Mourir peut attendre : un James Bond noir ou femme ? La productrice répond une bonne fois pour toutes

Christophe Foltzer | 16 janvier 2020
Christophe Foltzer | 16 janvier 2020

C'est un long marathon qui s'achèvera le 8 avril prochain avec la sortie de Mourir peut attendre. Et le début d'une ère nouvelle qui fait déjà parler d'elle.

Oui, on peut dire que Mourir peut attendre revient de loin. Après la sortie de Spectre en 2015, James Bond a connu toutes les difficultés pour rebondir et nous offrir une nouvelle aventure et le plus grand responsable est certainement Daniel Craig lui-même qui, lassé, rechignait à remplir son contrat jusqu'au bout, qui lui ordonnait de faire encore un film.

 

photo, Daniel CraigDaniel Craig, bientôt libre

 

Mais, en parallèle, c'est tout l'avenir de la franchise qui pesait dans la balance avec la nomination de la prochaine star incarnant le plus célèbre des agents secrets. En effet, le moment semble idéal pour surprendre l'attente générale et faire un gros coup d'éclat. Une volonté qui semblait confirmée par les rumeurs laissant supposer qu'Idris Elba pouvait à terme reprendre le smoking, ce qui ne s'est pas révélé vrai au final. Mais, on nous parlait aussi d'un possible changement de sexe.

Après tout, 007 est une appellation, un titre, pas une personne physique, n'importe qui peut donc l'endosser. Tandis que d'autres rumeurs parlaient de Mourir peut attendre comme d'un passage de relai entre Daniel Craig et Lashana Lynch, dont le personnage pourrait être plus important que prévu, voici que la productrice légendaire de la franchise, Barbara Broccoli, a décidé de mettre les choses au clair au micro de Variety, en confirmant que James Bond resterait un homme quoi qu'il arrive :

 

photo, Lashana LynchLashana Lynch

 

"Il peut être de n'importe quelle couleur, mais il restera un homme. Je pense que nous devrions plus inventer de nouveaux personnages pour les femmes, des personnages féminins forts. Je ne suis pas particulièrement intéressée par l'idée de prendre un personnage masculin et de le voir interprété par une femme. Je pense que les femmes sont beaucoup plus intéressantes que ça."

Voilà qui devrait clairement mettre fin au débat. James Bond gardera son service trois-pièces quoiqu'il arrive et, effectivement, ce pourrait être l'occasion de créer en parallèle, un personnage féminin tout aussi solide qu'inoubliable. Y a plus qu'à, comme on dit par chez nous. Mourir peut attendre sortira le 8 avril 2020 en France.

 

photo, Daniel CraigBref, au boulot les gars

commentaires

Pour info
18/01/2020 à 02:15

@Pulsion73: Geralt est un personnage froid qui ne laisse paraitre que peu d'émotions.

Raïs
18/01/2020 à 01:46

Je suis noir et je pense très clairement que ceux qui disent que bond est un homme blanc et doit le resté ont raison. Ça devient ridicule de voir des personnages réinventer pour faire plaisir ou juste pour montrer qu'on est pas raciste et anti féministe. Après ça sera quoi un super man noir, un batman asiatique ?

Nash
18/01/2020 à 00:32

Je suis pas contre un James Bond black à partir du moment ou l'on peut avoir un Black Panther blanc.

Mich
17/01/2020 à 22:58

Salut les fragiles! James Bond sera encore bien dans sa tête et dans sa peau pendant quelques années ! ????

thanos
17/01/2020 à 18:59

une nouvelle , une james bond girl pour changer de l'homme qui joue james bond , a voir , ont verra , sa peut etre bien comme espionne , comme black widow...etc

Kay1
17/01/2020 à 14:22

@Pulsion73 Justement , Cavill est très convaincant en Geralt de Riv . Et dans un sens , ce personnage est proche d’un James Bond , froid , sûr de lui , séducteur et nihiliste . Ça fait déjà des années que j’imagine Cavill en 007 , et Thé Witcher m’a littéralement convaincu qu’il est fait pour le rôle . Surtout qu’il arrive à changer de registre dans The Man from Uncle où il est bien plus souriant . De plus , il était considéré depuis Casino Royale mais jugé trop jeune et pas en assez bonne forme physique ( ce qui a bien changé depuis . Bref c’est le candidat idéal je trouve , bien plus que Tom Hardy que j’adore, Idris Elba que j’adore aussi ou Richard Madden .

Pulsion73
17/01/2020 à 13:53

Il y a tellement mieux que le lisse Henry Cavill. Ce dernier est plutôt convaincant dans the witcher mais il ne brille toujours pas par un jeu riche et nuancé.

James Bond
17/01/2020 à 07:21

Pour remplacer l'irremplaçable Daniel Craig les produteurs devraient consulter Henry Cavill.

Boing
16/01/2020 à 22:17

Le personnage de James Bond joué par Daniel Craig est le plus moderne, existant dans une temporalité, au rebours des James Bond classiques qui évoluaient peu ou pas d'un film à l'autre. Les films récents sont sans doute ceux s'approchant le plus d'une histoire complète racontée sur plusieurs films et non pas différentes missions sans trop de liens les unes avec les autres. Le James Bond de Daniel Craig est celui à propos duquel on a le plus appris au niveau intime, et chose nouvelle, il vieillit, il est marqué par le temps, par les blessures subies au cours des films précédents. Les producteurs ont pris soin de développer la condition humaine du personnage, de révéler des liens forts avec d'autres personnages, historiques ou nouveaux, d'établir des amitiés et des inimitiés au niveau personnel. A présent James Bond n'est plus une figure reconnaissable, et seulement réinventée au changement d'acteur, c'est la somme des évolutions des derniers films. Qui plus est, le prochain film réunit les personnages secondaires importants vus auparavant. Changer l'acteur aurait provoqué une sacrée rupture, mais à la rigueur, passe encore. Quand à en faire une femme, ça n'aurait pas eu de sens. Ça aurait réécrit les interactions vues dans les précédents films. Ce serait allé à l'encontre de la continuité établie par les producteurs ces dernières années. Si les producteurs veulent à ce point changer le personnage, qu'ils aient au moins la décence d'apporter une conclusion claire au personnage et à son histoire, de reconnaître sa fin puisqu'ils la suggèrent, paradoxalement, au début de Mourir peut attendre. La suite de la franchise pourrait être une belle opportunité de réellement révolutionner le personnage.

Robin Hood
16/01/2020 à 21:03

James Bond est décrit par Ian Fleming comme un "white anglo-saxon protestant". On ne va pas quand même pas changer les origines d'un héros aussi marqué pour faire plaisir à une autre communauté. À quel idiot viendrait-il l'idée de faire jouer Othello ou Shaft par Ryan Gosling ?

Plus

votre commentaire