On sait enfin pourquoi Guillermo del Toro n'a pas réalisé Le Hobbit pour Peter Jackson

Christophe Foltzer | 14 août 2019 - MAJ : 14/08/2019 10:12
Christophe Foltzer | 14 août 2019 - MAJ : 14/08/2019 10:12

L'adage veut que, dans ce milieu, si l'on présente 10 projets, on aura peut-être la chance de pouvoir en faire un. Et cela n'a jamais été aussi vrai qu'avec Guillermo Del Toro.

À la rédaction, on adore Guillermo del Toro depuis ses débuts. Parce que c'est l'un des derniers vrais artisans, un gigantesque passionné qui ne se laisse pas bouffer par son côté geek et tente toujours de repousser ses propres limites. Ce qui l'amène à devoir mettre de côté pas mal de projets avec les années, dont certains parmi ses plus excitants (bisous aux Montagnes Hallucinées en passant).

 

LovecraftDel Toro, le maestro

 

Mais, tout au long de sa carrière, il s'est aussi entouré de personnes tout aussi passionnées et dévouées à l'art que lui, Peter Jackson en tête, qui lui avait confié il y a fort longtemps la réalisation du Hobbit, son prequel du Seigneur des Anneaux. Une annonce qui avait fait passer tout le monde en mode "kiki tout dur" avant que, malheureusement, Del Toro ne retire ses billes du jeu et parte vers d'autres horizons. La suite, on la connait, elle tient même en trois films assez soporifiques.

Aujourd'hui, le site Screen Rant revient en détail sur cette parenthèse enchantée à l'occasion d'un article passionnant nous racontant les aventures de Guillermo Del Toro en Terre du Milieu. Ainsi, apprenons-nous qu'un premier projet d'adaptation du Hobbit de J.R.R. Tolkien avait déjà été envisagé au milieu des années 90, mais qu'il n'était pas allé bien loin suite à des problèmes de droits. Évidemment, la sortie de la première trilogie de Peter Jackson, et son succès fracassant ont considérablement facilité les choses.

 

PhotoPeter Jackson

 

C'est en avril 2008 que Guillermo Del Toro a été engagé pour réaliser Le Hobbit et, comme le dit l'article, à cette époque il était déjà un metteur en scène respecté, d'autant qu'il était particulièrement soutenu par Peter Jackson. Passionné par les écrits de Tolkien depuis son enfance, Del Toro s'est lancé à corps perdu dans la préparation du film avant de le quitter deux ans plus tard, en mai 2010.

Durant cette période, Del Toro, Jackson et leurs équipes auraient inlassablement réécrit le script pour qu'il colle d'une part à l'univers établi par Peter Jackson dans sa première trilogie et, d'autre part, pour qu'il corresponde à la vision qu'en avait Guillermo del Toro, qui souhaitait y apposer une touche de conte de fées inédite dans la saga, ce qui aurait rendu le résultat final très particulier et à part de ce qui existait déjà. Ce faisant, le script aurait gagné en densité au point qu'il a été décidé de le diviser en deux parties, ce qui avait pour conséquence de repousser toujours un peu plus loin la mise en chantier de la production proprement dite.

 

Image 619692Un voyage clairement inattendu

 

C'est alors qu'un coup du sort arrive au projet puisque, au milieu des années 2000, le studio MGM, producteur et distributeur du film, entre dans une période bien sombre sur le plan financier. Les délais de production couplés aux problèmes financiers de la MGM ont conduit le studio à geler le projet le temps de savoir ce qui allait se passer. Le problème c'est que, du côté de Peter Jackson et Guillermo Del Toro, tout était prêt et ils n'attendaient que le feu vert de la MGM pour lancer la machine et partir en tournage. Mais cette autorisation n'est pas arrivée à temps, poussant Del Toro à quitter le projet en mai 2010, alors que la MGM donnera finalement son feu vert, et c'est très ironique, en parallèle du départ du réalisateur.

Résultat des courses, Del Toro est parti vers d'autres horizons et c'est finalement Peter Jackson qui a repris le projet en main, en le divisant en trois films, mais en veillant bien à ce que son collègue reste crédité comme l'un des auteurs du scénario. Del Toro a au moins eu ça en ce qui concerne la Terre du Milieu.

 

Image 619694On est quand même un peu dég', on ne va pas se mentir

commentaires

Grosthib
17/08/2019 à 23:17

Oh le bel article digne des meilleures écoles de journalisme... Merci Écran Large de nous servir une exclu connue de toute personne ayant regardé les bonus des coffrets Le Hobbit... besoin de clicks en août.

Enfin bon, l'article est aussi l'occasion d'un petit crachat sur la trilogie le Hobbit, c'est sans doute ça l'origine du kiki tout dur.

Ringo
15/08/2019 à 12:42

Ouah.... qu'est-ce qu'on a apprend des choses... connues depuis longtemps !!! C'est pas le 1er avril pourtant !

Opale
15/08/2019 à 04:14

Le Seigneur des Anneaux: trois films, trois chefs-d'oeuvres intemporels. Le Hobbit, trois films, trois bons, voire très bons, blockbusters mais sans plus. Ça reste le dessus du panier tout de même. Inutile de tergiverser sur le fait que Guillermo aurait fait mieux ou moins bien: on ne le saura jamais.

Myst
14/08/2019 à 21:06

Clairement que ce soit Del Toro ou Jackson, ce n'est pas le problème. Le problème est que la Trilogie du Hobbit étire une histoire qui tient sur 200 pages en 3 films de 3 heures, essaye de créer un lien avec le Seigneur des anneaux mais n'amène que des incohérences et quasi aucune explication. Et surtout, visuellement c'est très très laid, CGI, le 48fps, les plans à la go pro et j'en passe...

Bob
14/08/2019 à 17:23

Foltzer s'emmerde tellement qu'il a visiblement revu les bonus de la version longue du Hobbit où cette histoire est racontée, depuis 2013 donc. Demain, ne ratez pas l'article sur Jean Marais qui ne pouvait pas piffrer Louis De Funès sur Fantomas.

Mr Vide
14/08/2019 à 17:02

Exact. Cracher sur le Hobbit parceque'' ça aurait été tellement mieux avec d'El Toro ''
Pfff! Qu'est-ce qu'on en sait ? d'El Toro est cool, mais il ne fait pas que des chefs d'œuvre.
P.Jackson a étiré son récit ok et c'est un peu en dessous de la trilogie du Seigneur des anneaux mais ça reste une super épopée et une belle aventure cinématographique d'heroic fantasy.

Stavos
14/08/2019 à 16:06

TELLEMENT D'ACCORD AVEC ComprendsPas !

Loh
14/08/2019 à 14:10

Non seulement tout cela était connu depuis bien longtemps et même depuis le début, mais en plus je me joins aux autres lecteurs qui ne comprennent absolument pas cet acharnement sur la trilogie du Hobbit.
Pour qualifier les films de soporifiques il ne faut pas les avoir vu, je ne vois pas d’autre explication

ComprendsPas
14/08/2019 à 14:10

Dès que je lis un article rédigé par Mr Foltzer, rien qu'avec les trois premiers mots, je reconnais son "style". Pas sûr que ce soit un compliment, Mr "kiki tout dur"....

Nico
14/08/2019 à 12:55

Ecran large je vous adore mais vous avez plusieurs train de retard sur le sujet, ça fait un moment que cette histoire est connue de tous les cinéphiles

Plus

votre commentaire