La Petite Sirène : après les stars, c'est au tour de Disney de défendre sa princesse Halle Bailey

Déborah Lechner | 9 juillet 2019 - MAJ : 09/07/2019 18:30
Déborah Lechner | 9 juillet 2019 - MAJ : 09/07/2019 18:30

Disney a réagi dans une lettre ouverte pour défendre Halle Bailey, l'actrice afro-américaine qui incarnera Ariel dans le remake de La Petite Sirène.

Discuter la présence de tel ou tel acteur dans un film est devenu tellement courant qu'aujourd'hui, tout le monde devrait se reconvertir en directeur de casting. Pour certains fans de Disney, eux aussi professionnels en devenir du métier, le choix de caster Halle Bailey dans le rôle principal de La Petite Sirène est une aberration.

Et ce n'est pas pour son inexpérience pardonnable sur le grand écran ou sa vocation de chanteuse plutôt utile au personnage, mais bien en raison de sa couleur de peau. La jeune actrice qui a fait ses armes dans la série grown-ish ne pourrait pas, toujours selon une partie des internautes, interpréter la sirène qui doit rester blanche et rousse pour ne pas trahir le conte originel (Disney s'est déjà fait plaisir là-dessus) ou pire que tout, le classique d'animation.

 

photo, grown-ishHalle Bailey dans la série grown-ish

 

Après une vague de commentaires haineux sur les réseaux sociaux, plusieurs stars ont pris la défense de la comédienne et Disney s'est empressé de prendre le relai. C'est via le compte Instagram de la chaîne de télévision Freeform, une filiale de Disney qui distribue la série grown-ish, qu'une lettre ouverte a été publiée à l'intention "de ces pauvres âmes malheureuses" qui s'acharnent sur une jeune femme de 19 ans.

"Oui, l'auteur original de La Petite Sirène [ndlr : Hans Christian Andersen] était danois. Ariel elle... est une sirène, un personnage de fiction. Elle vit dans un royaume sous-marin dans les eaux internationales et peut nager à sa guise (même si cela contrarie souvent son père, le roi Triton), mais pour les besoins du débat, disons qu'Ariel est également danoise. Les sirènes danoises peuvent aussi être noires parce que les Danoises peuvent l'être. Ariel peut se faufiler à la surface avec ses amis Eurêka et le crabe jamaïcain Sébastien et garder un teint mat. [...] Si, après tout ce que l'on a dit, vous ne pouvez pas vous faire à l'idée que le choix de la sensationnelle, incroyable, talentueuse et magnifique Halle Bailey est un bon choix de casting parce qu'elle « ne ressemble pas à celle du dessin animé », j'ai une mauvaise nouvelle pour vous."

 

Ariel, La Petite Sirène de Ron Clements et John Musker

 

Cette mauvaise nouvelle, c'est un gros, mais poli "tant pis, faudra s'y faire" puisque comme l'a déclaré Jodi Benson, qui a prêté sa voix à Ariel dans la version originale, la Petite Sirène, c'est avant tout une personnalité et une histoire avant d'être un physique. La comédienne a pris la parole à la convention Supercon de Floride pour elle aussi défendre le choix du studio :

“Je pense que c’est l’âme du personnage qui compte, c’est ce qu’on lui apporte en termes de cœur et d’esprit, pas en termes d’apparence. Soyons honnêtes, je suis vieille... Alors si je me mets à chanter Partir là-bas et que vous vous concentrez sur mon physique, cela risque de changer votre perception du personnage d’Ariel. Mais si vous fermez les yeux, vous pourrez toujours entendre son âme. Nous devons être des conteurs. Peu importe ce à quoi nous ressemblons, peu importe notre origine, notre pays, la couleur de notre peau, notre dialecte, que nous soyons grands ou minces, en surpoids ou trop maigres, peu importe la couleur de nos cheveux. Tout ce dont nous avons besoin, c’est de raconter une histoire."

Disney défend donc ses couleurs et ne semble pas céder au caprice d'une partie de ses fans. Halle Bailey devrait donc rester la vedette de La Petite Sirène réalisé par Rob Marshall qui a déjà tâté le terrain avec Le Retour de Mary Poppins. Le film n'a pas encore de date de sortie ou de début de tournage, alors en attendant plus d'informations, notre critique du dernier live action de Disney, Aladdin de Guy Ritchie est juste .

 

"En 2019, il y a encore des gens racistes à la surface, Sébastien"

commentaires

Nono
27/07/2019 à 10:38

Le hulk rouge existe corps et bien, il s agit en realite de thunderbolt tadeuss ross et non de bruce banner.

