The Northman : le prochain film du réalisateur de The Witch sera très noir et violent

Mathieu Jaborska | 25 février 2020
Mathieu Jaborska | 25 février 2020

Le prochain projet du réalisateur de deux des propositions horrifiques récentes les plus rafraîchissantes ne devrait pas jurer avec le reste de sa filmographie.

Ceux qui ont eu la chance de découvrir The Witch à sa sortie en 2016 peuvent le confirmer : qu'on aime ou pas son oeuvre ultra-esthétisée, Robert Eggers est l'un des cinéastes les plus passionnants du moment. À l'instar de son collègue Ari Aster, il s'est employé dernièrement à propulser A24 au rang de label de référence, souvent synonyme d'horreur auteuriste. Eggers est vraiment un de ces auteurs : ses films sont des objets à l'iconographie unique et des instillateurs d'ambiance extrêmement efficaces.

 

Photo Anya Taylor-JoyAnya Taylor-Joy, révélée dans The Witch

 

Il suffit d'aller voir son dernier essai, le radical The Lighthouse, pour s'en convaincre. D'une noirceur extrême, le long-métrage se garde bien de ménager son spectateur pour lui faire vivre une expérience particulière. Et son troisième film ne risque pas d'échapper à la règle. Intitulé pour l'instant The Northman, il devrait raconter une histoire de vengeance viking dans l'Islande du Xe siècle. L'excitant pitch faisait déjà saliver les amateurs de son cinéma, l'annonce par Deadline des acteurs en discussions pour donner corps à tout ça a convaincu les autres.

Le casting se constituerait pour l'instant de Nicole KidmanAlexander et Bill SkarsgårdWillem Dafoe ou encore Anya Taylor-Joy. Au-delà de cette distribution, l'équipe créative n'augure aussi que du bon puisqu'on y trouve par exemple Lars Knudsen (Hérédité, Midsommar, American Honey) à la production, mais surtout Jarin Blaschke, directeur de la photographie nommé aux derniers Oscars pour son travail hallucinant sur The Lighthouse. Interrogé dans ce cadre par Screen Daily, aux côtés de ses estimés collègues, il est revenu un peu plus précisément sur ce projet ambitieux en cours.

"Rob en dit peu. C'est un film plus gros que les autres. Je peux dire que c'est un film de vengeance viking et que nous tournons en Europe. Je pense qu'il se sent obligé de faire une trilogie. C'est sombre et exceptionnellement violent."

 

photo, Willem Dafoe, Robert PattinsonLe travail phénoménal de Jarin Blaschke sur The Lighthouse

 

Si les mots "vikings", "vengeance" et "exceptionnellement violent" placés si proches les uns des autres font vibrer chaque fibre de notre âme de gros bourrin, l'idée d'une sorte de conclusion à la trilogie entamée avec The Witch ne peut qu'intriguer encore plus. Perpétuellement à la recherche du mal, les histoires racontées par Eggers partagent en effet des points communs thématiques qui devraient aussi transparaître dans ce prochain essai, plus ample que le reste de sa filmographie. Difficile de faire plus excitant.

 

affiche francaise finale

commentaires

Kouak
27/02/2020 à 14:14

Bonjour,

@Mad

les "zigotos du bas" n'ont rien contre un peu de masturbation intellectuelle, mais de là à la concrétiser en 4/3 et en noir et blanc, ils n'y voient aucun intérêt.
Moi ce qui me fait rire, c'est le fait de comparer un tel "Chef d'oeuvre" à l'univers de Lovecraft , tout simplement parce qu'un homme, atteint d'onirisme, voit une tentacule gluante, glisser et disparaitre rapidement sur le bastingage d'un phare isolé.
Oui , ça ! C'est drôle !
Bref...

Flo
26/02/2020 à 13:16

Attention à lui de ne pas devenir un nouveau Nicolas Winding Refn (qui lui a aussi a fait un superbe film en territoire viking, "Valhalla Rising")...
Si ça devient trop Arty, trop Cryptique, trop Branchouille, trop Orgueilleux... c'est le risque.

Mad
26/02/2020 à 07:46

3ème chef-d'oeuvre en vue !


Me font bien rire les zigotos du bas qui sont pas capables d'apprécier une oeuvre de cinéma, littéralement.

Okay
25/02/2020 à 19:01

Vivement point barre !

Andrew Van
25/02/2020 à 17:19

J'avais aussi apprécié The Witch, imparfait mais très intéressant.

"The Lighthouse" est certes techniquement impressionnant et las acteurs incroyables mais j'ai pas bien compris et je n'ai pas apprécié ce moment.

Plus de Fun, moins de branlette... c'est possible ?

Kouak
25/02/2020 à 17:07

Bonjour,
Autant j'avais apprécié "witch" ,sans trop de convictions tout de même,
autant "the lighthouse" m'a laissé de marbre...
C'est l'histoire de 2 mecs qui se bourrent la gueule et qui de temps à autres se tapent une pti'te branlette...
Car l'onanisme fait , aujourd'hui, partie intégrante des "intrigues" scénaristiques des films et séries. (Entre autres choses)
Et de la vie politique, a postériori.
;-O
Par contre je dois bien m'incliner devant le jeu parfait des 2 protagonistes.
Mais pour ce qui est du reste, comme Erich Maria le Remarque, "à l'ouest, rien de nouveau".
Bref....

captp
25/02/2020 à 17:03

Si Robert Eggers déconne pas (j’entends par là donner un peu plus de corps a son récit ) il pourrait bien devenir un très très grand .
J'attends ce 3iéme film avec énormément d’impatience après un superbe the witch et un inégal mais tellement fascinant the lighthouse :)

votre commentaire