Dora et la Cité perdue : les premiers avis sont là... et ça pourrait être bien pire

Déborah Lechner | 30 juillet 2019 - MAJ : 30/07/2019 11:07
Déborah Lechner | 30 juillet 2019 - MAJ : 30/07/2019 11:07

Les premiers avis sur Dora et la Cité perdue sont arrivés et étonnamment le film s'en sort plutôt bien pour le spectacle qu'il promet dans la bande-annonce. 

Rien que l'idée de faire un live action sur la série animée Dora L'exploratrice semblait grotesque, ce qui a été confirmé pour beaucoup avec un premier trailer plutôt gênant et un second qui n'a rien arrangé. Le film est attendu en salles le 14 août prochain en France mais la presse américaine a eu l'occasion de voir Dora et la Cité perdue en avance (les chanceux).

Étonnamment, le film est loin de se prendre un tollé et se révèle même plutôt divertissant sur certains points selon ces premiers avis. Revue de presse.

 

photo, Isabela Moner, Michael Peña, Eva LongoriaEva LongoriaIsabela Moner et Michael Peña dans Dora et la Cité perdue

 

"La qualité la plus appréciable du scénario de Nicholas Stoller et Matthew Robinson, sans compter le fait qu'ils n'ont pas essayé de blanchir leur héroïne latino, est la façon dont il permet à Dora de rester infatigablement optimiste, quelle que soit la situation, qu'il faille traverser de dangereux temples incas ou faire face à un auditorium rempli d'adolescents moqueurs. Plus qu'on ne l'imagine, le personnage de dessins animés est un modèle pour une nouvelle génération dans sa première aventure en live action." Variety 

"Le plus grand défi d'un acteur dans n'importe quel live action qui reprend un personnage animé est de convaincre un public déjà séduit par l'oeuvre originale avec la nouvelle interprétation. C'est exactement ce que fait Moner, sa Dora a l'ADN de tout ce qui a rendu l'originale si spéciale, tout en offrant un regard neuf pour les nouvelles générations qui rencontrent le personnage pour la première fois." The Wrap

 

Photo DoraDora L'exploratrice, la série animée originale diffusée entre 2000 et 2015 qui a une fanbase de malade

 

Malgré quelques points positifs sur Dora et la Cité perdue, d'autres éléments beaucoup plus négatifs (et prévisibles) ont également été soulevés. Comme la série, il ne faut visiblement pas s'attendre à du grand divertissement si on a plus de huit ans. 

"D'une façon générale, chaque objectif à visée dramatique est atteint beaucoup trop facilement, chaque adversaire est fait de paille. Les personnages ne sont jamais vraiment défiés, comme si les réalisateurs craignaient qu'un péril crédible et réaliste ne soit trop effrayant pour les enfants." The Hollywood Reporter

"Dora et la Cité perdue semble presque embarrassé par son matériau de base en régurgitant les gimmicks et procédés stylistiques de la série presque avec obligation. Sans être vraiment drôle ou touchant, ce Dora est péniblement superficiel, et s'apparente à du baby-sitting de deux heures qui ne laisse pas une grande impression." ScreenDaily 

Au final, Dora et la Cité perdue semble être un divertissement ludique pour les enfants avec une héroïne pleine d'énergie et toujours bien lunée, mais qui fera sûrement somnoler ou bâiller les parents, un peu comme la série animée en fait.

Pour rappel, le film de James Bobin présentera une héroïne maintenant adolescente campée par Isabela Moner qui a passé sa vie à explorer la jungle qu'elle considère comme sa maison. Elle devrait malheureusement se préparer à une aventure bien différente : son entrée au lycée. Dora n'aura cependant pas le temps de laisser de côté son âme d'exploratrice, car elle va devoir voler à la rescousse de ses parents (Eva Longoria et Michael Peña) partis à la recherche d'une mystérieuse cité d'or. 

 

Affiche

commentaires

cool
21/08/2019 à 23:57

je viens de voir le film avec mon petit est une bonne surprise, j'ai beaucoup aimer et passer un bon moment j'ai adorer et beaucoup rigoler,

Poulet
31/07/2019 à 01:06

Est-ce que Boots retrouve ses Boots?

Pseudo
30/07/2019 à 15:58

Les blancs font semblant d'ignorer le whitewashing, précurseur de tout.
Vous êtes en mode "oui mais...".

Aquabloz
30/07/2019 à 14:40

En gros, on reproche à un film pour enfants de n'être qu'un film pour enfants... :-D

ricky
30/07/2019 à 14:30

"La qualité la plus appréciable du scénario de Nicholas Stoller et Matthew Robinson, sans compter le fait qu'ils n'ont pas essayé de blanchir leur héroïne latino"

Comment tu veux prendre au sérieux un commentaire qui commence ainsi...

Pouet
30/07/2019 à 11:44

Au moins on sait à quoi s’attendre avec ce film qui est fait pour les gosses et c’est surement mieux rythmé que la sieste Endgame.

votre commentaire