Joker : Todd Philips en dit plus sur ce que pourrait être la suite du film phénomène DC

Christophe Foltzer | 2 janvier 2020 - MAJ : 02/01/2020 10:21
Christophe Foltzer | 2 janvier 2020 - MAJ : 02/01/2020 10:21

Si on regarde rapidement l'ensemble de l'année 2019, cela a été la victoire totale de Disney sur l'industrie, en multipliant les films ramassant plus d'un milliard de dollars de recettes au box-office. Pourtant, ce ne sont pas eux les grands gagnants.

Non, c'est Joker. Le film de Todd Phillips a pris tout le monde par surprise, en remportant le Lion d'Or à la dernière Mostra de Venise en premier lieu, puis en rapportant plus de 1 milliard de dollars de recettes en salles pour un budget ne dépassant pas les 60 millions. Donc, ils sont sympas les Avengers, on les aime bien et tout, mais là, ils peuvent aller se rhabiller.

 

photoArthur Fleck, plus fort que Cap Am et compagnie

 

Depuis la sortie du film, une seule question est sur les lèvres des fans : aura-t-on droit à un Joker 2 ? Et il faut reconnaitre que le studio s'amuse comme un petit fou à nous laisser dans le brouillard. Un coup, Warner dit que oui, un autre Todd Philips ou Joaquin Phoenix répondent que non et, à d'autres moments on nous dit clairement que peut-être, faut voir.

Aussi, alors qu'il y a quelques semaines le réalisateur disait encore qu'un projet de suite n'était pas à l'ordre du jour, mais que, vu le succès du film, ce n'était clairement pas une hypothèse à écarter, voilà qu'aujourd'hui, au micro de Deadline, il commence à envisager plus sérieusement la chose, même si tout reste encore à faire :

 

Photo Joaquin PhoenixPrêt à repasser au maquillage ?

 

"Quand un film qui a coûté 60 millions de dollars, en rapporte 1 milliard, bien sûr que la question se pose. Mais Joaquin et moi n'avons pas encore pris notre décision. Nous y sommes ouverts. Je veux dire, j'adorerai retravailler avec lui, donc qui sait ? Mais il faudrait que le film possède une aussi forte résonance que celui-ci, parler peut-être des traumas d'enfance et d'absence d'amour et de la perte de l'empathie. C'est vraiment toutes ces choses qui ont fait que ce film fonctionne pour nous et je pense que l'on devra avoir une résonance thématique au moins aussi forte."

Donc, rien de concret pour le moment, mais en tout cas, les portes ne sont pas fermées. Et pour nous y préparer, Todd Phillips en a également profité pour analyser un peu plus ce qui a fait la spécificité de Joker et peut-être l'explication de son immense succès :

 

photo, Joaquin PhoenixUn film qui parle avant tout de nous ?

 

"Je pense qu'il y a des thèmes dans le film qui ont vraiment résonné avec le public. Aucun de nous ne pensait qu'un film classé R pouvait faire 1 milliard de dollars au box-office à travers le monde. Ce que Scott Silver et moi avons établi quand on a commencé l'écriture du film, c'était de raconter quelque chose qui ait du sens dans l'espace fermé d'un comic-book, mais aussi quelque chose qui reflète ce qu'était 2016, l'année où nous avons commencé l'écriture.

 

photoReflet de l'homme moderne ?

 

Ce qui se passait dans notre pays en 2017, quand nous étions en pleine écriture, était plutôt évident, mais je voulais vraiment utiliser Joker pour faire un film sur la perte de la compassion et le manque de bienséance dans le monde. J'ai parcouru le globe avec ce film et, selon les publics, certains y voient un miroir de l'Amérique, tandis que d'autres y voient ce qui se passe dans leur propre pays. Mais toujours en rapport avec ce manque de compassion et ces questions sur la santé et l'égalité."

Et c'est peut-être ça l'explication de ce grand succès, le fait que le film ait capté bien malgré lui la température du moment. Et quand on voit ce qui se passe et ce qui nous attend, on ne doute plus qu'il y ait matière à nous pondre un Joker 2 très rapidement. Malheureusement, serions-nous tentés de préciser.

 

Affiche Rated R

Tout savoir sur Joker

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

The joker
23/09/2020 à 19:01

J'aimerais bien une suite du film mais en restant réaliste on sais très bien que aucun super héros existent et que le joker comme le montre le film part d'une personne lambda aillant des problèmes psychologique et socials qui se transforme en joker donc ne pas inclure batman serait une bonne chose je trouve, maintenant qu'on a vue comment tout à commencer j'aimerais bien voir comment se sont rencontrer le joker et Harley Quinn je pense que ça ferait un bon film

Nico gj
05/07/2020 à 13:59

Par contre je ne suis pas d'accord avec certains de vos commentaires. Arthur n'est pas un homme méchant et cruel avant sa transformation en Joker. C'est juste un homme handicapé paumé dans une situation précaire qui se dégrade en même temps que la ville et la pauvreté qui augmente. S'en suit grâce à lui et aux déclarations de Thomas Wayne une véritable lutte des classes dont il est l'étincelle. Aux Usa ça paraît une aberration mais d'autres pays il serait un nouveau Che. J'ai acheté un de ces masques pour le porter en manifestation de gilets jaunes. En fin de compte le film est réaliste car il décrit bien la société capitaliste à outrance d'aujourd'hui avec ces inégalités croissantes. Il pourrait passer pour une sonnette d' alarme lorsque l'on voit ce qu'il vient de se passer aux Usa avec le meurtre de cet homme homme noir par des policiers si retentissant ainsi que l'inégalité des soins face au covid19 70 000$ une semaine d'hôpital !!! Oui Joker est un portrait assez fidèle de la société américaine et de ses travers ça change des super-héros et des golden boys.

