The Two Popes : Anthony Hopkins et Jonathan Pryce s'affrontent au Vatican dans le prochain drame religieux original Netflix

La Rédaction | 30 août 2019
La Rédaction | 30 août 2019

Netflix pèse de plus en plus lourd dans le Hollywood game : après Roma de Alfonso Cuarón et The Irishman de Martin Scorsese, c’est Fernando Meirelles qui s’est laissé convaincre par le géant du streaming pour The Two Popes.

Avec ce nouveau film, le cinéaste brésilien derrière La Cité de Dieu (nommé aux Oscars), The Constant Gardener (nommé à la Mostra de Venise et aux Golden Globes) ou encore Blindness à de grandes chances de se tracer une nouvelle fois un chemin vers les sommets.

 

 

 

En effet, fort de son énorme casting – Anthony Hopkins et Jonathan Pryce promettent deux brillantes performancesThe Two Popes fera sa première au Festival International du film de Toronto en septembre prochain, avant de rejoindre les rangs Netflix le 20 décembre.

Quelques jours avant de dévoiler son film au Canada, Netflix a donc partagé la bande-annonce officielle de ce long-métrage intimiste. A l'aide d'une caméra au cadrage dramatique et grandiose (amateur d'art, on y voit la Chapelle Sixtine), le réalisateur retrace et romance un des tournants historiques de l’Eglise catholique (scénarisé par Anthony McCarten). 

 

Photo Anthony Hopkins, Jonathan PryceDu coup, t'es sûr de vouloir être pape ? parce que c'est un peu l'arnaque quand même 

 

Inspiré de faits réels, The Two Popes met en scène Benoît XVI (Anthony Hopkins) et son successeur, le futur pape François (Jonathan Pryce) au moment de la renonciation du premier et de l’élection du second - le 13 mars 2013. Fernando Meirelles propose de passer derrière les murs du Vatican pour voir les deux hommes essayer trouver un terrain d’entente, malgré leurs cocneptions radicalement opposées du sacerdoce et de la mission de l'église. 

 

photo, Anthony Hopkins, Jonathan Pryce

commentaires

Declan
31/08/2019 à 09:36

@ Sebastien. Faut arrêter de voir netflix comme un grand méchant loup. Meirelles n est pas un yes man et je lui fais confiance pour imposer sa propre vision. Cela arrive que ce géant du net produise des films d auteur digne de ce nom voir en achète.

Sébastien
30/08/2019 à 22:53

Netflix qui se mêle -encore- de religion pour servir sa version biaisée et orientée à un public crédule.
"Inspiré de faits réels", ou l'argument fourre-tout pour usurper toute vérité.
J'attends avec impatience leur version révisionniste de la deuxième guerre mondiale, histoire qu'on se marre un peu.
Ainsi que leur interprétation du Coran et de la Torah....

désolé
30/08/2019 à 22:00

Non t'es pas le seul, il y a un autre Ringo qui pense pareil.

Ringo
30/08/2019 à 20:05

Toujours trouvé que Jonathan Pryce ressemblait au pape François. J'étais pas le seul apparemment...

Ringo
30/08/2019 à 20:03

Toujours trouvé que Jonathan Pryce ressemblait au pape François... Je suis pas le seul apparemment...

votre commentaire