Promis, juré, craché, Eternals inclura un personnage ouvertement gay

Christophe Foltzer | 27 août 2019
Christophe Foltzer | 27 août 2019

Maintenant que Marvel a tué toute la concurrence avec le succès faramineux d'Avengers : Endgame, il lui reste ce qui est probablement son défi le plus risqué : rester au top tout en se renouvelant.

Parce que Avengers : Endgame était la conclusion de 11 ans de MCU, avec des personnages que le public avait appris à connaitre et à aimer, on se dit que la Phase 4 risque d'être un plus gros défi et que Marvel a de nouveau tout à prouver, même s'il peut encore se reposer sur des personnages célèbres comme Doctor Strange ou encore Black Panther.

 

photoUn plan d'action bien chargé

 

Cela dit, dans cette nouvelle ère, le MCU va repousser toutes les limites et se la jouer encore plus cosmique avec Eternals de Chloé Zhao, dont la sortie est d'ores et déjà prévue le 5 novembre 2020. Et avec des acteurs de la trempe d'Angelina Jolie et Kit Harington au casting, on se dit que c'est déjà bien parti pour attirer les foules.

Mais Eternals aura aussi la charge de mettre un terme à une grosse polémique qui court dans le MCU depuis de nombreuses années : la présence de personnages LGBTQ. Annoncé depuis un moment, Kevin Feige vient de confirmer au micro de Good Morning America, juste après le D23, qu'Eternals serait, comme promis, l'occasion de clore ce vieux litige entre Marvel et une partie de la communauté :

"Il est marié, il a une famille et c'est juste une partie de ce qu'il est."

 

photoUne identité encore gardée secrète

 

Bien entendu, Feige s'est bien gardé de révéler derechef l'identité du personnage concerné, histoire de capitaliser encore un maximum sur le suspense et de faire monter le buzz. On se dit que ce n'est pas trop tôt, surtout après l'épisode Endgame, où le réalisateur Joe Russo incarnait un personnage gay dans une courte scène, vécue à l'époque comme la première apparition officielle d'un personnage LGBTQ, vite rattrapée en mode damage control par Feige qui promettait quelque chose de mieux.

Cependant, il reste quand même à voir de quelle manière le personnage sera traité dans le film, Marvel n'étant pas connu pour sa subtilité et surtout qu'elle sera son importance (ainsi que celle de son orientation) dans le scénario, en espérant qu'il ne crève pas au bout de 5 minutes. Parce que, franchement, ce serait quand même idiot que le seul personnage ouvertement gay du MCU soit l'équivalent moderne du noir des années 80, à savoir la première victime.

 

photo

commentaires

Juno
29/08/2019 à 04:04

Donc si on suit la logique de certains ici. Si tu enlèves tous les gaies toutes les femmes et tous les noirs ainsi que Tout ce qui n’est pas blanc . Ensuite vous prenez les hommes blancs qui ne sont vraiment pas d’accord avec cette pensée d’un autre temps.Et bien on a trouvé notre véritable minorité.

Asher
28/08/2019 à 22:14

Comme pour black Panthère et captain marvel, qu il le fasse leur comming out et on parlera plus.
On pourra passer à autres choses, a l intérêt du film, les personnages et le devenir du mcu. Ce qui est utile à s'étendre car depuis plus un an qu on trouve des articles sur l exigence d'un perso gay, cela devient stupide. Par ailleurs il ne sera pas le premier puisque dans Deadpool il y en a un, dans les series Jessica jones et Runnaways aussi. Il y en aurait eut un tôt ou tard dans le mcu, mais comme il y a toujours des insatisfaits, on va devoir bousculer les choses pour pouvoir passer à autres choses.

MystereK
28/08/2019 à 16:46

La qualité de quelques commentaires ici justifie pleinement que les studios fassent ce genre de déclarations parce qu'il semble qu'il y a encore des personne qui ont du mal à accepter que l'on mettent en avant des autres éthnies ou préférences sexuelles. Et oui les gars, cela existe et il y en a pleins de personnes comme cela autour de nous et il est donc normal de les retrouver dans des films et qu'ils ait aussi des rôles importants ou moins important. On a eu assez de personne blanc hétéro et dragueur dont cette caractèrisation ne servaient en rien l'histoire sans qu'aucun de vous ce soit offusqué, alors maintenant place aux autres et il n'y a aucune raison que cela fasse plus de remous.

Ralph
27/08/2019 à 22:39

Donc ils considèrent toujiurs ça comme une particularité. Le cinéma mainstream toujours dans ses poncifs obsolètes pour esquiver les véritables problèmes de notre société actuelle. Si homophobie il y a encore de nos jours, alors que l'on pointe clairement par qui et où et qu'on laisse un peu le mâle blanc "dominant" à ses clichés des années 80. Personnellement je n'ai jamais été victime d'homophobie, au contraire on est plutôt bien vu à mon travail.

Cacouac
27/08/2019 à 20:06

Eh ben...
Après avoir élevé ce gentil navet qu'est Black Panther en révolution sociétale, les fans de Marvel semblent prêt à remettre le couvert !
Un gay au cinéma, c'est pas fou ça, hein dites donc !?

Micju
27/08/2019 à 18:47

J’ai pas de mots pour exprimer mon dégoût de certains commentaires. Mais je me console en me disant que ce n’est qu’une petite gang de débiles qui malheureusement parlent très fort.

Mechanic
27/08/2019 à 17:00

@Andrew Van

Ou alors c'est au contraire un personnage comme un autre, qui n'est pas défini et bloqué par sa sexualité.

On entend beaucoup des "on s'en fout de la sexualité des héros, on va pas au ciné pour ça !" (alors même que tous ces héros sont largement définis par leur sexualité : ils sont tous une copine à aimer, séduire ou sauver, qui prend la pose sur l'affiche, les embrasse plusieurs fois dans de belles scènes romantiques et sensationnelles, et détermine pas mal les intrigues à coups d'enlèvement, possession, etc). Donc avoir un héros dont l'homosexualité n'est rien de plus qu'une facette (et pas LE SUJET), c'est très bien je trouve.

Andrew Van
27/08/2019 à 16:37

Oui très bonne idée.. mais...

ça me parait avoir aucun sens de mettre un personnage gay pour faire comme si ne rien n'étais.

C'est contre productif et clairement racoleur et populacier (voir un stupide quota) de mettre un homo sans en faire un enjeu d'écriture/scénaristique sur la tolérance et l’acceptation des différences bla bla bla.

Donc à voir.

Franky
27/08/2019 à 15:55

Chut!
Les males blancs dominants hétéros arrivent...mince trop tard.

On a pas le droit de mettre autre chose que des mâles blancs dominants, sans que ces derniers s'agacent?

Pseudo
27/08/2019 à 15:52

En tout cas il y a toujours le quotat d'abrutis dans les commentaires...

On peut m'expliquer le rapport avec les blacks ou les femmes?

En fait il faudrait juste qu'on mette en avant des mâles blancs dominants dans les films, comme dans la vie et vous fermerez vos bouches.

Plus

votre commentaire