Nico gj
05/07/2020 à 12:56

Perso je ne serai pas intéressé par voir batman surgir surtout vu son âge dans le film ça serait anachronique. Je verrai mieux une partie qui dépeint la jeunesse d'Arthur et l'autre son ascension comme Joker dans le monde de la pègre. N'oublions pas qu'il devient le roi du crime à Gotham en écrasant ses rivaux. La fin du film où il est adulé par les émeutiers peut annoncer la formation de son gang et de sa légende qui est souvent de leader voir prophète pour réveiller les plus bas instincts des hommes qui le suivent ainsi que son goût à propager la terreur. C'est un véritable poison de l'âme humaine comme on a pu le voir lors du braquage de la banque dans The Dark Knight où ses complices s'entretuent selon son plan. Il est classé 11ème meilleur méchant et la complexité et la richesse de son personnage mérite une suite aussi passionnante que celle de ce film d'exception.

jokerman
16/05/2020 à 22:43

un monument
une claque comme on en n a pas prit depuis longtemps
j adore batman mais ratache celui la au justicier bien qu il aparaisse
serait une erreure
pas par rapport a la difference d age
comme beaucoup on souleve le probleme (a cela je repondrai :revisionnez le batman de tim burton meme si la difference n est pas aussi grande)
non il y a tant a raconter sur le personnage
plein de direction a prendre
car finalement tout le film n est que le reflet de la folie du joker une fois de plus il nous ballade dans son anarchie et nous ne savons pas ce qui est vrai de faux
c est tout le charme
alors une suite oui mais restons dans cet univers

Chris ok
03/01/2020 à 21:11

100 balles et 1 mars aussi ???

KAKUSSESHISS
03/01/2020 à 08:15

À mon sens l'UNIQUE suite qui pourrait être géniale, est de recommencer une deuxième origin story sur le joker toujours avec Joaquin Phoenix, comme la fin du film laisse entendre que Arthur aurait enfaite tout imaginé l'histoire du film, sans oublier que le Joker dit avoir plusieurs origines de créations et lui même ne sait plus laquelle est la vrais ou celle qu'il a phantasmé. À chaque film Joker, une nouvelle origin story toujours plus différentes et dingues les une que les autres seraient parfait, et envisager une suite avec d'autres méchants comme le Pingouin, ou l'Épouvantail (ou pire, BATMAN) détruirait absolument TOUS le charme et la puissance du premier qui s'inscrit dans un monde parfaitement réaliste et d'actualitée, Joker n'est pas un ANTI-HÉROS, c'est un Criminel, un méchant, malgré notre compassion durant le film et ça certaines personnes ne veulent pas comprendre et préfère transformer Joker en Venom à la sauce Marvel en introduisant des nouveaux ennemis beaucoup moins emblématique et en le faisant ce battre contre Batman... Mon Dieu... C'est vraiment possible d'imagnier une seconde le Joker de Phoenix ce battre avec un med déguisé en chauve souris ? C'est ridicule.

le rek1 boulanger
03/01/2020 à 00:21

Une suite pourquoi pas mais ce qui serait bien c'est qu'il fasse quelques choses de similaires pour d'autres vilains, Pingouin, De Nygma, Épouvantail (mon préf) ou bien Harley Quinn voire Poison Ivy

jorgio6924
02/01/2020 à 23:50

Ce film est un petit bijou qui m'a remué comme très peu de films peuvent me remuer.
Les propos de Phillips sont rassurants: faire une suite pour une bonne raison et pas parce qu'il a fait péter le BO.

Andrew Van
02/01/2020 à 17:23

En effet on dirait vraiment un film drama/folie sympa et classique ou ils ont rajouté le Joker et la mythologie Batman dans l'après coup (un peu a la truelle faut bien dire).

Mais au final ça change des films adaptés de comics un peu trop formatés et lissés à la Marvel par exemple. Les acteurs sont très bons, l'histoire et sympa et donne une orgine story au Joker, par forcément surprenante mais très bien faite. Bien que c'est assez incompréhensible (mais bon l'effet Joker sans doute), je suis content que ce film ai eu du succès.

Concernant une suite, le film ouvre tellement de porte et reste volontairement flou que c'était assez inévitable.

A voir comment ils vont tenter de raccrocher tout ça sur un futur Batman.

Winny03
02/01/2020 à 16:35

Le Joker n'est pas un anti-héro. C'est un méchant. Il semblerait que certains l'oublient

Plus

votre commentaire