Jason Blum prépare un remake de The Thing, le film culte de John Carpenter

Christophe Foltzer | 28 janvier 2020
Christophe Foltzer | 28 janvier 2020

Echec retentissant à sa sortie, The Thing de John Carpenter est pourtant rapidement devenu l'un de ses films les plus appréciés par les fans, et l'un de ses plus flippants aussi. Alors on ne s'étonne pas que la franchise revienne un jour à l'écran.

Mais, avant d'aller plus loin, une grosse précision s'impose: The Thing, de John Carpenter, est déjà un remake du film de Christian Nyby et Howard Hawks, La Chose d'un autre monde, sorti en 1952. Donc quoi qu'il arrive, l'argument du "ils font chier à tout remaker" n'aura strictement aucune valeur dans les lignes qui vont suivre.

Donc oui, le site Bloody Disgusting vient d'annoncer une nouvelle version de cette histoire, qui avait aussi eu droit à une espèce de remake-prequel avec le The Thing de 2011, par le studio Blumhouse. Intitulée Frozen Hell, elle diffère de ses prédécesseurs parce que, contrairement à eux, elle ne sera pas adaptée de la novella Who Goes There de John Campbell, publié en 1938.

 

La chose d'un autre mondeL'original

 

En fait, ce projet est né d'une incroyable découverte faite en 2018 par l'écrivain John Betancourt qui est tombé un peu par hasard sur Frozen Hell, la version enrichie et inédite de Who Goes There, avec un nombre important de pages en plus. Une version jamais publiée qui était en réalité le roman initial que voulait sortir Campbell à l'époque et qui gonflait largement le background des personnages et le contexte de l'histoire. Comme cette version n'avait jamais été publiée, Betancourt a ensuite monté un Kickstarter pour en financer l'édition.

Ce qui nous amène à aujourd'hui, lorsque le producteur Alan Donnes et Betancourt ont updaté le compte Kickstarter avec l'annonce de la mise en chantier du film :

"Le film sera fait par Universal et Blumhouse Pictures. Tout le monde est super excité, ça va avancer très rapidement."

 

Photo Kurt RussellLe remake

 

Evidemment, impossible de connaitre en détails les ajouts de cette "version longue" de la nouvelle, gardés secrets puisqu'ils constituent le principal attrait de son existence. Cependant, Alan Donnes en avait dit un peu plus dans une publication Facebook aujourd'hui disparue :

"C'est officiel, j'ai signé le contrat et j'ai reçu mon premier chèque. Je suis le producteur exécutif d'un remake de The Thing mais avec les chapitres additionnels du roman de John Campbell, Frozen Hell, qui était perdu depuis des décennies. Pour la première fois, la vision initiale de Campbell sera portée à l'écran. Ce nouveau film incluera le meilleur de la version RKO, du classique de John Carpenter et de deux livres de Campbell."

Une sorte de version Maxi Best-Of en quelque sorte. On demande à voir...

 

Photo Mary Elizabeth Winstead, Joel EdgertonLe reboot/remake/prequel

 

 

commentaires

MystereK
04/02/2020 à 11:21

La mesure de l'impact sur la Pop Culture d'un film ne se fait pas au nombre de jouets créés mais à l'impact dans les médias et les référencements. THE THING de Carpenter a été un échec commercial parce que le film ne s'adresse pas à tous les publics, mais le film a gagné en réputation avec le temps, il fut un succès en VHS puis en DVD/Bluray, il a bénéficiés de nombreuses éditions qui ont été un succès avec du contenu additionnel. Ce film s'adresse pas aux acheteurs de produits dérivés, d'ailleurs, sa créature n'a pas de forme définie, elle prend l'apparence de son hôte et perverti les chairs, difficile donc de la représenter dans une poupée comme on le fait pour Yoda, Freddy, Jason, etc... Le film est régulièrement cité parmi les meilleurs de Carpenter, Empire le met dans la liste des 500 meilleurs films de tous les temps, des critiques en parle comme d’un jalon incontournable du cinéma d’horreur, on le retrouve dans la liste des 1001 films à voir avant de mourir. Il est repris régulièrement dans les festivals de cinéma consacré au genre (ou pas, le film ayant été projeté à Cannes en 2019), les communautés lovecraftiennes lui vouent un culte sans limite, des dizaines de livres existent pour analyser le film dans plusieurs langues. Beaucoup de réalisateurs se disent influencés par The Thing, dont Tarantino, Chris Carter, Del Toro. Le visuel de Stranger Thing lui doit beaucoup, un épisode X-Files est entièrement façonné par The Thing. Des jeux vidéo font référence à ce film. Dark Horse en a tiré des suites en Comics. The Thing est analysé sous toutes ses coutures dans des séminaires, dans des conventions. On est loin, très loin de l'oubli, c'est un succès rampant, un succès qui se passe juste en dessous de la l'horizon de la culture mainstream, mais il est bien là, il intéresse, il interpelle, il intrigue. Si The Thing a été un bide à sa sortie, aujourd'hui, il ne l'est plus, il est dans l'imaginaire collectif

