Après Star Wars, le héros de Solo va toucher à un autre monument de la SF

Camille Vignes | 17 avril 2019
Camille Vignes | 17 avril 2019

Le célèbre roman SF d'anticipation d'Aldous Huxley, Le meilleur des mondes va de nouveau être adapté.

Repéré quand il était jeune par Steven Spielberg et avant de prendre la suite d’Harrison Ford pour se glisser dans la peau du célèbre Han Solo, Alden Ehrenreich avait déjà tourné avec Francis Ford Coppola (Tetro et Twixt), Sofia Coppola (Somewhere), Park Chan-wook (Stoker), Woody Allen (Blue Jasmine) et les frères Coen (Ave, César !).

Malheureusement, si l’acteur a été assez prolifique de 2009 à 2018 (12 films en 9 ans), sa prestation dans Solo : A Star Wars Story est loin d’avoir fait l’unanimité et il s’est attiré les foudres méprisantes et colériques de nombreux fans (pas toujours à juste titre). Le résultat, c’est que depuis le fiasco du film de Ron Howard (budget colossal de 275 millions de dollars pour seulement 213,7 millions récoltés en Amérique et 392,9 à l’international) on ne le voit plus.

 

photo, Alden EhrenreichQuand tu vois la boulette arriver...

 

Une chose qui est sur le point de changer puisque l’acteur a été choisi pour faire parti d’un autre monument de la SF : Brave New World, la nouvelle série d’Amblin Television adaptée de l'oeuvre éponyme d’Aldous Huxley .

Le meilleur des mondes (Brave New World en version originale) est un roman d’anticipation dystopique écrit en 1931. Visionnaire par bien des aspects, son auteur avait imaginé une société utilisant la génétique et le clonage pour conditionner et contrôler les individus. Dans ce monde, tous les enfants sont conçus dans des éprouvettes. Ils sont génétiquement conditionnés pour appartenir à l'une des 5 catégories de population classées de la plus intelligente à la plus stupide : les Alpha (l'élite), les Bétas (les exécutants), les Gammas (les employés subalternes), les Deltas et les Epsilons (destinés aux travaux pénibles).

 

Photo Ethan HawkeBienvenue à Gattaca, autre grand film d'anticipation

 

Aldous Huxley y décrit ce que serait la dictature parfaite : une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les détenus ne songeraient pas à s'évader. Un système d'esclavage où, grâce la consommation et au divertissement, les esclaves "auraient l'amour de leur servitude" (quand on vous dit que le bonhomme était visionnaire).

D’après Collider, la série comprendrait déjà les scénaristes David Wiener (Homecoming), Grant Morrison (Happy !) et Brian Taylor (Mom and Dad). Wiener devrait également être showrunner et producteur exécutif aux côtés de Darryl Frank (Amblin TV) et Justin Falvey (The Haunting of Hill House).

 

photo, Kumail NanjianiÉpisode pilote de The Twilight Zone 2019 : The Comedian

 

Owen Harris, metteur en scène de deux épisodes de Black Mirror (San Junipero et Be Right Back) et du premier épisode du reboot de The Twilight Zone, réalisera le pilote de Brave New World. De toute évidence, traiter des sociétés cauchemardesques et de technologies ne devrait pas lui poser trop de problèmes.

À noter que ce n’est pas la première fois que le roman d’Huxley est porté à l’écran puisqu’en 1998 Leslie Libman et Larry B. Williams sortaient Le Meilleur des mondes, dix-huit ans après le téléfilm Brave New World de Burt Brinckerhoff.

Brave New World aurait dû être développée par Syfy mais il semblerait que ce ne soit plus le cas. Elle pourrait être distribuée par la plateforme de streaming de la chaîne NBCU prévue pour 2020.

 

Affiche officielle

 

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire