Le premier scénariste des 4 Fantastiques revient sur l'échec cinglant du film de Josh Trank

Christophe Foltzer | 3 juin 2019 - MAJ : 13/04/2020 12:38
Christophe Foltzer | 3 juin 2019 - MAJ : 13/04/2020 12:38

A une époque où un film de super-héros constitue potentiellement une inépuisable corne d'abondance, tout le monde s'y met avec plus ou moins de bonheur. Mais le destin des 4 Fantastiques de 2015 est vraiment un cas à part.

Posons d'emblée les choses : Les 4 Fantastiques n'est pas aussi mauvais que ce que l'on en lit sur Internet. Il s'agit simplement d'un film très malade, symptôme d'une lutte intestine entre les envies auteurisantes d'un réalisateur (Josh Trank en l'occurrence) et les visées purement mercantiles d'un studio (la Fox).

Pourtant, il reste encore aujourd'hui l'un des plus beaux exemples de ce qu'il ne faut surtout pas faire.

 

photo, Kate Mara, Miles TellerLa fine équipe

 

Si sa gestation compliquée n'est plus un secret et que son destin en salles est peut-être l'une des explications du retard alarmant de Gambit (qui a été définitivement annulé quand Disney a racheté la Fox), il semblerait que l'affaire partait mal dès le départ, comme vient de le confier le scénariste Zack Stentz au micro de l'émission Fatman Beyond de Kevin Smith :

"En ce qui concerne Josh Trank, qui a fini par faire le film qui est sorti en salles, Ashley Miller et moi-même étions sensés lui écrire un script mais personne ne l'avait prévenu. Donc, quand il est officiellement arrivé sur le projet, il a demandé pourquoi le studio voulait lui imposer d'autres scénaristes que celui avec lequel il travaillait. Il voulait faire son propre scénario. Et c'est ce qu'il a fait."

 

Photo Michael B. JordanUn parti-pris audacieux qui n'a pourtant pas payé

 

On le voit, des problèmes de communication qui jetaient déjà une ombre funeste sur ce qui allait constituer l'un des plus gros ratages de l'histoire récente des films de super-héros et qui a eu son lot de conséquences.

"C'est l'un de ces coups de massue qui a enfoncé notre carrière pendant un moment, même si on avait été payés, tout simplement parce que j'étais super fier de ce scénario. Ça parlait de comment les 4 Fantastiques avaient failli devenir les 5 Fantastiques, sauf qu'un jeune homme nommé Victor Von Doom était bien trop cinglé pour les rejoindre. C'était un script dont j'étais très fier et Josh Trank n'a pas voulu le faire."

Avec le recul, on se dit que c'est probablement le jour où il a refusé de le faire que Josh Trank a commis sa plus grande erreur. Même si on le répète, le film n'est au final pas si nul que ça.

 

Photo CastingDes héros face à leur funeste destin

Tout savoir sur Les 4 Fantastiques

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Guéguette
04/06/2019 à 08:57

Je préfère ce ratage à celui de TIm Story.
Après évidemment le scénariste lourdé va dire que sa version était un chef d’œuvre...on est obligé de le croire sur parole.

Zanta
03/06/2019 à 12:09

Bref, la moralité c'est de ne jamais sous-estimer l'importance d'une bonne réunion de travail.

votre commentaire