Starbuck
31/01/2020 à 18:52

@ Rambo
Tu sais, franchement, je me contre branle de l'opinion qu'un pauvre troll comme critters peut avoir sur mes goûts et ce n'est pas en répétant à l'envie que ''c'est de la mxxde'' qu'il pourra me faire changer d'avis, on joue pas dans la même cour. Concernant Black Christmas, le mec ne s'est même pas rendu compte qu'à AUCUN MOMENT, j'ai affirmé kiffer ce film. Par contre, lui, il aime pas (sans développer d'ailleurs, mais faut sûrement pas trop lui en demander, il est pas manifestement pas trop bien équipé pour ça) et donc, il décrète que ''c'est de la mxxde''. Il est apparemment tellement obsédé par le caca qu'il se sent obligé d'en remettre une couche en intervenant entre Hugo Le Blaireau et moi, conformant allègrement son statut de troll. J'aurais probablement apprécié échanger avec toi sur The Thing, sans chercher à te convaincre de quoi que soit ou continuer à discuter avec Hugo le Blaireau, ou d'autres intervenants intéressants sur les origines du genre Slasher, mais bon, je préfère laisser critters continuer a déféquer ses logorrhées sur cet article. Il est manifestement doué dans ce domaine. En résumé le mec est completement inintéressant en ce qui me concerne,alors, ce qu'il peut dire où penser, franchement...je préfère continuer à le laisser jouer avec sa main droite (a moins qu'il ne soit gaucher :-). ) Je te souhaite de bien te marrer en lisant sa réponse ,qui sera certainement très ''argumentée'' (et qui ne saurait tarder). Moi, je n'aurai pas la joie de la lire parce que je sors dès cette seconde de cet article et n'y reviendrai point :-). Bye

rambo
30/01/2020 à 14:30

@ Starbuck

Assez d'accord avec critters mais aussi avec toi Starbuck, d'accord avec critters parce que moi même je n'ai pas aimer "the thing" et que le manque de popularité d'un personnage peut lui faire défaut par rapport aux gens et d'accord avec toi parce que même si je n'ai pas aimer le film je n'ai pas a te critiquer pour tes gouts.

critters
30/01/2020 à 13:27

@ Starbuck

Je sais que tu cause de celui de 74 duc*l ,mais on va dire "ta gueule"

Starbuck
30/01/2020 à 10:04

On parlait du Black Christmas de 1974, Digenou. Mais tu sais quoi ? On va dire que tu as raison, comme ça, tu vas pouvoir continuer à te faire du bien :-p. Tchao.

critters
29/01/2020 à 23:19

@ Starbuck et hugo

Black Christmas c'est de la m**de mais libre a vous de l'apprecier.



Et non black christmas n'a pas inventer le slasher, c'est massacre a la tronconneuse et surtout psychose.

Starbuck
29/01/2020 à 23:12

D'accord avec toi. Je voyais plutôt Black Christmas comme origine du Slasher nord-américain en tant que tel mais on ne peut évidemment pas nier l'influence du Giallo sur le genre.

Hugo_Le_Blaireau
29/01/2020 à 22:32

Si je veux titiller un peu, sans la Baie Sanglante de Mario Bava il y aurait pas eu de Vendredi 13 et le slasher ne ressemblerait pas à ça sans le giallo, et notamment le film Torso qui est un bon pont entre les deux genres (Il y a une vidéo de Versus qui est très intéressante à ce propos).
Enfin bref, c'est la vrai que la discussion ne vole pas très haut ahah.

Starbuck
29/01/2020 à 20:29

Par contre, je l'avoue, je suis assez dubitatif concernant ce remake... J'ai passé un assez bon moment avec le Prequel. Maintenant, ''attendre et voir venir''...

Starbuck
29/01/2020 à 20:25

Désolé pour les fautes de frappe, tous, par contre. C'était pas très stable, quand j'ai posté :-)

Plus

votre commentaire