Allen.

De toute façon peut importe ce que je pense il s'agit d'une news consacrée au positionnement hypocrite de Chalamet qui retourne sa veste en tweed à la fantaisie d'un hashtag.

Plus

votre commentaire