Après l'échec du Dark Universe, Universal songerait à remettre au goût du jour La Fiancée de Frankenstein

Mathieu Jaborska | 13 février 2020
Mathieu Jaborska | 13 février 2020

Après le succès attendu et espéré de Invisible Man, Universal compte bien continuer à exploiter autrement son catalogue de monstres classiques.

Ainsi, sont prévus pour l'instant le Dark Army de Paul Feig et le The Invisible Woman de Elizabeth Banks. Très récemment, on a également appris que la firme prévoyait une comédie musicale intitulée Monster Mash. Tous ces projets ont une chose en commun : ils n'ont pas grand-chose en commun. Entre une sorte de crossover bourrin, un traitement du harcèlement made in Blumhouse et une comédie musicale enjouée, on voit mal comment elle pourrait tout lier.

 

photo, Elisabeth MossElisabeth Moss dans Invisible Man

 

Universal semble avoir appris de ses erreurs. Le fameux Dark Universe annulé après le score décevant de La Momie ne risque pas de voir le jour sous cette forme-là. Néanmoins, certains projets développés dans cette optique pourraient bien continuer à intéresser les exécutifs. Ceux-ci attendent beaucoup de Invisible Man. De son succès dépendent probablement beaucoup de feux verts autour des fameux monstres ayant fait les beaux jours du studio dans les années 1940.

Selon Variety, le cultissime La Fiancée de Frankenstein, réalisé par le non moins cultissime James Whale en 1935, serait notamment une oeuvre considérée pour un éventuel reboot. A l'origine, il était question d'une réalisation de Bill Condon (Twilight - chapitre 5La Belle et la Bête) portée par Angelina Jolie et Javier Bardem, dans le cadre du fameux Dark Universe. Mais maintenant que tout ceci n'est plus d'actualité, Amy Pascal pourrait s'emparer de la chose. C'est en tout cas ce qu'affirme la source en question.

"Amy s'est montrée intéressée par une implication dans La Fiancée de Frankenstein, et comme le studio l'a fait avec beaucoup d'autres cinéastes, nous lui avons permis d'explorer une nouvelle vision du personnage Universal Monster et revenir avec une version nouvelle et inventive. Rien n'a été figé de façon officielle."

 

Photo Elsa LanchesterPlus culte tu meurs... et tu ressuscites

 

Elle est surtout connue pour son rôle de productrice sur des films comme S.O.S. Fantômes (le remake), Mémoires d'une geishaPentagon PapersVenom ou les trois derniers Spider-Man de Sony. Il s'agirait alors de son premier long-métrage en tant que réalisatrice. Pour l'assister au scénario, elle aurait engagé David Koepp, scénariste ultra célèbre ayant notamment travaillé sur Jurassic ParkMission : ImpossiblePanic Room ou La Momie. Reste à savoir si Angelina Jolie serait toujours impliquée.

Elle et Pascal ont un lourd passif. En 2014, cette dernière a échangé des mails musclés à propos d'un film Cléopâtre avec le producteur Scott Rudin, qui n'était pas tendre envers l'actrice. Quelques mois après, ces mails ont fuité, entrainant un petit scandale. De plus, les nouveaux responsables ont clairement changé de stratégie vis-à-vis de leur franchise et cherchent désormais à limiter les frais, quitte à s'allier avec des boites rodées aux petits budgets comme Blumhouse. Une autre source de Variety a également expliqué que l'actrice était prête à abandonner le personnage et poursuivre sa carrière.

 

photo, Angelina JolieAngelina Jolie dans Maléfique : Le Pouvoir du mal

 

Toujours selon Variety, cette volonté de faire confiance à des auteurs pour traiter d'histoires de monstres classiques a amené Universal à contacter John Krasinski, désormais bien connu pour Sans un bruit. Celui-ci aurait également touché un peu à La Fiancée de Frankenstein et d'autres projets. C'est le moment ou jamais de nous sortir un bon film de loup-garou moderne.

 

Affiche officielle

commentaires

Madolic
14/02/2020 à 10:22

@Super Lupanar
Et sinon ta gueule ?

Super Lupanar
13/02/2020 à 19:51

pour que çà marche, ce film doit donc ëtre:, pour lui donner les meilleurs chance,s..
et si on comprend le Firmware Occidental Progressiste degeneré et degénérant:
feministe,( obligatoire)
avec des minorité ethniques
des minorités de genre,
avec des transgenres(faut être inclusif..),
avec des gens tres fluides dans le Genre, un peu Non binaire vous voyez..
avec du politiquement correct tout le monde il est beau il est gentil sauf le mâle blanc trop oppresseur et patriarcal,
voilà je crois que j'ai fait le tour de la bonne recette Progressiste, attention si le film se ramasse, c'est la faute des hommes occidentaux, oppresseurs, c'est ce que diront les feministes

Geoffrey Crété - Rédaction
13/02/2020 à 16:30

@Adam

Non, c'est tout simplement la logique du sujet et le suivi de la récente stratégie : Universal avait annoncé en grande pompe ce retour de l'univers, de manière très spectaculaire (gros casting, gros films, dates et compagnie). Depuis, les éléments sont repris (une version d'Invisible Man était dans les tuyaux, tout comme La Fiancée de Frankenstein), mais à une autre sauce. C'est donc simplement une volonté de donner le contexte, deux ou trois ans étant un laps de temps très court à ce niveau de production.

Adam
13/02/2020 à 16:18

Une question : est ce que ca attire plus de lecteur de mettre "dark universe" en titre d'article ?

Vous persistez à employer ce terme qui n'est plus d'actualité depuis l’échec de la momie en 2017 (soit il y a bientot 3 ans). Les monstres d'universals ont été adapté de multiples fois avant cette tentative manqué d'univers partagé et ils auraient continué d'être adapté aprés la fin de cet univers s'il etait arrivé à son terme.

votre commentaire