Shang Chi : le réalisateur du film en dit plus sur la façon dont il est arrivé sur le projet et ce qui nous attend

Christophe Foltzer | 15 octobre 2019 - MAJ : 15/10/2019 10:46
Christophe Foltzer | 15 octobre 2019 - MAJ : 15/10/2019 10:46

Après le succès fracassant de Black Panther, Marvel tente de faire tomber deux fois la foudre au même endroit avec l'arrivée prochaine de Shang Chi and the legend of the ten rings.

Si le fait que Marvel se la joue communautaire en mode cliché avec ses productions, le côté positif, c'est que cela amène un peu de diversité dans son MCU et de cela, on ne va pas s'en plaindre. Parce qu'après le succès gigantesque de Black Panther au box-office (1,344 milliard de dollars de recettes) et celui, presque égal, de Captain Marvel (1,128 milliard de recettes), forcément, tous les regards se tournent vers le grand pari de la Phase 4 : Shang Chi and the Legend of the Ten Rings.

 

photo Shang ChiUn héros qu'on a hâte de découvrir

 

Réalisé par Destin Daniel Cretton et prévu sur nos écrans le 12 février 2021, le nouveau super-héros Marvel représentera donc le public asiatique de la fanbase. Et, au micro de Collider, le metteur en scène vient de révéler à quel point le fait de pitcher le film à Marvel avait été une épreuve personnelle :

"Oui, c'était terrifiant et je ne pensais pas que j'aurais le job. Mais quelque part, cela m'a aidé à ne pas être encore plus terrifié. Le processus de pitcher ne ressemble à rien d'autre. Vous devez parler avec votre coeur et dire ce que vous pensez être important et ce que vous aimeriez faire. Et s'ils répondent à tout ça, cela signifie que votre relation va être bonne. S'ils n'y répondent pas, cela veut dire que vous n'avez pas le travail et que c'est probablement mieux comme ça."

 

photo Shang ChiLà aussi, la cuillère n'existe pas ?

 

Évidemment, Marvel et Kevin Feige ont été plutôt sensibles à sa présentation, sinon il ne serait pas là pour en parler. Mais, alors que le tournage devrait commencer au début de l'année prochaine, Cretton en a profité pour en dire un peu sur ce qui nous attendait, surtout du point de vue technique, puisqu'il a annoncé que le légendaire directeur de la photographie Bill Pope, qui a fait la trilogie Matrix, venait de les rejoindre :

"Il a vraiment un style magnifique qui est à la fois naturel, très ancré dans le réel, et sophistiqué, dans le bon sens du terme. Et quiconque est capable de filmer Matrix va probablement faire un très bon travail avec ce film. Pour le premier film américano-asiatique du MCU, je pense que le ton recherché est celui qu'il nous faut."

Alors bien sûr, cela ne nous précise en rien de quoi va parler le film ni le casting qu'il utilisera, hormis Tony Leung en Madarin, mais au moins sommes-nous rassurés sur un des aspects techniques du projet : au pire, on aura droit à une très belle lumière. C'est déjà ça.  

 

photo

Tout savoir sur Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Luigi
15/10/2019 à 12:52

J'aurais bien vu Chow Yun-Fat dans le rôle du Mandarin ,mais curieux de voir la prestation de Tony Leung...

alshamanaac
15/10/2019 à 12:23

"au pire, on aura droit à une très belle lumière"

Et la présence d'un excellent acteur, Tony Leung, plus habitué à tourner avec son pote Wong Kar Wai et dans les grosses prod de HK (avec plus ou moins de réussite...)

votre commentaire