Joker : après le triomphe à Venise, Joaquin Phoenix révèle les secrets de son interprétation

La Rédaction | 2 septembre 2019 - MAJ : 02/09/2019 12:23
La Rédaction | 2 septembre 2019 - MAJ : 02/09/2019 12:23

Comme on pouvait s’y attendre, la promo de Joker a culminé avec sa projection à Venise. L’occasion pour Joaquin Phoenix de dévoiler quelques secrets de fabrication.

Aussi risqué puisse-t-il paraître sur le papier, le Joker réalisé par Todd Phillips jouit depuis ses premiers échos marketing d’une énorme attention et d’une hype phénoménale. Une tendance qui n’a fait que se confirmer au gré des bandes-annonces et autres éléments dévoilés soigneusement par la Warner, avec une maîtrise stratégique qui n’a rien à envier à celle de Marvel/Disney. Cette politique a atteint son point culminant avec l’éruption de critiques dithyrambiques survenues au lendemain de la projo du film à Venise.

Depuis, les laudatifs pleuvent sans fin, du côté de la presse internationale, et également au sein de notre rédaction, puisque nous avons eu l’occasion de porter les yeux sur le film. Au cœur des louanges récoltées par le Joker de Todd Philips, on trouve toujours la performance de Joaquin Phoenix, qui a sidéré la plupart des spectateurs.

 

photo, Joaquin PhoenixQuand tu lis les retours de projection, pépouze

 

The Hollywood Reporter a eu l’occasion de discuter du long-métrage avec l’artiste, qui en a dit un peu plus sur les raisons qui l’ont poussé à accepter de s’engager sur le projet.

« Ce qui m’a attiré dans le projet, c’était la possibilité de définir une approche qui nous soit propre. Je n’avais pas à me référer à une des versions précédentes du personnage. Nous avions le sentiment de créer quelque chose qui nous appartient, ce qui était très important pour moi et a été un élément clef à mes yeux. »

On se souvient que Joaquin Phoenix avait été approché pour interpréter le Doctor Strange de Marvel, avant de laisser la place à Benedict Cumberbatch. Tout indique qu’il aura préféré la démence anarchique du Joker aux arts mystiques du bon Docteur.

 

Photo Joaquin PhoenixLe LOL est bien présent

 

« C’est un personnage tellement multiple. Sa nature, lors des premières semaines de tournage, n’avait rien à voir avec ce qu’il est devenu à la fin. Le Joker évoluait constamment, jamais je n’ai connu d’expérience comparable. Plus il devenait imprévisible et plus nous lui lâchions la bride, plus l’expérimentation devenait excitante. »

Un élément iconique de l’ennemi juré de Batman semble avoir donné du fil à retordre à Joaquin Phoenix

« Je ne pensais pas y arriver. J’ai commencé par m’entraîner seul, mais j’ai dû demander à Todd de venir auditionner mon rire. Il fallait que je parvienne à arrêter un rire, pouvoir le reproduire à la demande et en public. C’était très malaisant, ça m’a pris beaucoup de temps. »

Pour juger de la performance de l’acteur, il vous faudra vous rendre dans les salles obscures dès le 11 octobre prochain.

 

photo Joaquin PhoenixUne grosse marrade en perspective

 

 

Tout savoir sur Joker

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Meh
03/09/2019 à 01:13

"I kind of practiced alone but I asked Todd to come over to audition my laugh. I felt like I had to be able to do it on the spot and in front of somebody else. It was really uncomfortable. It took me a long time."

On aurait pu choisir "inconfortable", mais très franchement... Tout le monde devrait s'en f... C'est clairement pas le sujet de l'article. Les gens aiment bien grogner, quand même.

rocky
02/09/2019 à 23:05

Dae-Soo, le fameux "grand fan de la langue française" (sic) qui fait n'importe quoi avec la ponctuation. Ça laisse rêveur.

Dae-Soo
02/09/2019 à 22:09

Vous êtes sérieux, à reprocher à M. Riaux d'utiliser un mot qui n'est peut-être pas pile poil dans les petits papiers de l'Académie, mais que tout le monde a compris?
Ça change le propos? Non.
Ça maltraite la langue française? Non, ça l'enrichit au contraire.
Et pourtant je suis un grand fan de la langue française, mais il faut savoir lâcher la bride parfois. Ne pas tomber trop bas évidemment, mais je trouve que l'article s'est lu tout seul.
Alors pourquoi péjorer le tout??Et oui, péjorer vient du système scolaire suisse, et est utilisé également dans le monde de l'entreprise, ça pose un problème à quelqu'un?

Sirius
02/09/2019 à 20:10

@jorgio : pas.si longtemps que ça en fait...depuis Aquaman ou Wan a fait ce qu' il voulait (et il.a bien fait le bougre ! )

jorgio69
02/09/2019 à 18:08

Au moins les créatifs du film vont se détendre un peu au vue des 1e retours :)
Allez un bon box office pour une confirmation que c'est un bon film et DC va respirer un peu :D

Un film DC dont les producteurs semblent avoir laissé les mains libres aux créatifs. Cela faisait longtemps !!

TofVW
02/09/2019 à 16:23

@Simon Riaux: peut-être que tu t'en bats les c**illes (ça aussi c'est dans le dictionnaire!), mais à toi de voir si EL est un site pro ou un Skyblog.

J'aime beaucoup le ton du site, un peu décalé, où les auteurs n'hésitent pas à mettre beaucoup de sentiments personnels et de subjectivité dans leurs articles.
Mais ça n'empêche pas qu'y faut bien causer la France (déjà avec vos "éditions digitales" sur d'autres articles, on se croirait sur le facebook d'un ado boutonneux...).

Opale
02/09/2019 à 16:14

Il faut dépassionner le dialogue les amis, aller, tout le monde à poil!!
(Je déconne, c'est de l'humour, on se détends)

Myst
02/09/2019 à 15:54

A partir du moment ou tout le monde a compris le sens de ce mot. Je vois pas le probleme? Le redacteur écrit comme il veut.

Y Boy
02/09/2019 à 15:52

Je n'étais pourtant pas le dernier à défendre M. Riaux sur ses articles souvent drôles et impertinents, mais je trouvais ce coup-ci que le vocabulaire employé n'était pas à la hauteur du contenu.
Mais ça, c'était avant de constater qu'on avait le droit d'insulter ses propres lecteurs...

alshamanaac
02/09/2019 à 15:50

@Simon Riaux

Ma remarque était à prendre au second degré... d'où l'utilisation du mot "seum" qui venait contre dire ce que je disais ;-) ;-)

Plus

votre commentaire