Jean-Marie
26/07/2019 à 02:49

Mes filles n'iront pas voir ça.

LunaCroft
11/07/2019 à 20:39

L'hypocrisie de Hollywood me fait bien rire:
- Le dernier maître de l'air avec des personnages blancs en tant que héros, c'est mal.
- La petite sirène avec une Ariel noire c'est bien.

Deux poids, deux mesures. Et malgré les justifications foireuses de plusieurs "progressistes" malhonnêtes, je regrette, mais la logique me dit qu'il y a une couille dans le pâté. Hollywood est dans l'ère sjw "anti"-raciste depuis quelques années, et en particulier disney. Sans doute pour faire oublier leur période raciste.

Simon Riaux - Rédaction
11/07/2019 à 15:44

@Hambourgé

Bah ça peut vous horripiler, mais les termes irlando-américains, ou italo-américains ont été longtemps usité, et le sont encore régulièrement.

Pour ce qui est de Saldana, n'ayant pas l'article sous les yeux, si erreur il y a, on en est désolés.

Pour ce qui est du terme afro-américain, peu importe qu'il vous court sur le haricot, mais il est entre autres le fruit d'une conception du corps social qui n'est pas la nôtre, puisque provenant d'une idée plus communautariste et moins universaliste. On se dit que respecter la terminologie qu'un groupe a choisi pour se désigner, jusqu'à un certain point ça relève du bon sens.

Hambourgé
11/07/2019 à 15:32

Déjà, rien que d'utiliser le terme afro-américain m'horripile. Ces gens là sont arrivés en même temps que les blancs d'Europe et pourtant personne n'utilise de termes comme irlando-américain, germano-américain, anglo-américain... Ce sont tous des Américains point barre.

Il me semble également avoir vu un de vos articles passer sur Zoe Saldana où vous utilisez ce terme alors que l'actrice est dominicaine.

Je sors

Caracalla
11/07/2019 à 10:50

Le vrai drame c'est que ce nouveau filon pour exploiter les gogos et leur indécrottable nostalgie n'a pas l'air de choquer grand monde.

Je me demande même s'ils ne cherchent pas volontairement à créer ce genre de faux débats stériles pour tirer encore plus la couverture sur eux.

Donc au nom beaucoup de cinéphiles qui aimeraient qu'on parle un peu plus de Cinéma et un peu moins de produits Disney / Marvel et autres licences trustant l'actu.

On s'en fout ! Merci.

Serinion
11/07/2019 à 10:26

Tanpis faudra se faire a l'idée que personne ira voir un film qui détruit le personnage principal d'un Disney de plus de 30 ans ayant marqué des générations par 3 films, et une série TV par les aventures d'une sirène blanche au cheveux rouge. Ce n'est nullement raciste c'est un fait. Je n'ai rien contre les aventures éventuel d'une sirène noir dans un film. Mais Ariel est depuis 30 ans blanche. C'est aussi un fait.

WalterB
11/07/2019 à 09:54

Merci Ecranlarge pour cette bonne tranche de rigolade à la lecture des commentaires de cet article.
Entre les "blancos cis male tears", les défenseurs de la bonne parole de l'Evangile selon Disney etc...
Tout ça parce que Disney n'a plus les capacités d'assumer sa position universaliste de ses primes années. Vivement qu'ils nous remettent des animaux en lieu et place des humains, c'était bien plus drôle, bien plus fins, bien plus edgy en matière d'interraciale.
(Et ceux qui descendent le film, La petite sirène par Disney, ça a toujours été mauvais, jamais beau, jamais prenant, un nanar qui sens l'odeur marine de la prime nubilité de son public).

J'attends pour ma part le Live action de Robin des bois avec de vrais animaux, ça c'est du défi!

griman
10/07/2019 à 21:58

Hier, j'ouvre une boîte de thon et surprise ! Du thon rouge ! C'est aussi bon que l'autre.
Le conte est dans le domaine public, prenez vos caméscopes, vos U-boat et tourner votre propre film au lieu de râler :)

"bref c'est comme un king Kong en panda ou bien Hulk rouge."
Il y a bien eu un incroyable Banner dans les Marvels et dans mes souvenirs il n'était pas vert et n'était pas la montagne que l'on connaît. Ce fut juste que quelques épisodes mais ça vient des créateurs de la maison mère.

Pseudo
10/07/2019 à 19:49

Les gens ne rage pas contre elle personnellement, mais sur son teint qui n'est pas en adéquation avec la version animés de Disney. Cela reste une jolie jeune femme.... Bref c'est comme un king Kong en panda ou bien Hulk rouge.

Plus

votre commentaire