Le boogeyman du reboot de Candyman ne serait, en réalité, pas du tout le vrai boogeyman du film ?

Christophe Foltzer | 26 mars 2019 - MAJ : 26/03/2019 10:04
Christophe Foltzer | 26 mars 2019 - MAJ : 26/03/2019 10:04

Franchement, y a des jours, on ne comprend plus rien à ce qui se passe et on se demande même si les studios ne font pas exprès pour nous perdre, histoire que l'on ait encore quelques surprises à la fin. Parce qu'il faut bien la vendre sa salade après tout.

Que Candyman revienne d'entre les morts, c'est malheureusement une évidence. Le succès du dernier Halloween a prouvé que les boogeymen à l'ancienne ont de nouveau la côte. Que ce soit Jordan Peele qui s'en occupe, c'est par contre une excellente nouvelle tant le bonhomme aborde le genre avec dévotion et sérieux.

 

Photo Candyman Tony ToddLE Candyman

 

Même s'il semble plus qu'évident que le film réalisé par Nia DaCosta choisira la voie facile du soft-reboot, plutôt que du remake pur et simple, on a vraiment hâte de voir ce que cela peut donner. D'autant plus qu'on avait appris il y a quelques semaines que c'était Yahya Abdul-Mateen II (vu dans Aquaman) qui incarnera le nouveau visage du Candyman jusqu'ici immortalisé par le grand Tony Todd.

Sauf qu'en fait, pas du tout. En effet, voilà qu'une étrange déclaration de la réalisatrice vient remettre cet acquis en question puisque Nia DaCosta vient carrément de révéler au micro de Collider que cette information était fausse :

 

Photo The Get DownYahya Abdul-Mateen II

 

"Visiblement cette information a été mal interprétée. Je ne peux pas dire ce qui se passe dans le film parce que nous voulons garder la surprise mais il ne remplace pas Tony Todd. C'est ce qui a été dit un peu partout et à chaque fois je ne savais pas quoi répondre parce que ce n'était pas vrai."

Voilà une déclaration qui nous met dans l'embarras. Comment la comprendre ? L'interpréter ? Est-ce que cela veut dire que Tony Todd sera de nouveau présent dans le film en tant que Candyman au début de l'histoire ? Est-ce que cela signifie qu'un autre Candyman fera son apparition ? Ou, comme on le pressent, qu'il y aura réellement un passage de flambeau (ou de crochet, en l'occurrence) entre deux générations de boogeymen ?

On espère surtout que les choses seront faites correctement et dans le respect de la mythologie établie par Clive Barker.

 

photo, Tony Todd (I)

commentaires

Sanchez
26/03/2019 à 12:17

Il joue peut être tout simplement un rôle qui n’a rien à voir avec le tueur . Bref un article un peu vain

CooperPeaks
26/03/2019 à 10:49

"[...] le respect de la mythologie établie par Clive Barker"
Bah, même si le premier film était très bon (le mérite en revient notamment à Bernard Rose, ce réalisateur trop souvent sous-estimé et je conseille d'ailleurs fortement à ceux qui ne l'ont pas vu de mater Paperhouse), il trahissait pas mal l'oeuvre d'origine.
Car dans la nouvelle, il n'y a aucun lien entre le Boogeyman et le passé esclavagiste de l'Amérique (dans le film, le Boogeyman est un ancien esclave). Chez Barker, la créature constitue une incarnation plus primitive de nos peurs (de ce que je me souviens, le Boogeyman a l'apparence d'un clown dans la nouvelle).
En soi, je trouve que le film original n'était pas particulièrement effrayant, car en donnant un passé au monstre et surtout en l'humanisant, ça effaçait un peu tout le mystère et la dangerosité qui planait autour du personnage.
Par contre, ça me fait vraiment chier de voir que cette nouvelle adaptation se situe plutôt dans une logique de remake/reboot/suite plutôt que d'essayer de proposer une adaptation originale de la nouvelle de Barker (quitte à la trahir un peu comme l'avait fait Rose en son temps)

votre commentaire