The Boy : La malédiction de Brahms - le film d'horreur dévoile une dernière bande-annonce avec le cousin d'Annabelle

Déborah Lechner | 13 février 2020 - MAJ : 13/02/2020 10:19
Déborah Lechner | 13 février 2020 - MAJ : 13/02/2020 10:19

La figure de la poupée hantée réinvestit progressivement le cinéma d'horreur. 

Les problèmes ont recommencé quand le Conjuringverse a pondu Annabelle en 2014, une banale histoire de poupée hantée inspirée d'une soi-disant histoire vraie, qu'ils ont quand même réussi à étirer sur trois films. Alors du côté de STX, les producteurs nourrissent un peu les mêmes espoirs de longévité avec The Boy, dont le premier film de 2016 signé William Brent Bell (Devil inside) n'a pas été un immense succès, mais pas un crash non plus, aussi bien critique que financier (74 millions dans le monde pour 10 millions de budget).

Eux aussi se sont donc lancés dans une suite de leur film d'épouvante classé PG-13, tout en essayant de se détacher d'Annabelle comme ils étaient plutôt parvenus à le faire dans le premier opus. 

  

 

Dans The Boy : La malédiction de Brahms, c'est cette fois Katie Holmes qui tiendra un des premiers rôles après Lauren Cohan (The Walking Dead) dans le premier film. La poupée de porcelaine se retrouvera entre les mains du jeune Jude (Christopher Convery) qui se liera lui aussi très rapidement d'amitié avec elle. La poupée a d'ailleurs une influence néfaste sur l'enfant qui présente déjà des troubles inquiétants du comportement après avoir massacré ses innocentes peluches.

 

Photo Lauren CohanLauren Cohan dans The Boy

 

Cette dernière bande-annonce revient sur les images précédemment vues lors de la promotion, avec un montage plus dynamique et un peu plus effrayant. Brahms reprendra sûrement des idées classiques pour terroriser la mère de famille (claquement de portes...), mais usera sûrement de quelques petites idées amusantes et crados (lui dégueuler des insectes au visage, par exemple).Par ailleurs, le petit garçon semble tout aussi dangereux, voire plus, que son copain de 70 centimètres. 

Le film est une nouvelle fois réalisé par William Brent Bell et met également en scène Ralph Ineson, Owain Yeoman, Anjali Jay et Oliver Rice. Il sortira en salles le 26 février prochain. 

 

Affiche française

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire