James Gunn laisse planer le doute sur la nature réelle de son Suicide Squad

Christophe Foltzer | 24 mai 2019
Christophe Foltzer | 24 mai 2019

commentaires

Zanta
24/05/2019 à 09:21

Le fait qu'Idris elba joue un autre personnage que Deadshot constitue un signe très appréciable de cohérence créative et narrative : cela signifie que Gunn opère comme si il concevait un épisode de série télé : il prend les personnages qui l'intéresse, en introduit d'autres, mais ne s'emmerde pas avec les persos/acteurs qui étaient dans l'épisode précédent. Smith/Deadshot n'est pas supprimé, il n'est juste pas cette fois.
Puis le fait que ce soit un 2 lui permet de raconter une histoire indépendante; comme Die Hard 2, Spiderman 2, Toy Story 2, Indy 2,, The Dark Knight, Split. Le 3 aura la charge de boucler la trilogie et là, la question de vraiment revenir sur le premier film se posera.
Bref, pour l'instant, The Suscide Squad, c'est une suite sans Will Smith. Commercialement, ça doit inquiéter les producteurs, mais qualitativement, c'est prometteur.

votre commentaire