Saint Maud : le film d'horreur qui a tout raflé à Gerardmer dévoile sa bande-annonce

Mathieu Jaborska | 27 février 2020 - MAJ : 27/02/2020 14:24
Mathieu Jaborska | 27 février 2020 - MAJ : 27/02/2020 14:24

Les habitués des festivals de cinéma fantastique le savent bien : parfois, une oeuvre écrase la compétition tant elle marque l’événement.

Au dernier festival de Gerardmer, rendez-vous bien connu des amateurs du genre auquel on eu la chance de se rendre (retrouvez notre compte-rendu ici), une oeuvre s'est clairement démarquée. En remportant le prix du jury jeune, le prix de la critique, le prix de la meilleure musique originale et bien sûr le Grand PrixSaint Maud s'est assuré un avenir radieux, ou du moins un avenir tout court sur notre territoire si allergique aux propositions du style.

 

Photo Morfydd ClarkMorfydd Clark en pleine séance de cathé

 

Réalisé par la débutante Rose Glass, le long-métrage raconte l'histoire de la rencontre entre Maud, infirmière à domicile, et Amanda, sa patiente, une danseuse atteinte d'une maladie qui la coupe du monde extérieur. Très pieuse, Maud est persuadée qu'elle est mandatée par Dieu pour sauver l'âme de la jeune femme. Le pitch est prometteur, ainsi que le casting. Maud est interprétée par Morfydd Clark, future Galadriel de la série Le Seigneur des anneaux commandée par Amazon. Amanda est jouée par Jennifer Ehle, vue dans Cinquante nuances de Grey mais aussi dans Zero Dark Thirty.

Précédé par une réputation assez affolante, il est en plus produit par A24, célèbre pour ses superbes films d'épouvante auteuristes tels que The WitchMidsommar ou bientôt la fresque de fantasy The Green Knight. La firme vient d'ailleurs de nous bénir d'une bande-annonce ne faisant que renforcer l'attente.

 

 

À la vue de ces premières images, une conclusion s'impose : le titre est honteusement mensonger. La Maud en question n'a pas l'air très très sainte, même s'il faut avouer qu'elle excelle dans l'art de l'auto-flagellation. Certains plans font froid dans le dos et personne n'aimerait vraiment être à la place de la pauvre danseuse, laissée entre les mains d'une infirmière presque plus dingue que ses collègues de Silent Hill.

Faites vos prières, Saint Maud arrive dans nos salles le 24 juin prochain. Amen.

 

Affiche

commentaires

Interpol(TheBand)
27/02/2020 à 17:06

A24 : on ne réfléchit pas et on fonce vers le cinéma le plus proche.

pifpaf
27/02/2020 à 14:58

A24 c est vraiment en train de devenir une référence tous genre confondu , chapeau

votre commentaire