Captain Marvel : Samuel L. Jackson réagit aux propos féministes de Brie Larson

Camille Vignes | 4 mars 2019 - MAJ : 04/03/2019 18:44
Camille Vignes | 4 mars 2019 - MAJ : 04/03/2019 18:44

Pour Samuel L. Jackson, les dires de Brie Larson permettent de sensibiliser les foules et l'actrice est un avantage pour le MCU.

L’affaire est encore fraîche, mais si vous avez besoin d’une piqûre de rappel, sachez que l’interprète de Captain Marvel, Brie Larson, a fait part (fin février) de son désir d’ouvrir la campagne presse de films comme Captain Marvel à des médias et des journalistes plus "inclusifs" qu'à l'accoutumée.

 

photo, Brie LarsonVu ce qu'elle balance, vaudrait mieux pas l'énerver...

 

Évidemment ses propos ont entrainé une myriade de réactions disproportionnées pas constructives pour un sou. Mais celle de Samuel L. Jackson au micro de Indiewire pourrait peut-être calmer les "mâles blancs" qui se sont sentis visés :

« C’est bien qu’elle l’ait fait, et c’est bien qu’elle l’ait dit, et je suppose que cela m’a sensibilisé davantage […] J'ai toujours le sentiment, quand je suis en pleine campagne, que je parle à un nombre disproportionné de femmes […].

 

photo, Brie Larson

 

Je ne me suis jamais assis pour compter le nombre de mecs que j’avais vu dans une journée par rapport au nombre de femmes. Je pense toujours que je vois beaucoup de femmes quand je suis en campagne. Je crois que j’ai vu plus de femmes dans celle-ci, je ne suis pas sûr, car je n’ai pas l’habitude de juger ce genre de situation. »

Et l’interprète de Nick Fury ne s'est pas arrêté là. Il a aussi ajouté que c’était une chance pour le MCU d’avoir casté une actrice oscarisée (pour Room) qui donne autant d’importance aux combat féministe.

 

photo, Brie LarsonEt les galaxies

 

« C’est vraiment incroyable qu'ils aient fait un choix et qu'elle soit ce choix, parce qu'elle a une forte présence sur internet, une présence pour les droits des femmes sur les réseaux sociaux, et elle se fait l'avocate des femmes et des jeunes filles à travers le monde et les époques. »

Les propos de Samuel L. Jackson paraissent beaucoup plus tempérés et prennent les problématiques soulevées par Brie Larson sur un ton assez détaché mais ils lui montrent quand même son soutien. Et qui sait, l'acteur réussira peut-être à calmer les gens qui se sont sentis blessés par Brie Larson.

En attendant, Captain Marvel sera en salles le 6 mars prochain, soit très bientôt.

 

Affiche

commentaires

corleone
05/03/2019 à 17:32

Samuel Jackson bien qu'etant un grand artiste reste un vulgaire suiveur versant dans le politiquement correct à tout va. Il avait dit qu'il quitterai les États-unis si Trump prenait le pouvoir mais il y vit toujours. Cesses de suivre la dictature de la bien-pensance Jackson, tu vaux mieux que ça.

Geoffrey Crété - Rédaction
05/03/2019 à 12:36

@McPicsou

Exactement ce que je redisais plus bas oui.
Cette déclaration pour Un raccourci était clairement un peu grotesque et provoc, et on a été les premiers à le dire. C'était au sein d'une discussion plus large sur les femmes dans la presse, notamment les femmes noires, et cette phrase toute seule est évidemment très simpliste.

Ça nous semble évident que Brie Larson veut profiter de la place accordée aux Marvel sur la scène médiatique, pour parler de ce sujet qui lui tient à cœur. Les inégalités sont là, elle ne les invente pas, et si en parler deux trois fois en un an relève de la "fixette", on peut aussi argumenter que ne pas en parler et passer ces inégalités à la trappe (voire, les nier et se contenter d'un "c'est une mode hypocrite"), depuis des décennies, relève d'un syndrome inquiétant.

Encore une fois, on peut bien heureusement avoir différents avis sur ce que dit Brie Larson, dans le fond comme dans la forme. On tient simplement à rappeler qu'elle n'a jamais dit que Captain Marvel n'était pas pour les hommes blancs.

Que ses déclarations soient si distordues, si controversées, et servent pour certains de piste de décollage pour de gros délires justement (on parle pas de vous mais du débat en général), en dit long sur la valeur de ce sujet pour nous. Surtout quand Brie Larson exprime clairement une envie de non pas rejeter des gens (les hommes), mais ouvrir le cercle (donc plus de places, et aucunement un remplacement ou quota).

Simon Riaux - Rédaction
05/03/2019 à 12:33

@McPicsou

Là encore, il faut redescendre sur Terre.

Qu'il y ait une convergence d'intérêts marketing et politiciens, c'est une évidence, mais c'est une évidence de tout temps.

Et quand elle dit qu'elle aimerait bien entendre l'avis de journalistes issu de la diversité sur Un Raccourci dans le Temps, c'est quand même assez logique. Le film parle de l'émancipation d'une femme fille afro-américaine, et s'enquérir de ce que peut ressentir un public concerné par le sujet n'est pas délirant. Et elle a bien le droit d'estimer que c'est plus intéressant que l'opinion de Jean Michel Machin.

Tout comme quand d'innombrables comédiens expliquent que leur film est fait pour les fans et qu'il faut écouter les fans, pas les critiques. C'est une manière, plus ou moins cohérente, plus ou moins honnête intellectuellement, de coaguler le public visé par le film.

Rien de neuf, rien de bien scandaleux. Ce sont plutôt certains "mâles blancs" qui font une fixette sur le film et son interprète, la section commentaire du site en témoigne quotidiennement.

McPicsou
05/03/2019 à 12:24

Elle fait quand même une fixette sur "les hommes blancs" c'est pas la première fois qu'elle parle de ça. Elle avait déclaré précédemment au sujet du très mauvais "un raccourci dans le temps" descendu par la presse et les spectateurs qu'elle n'avait pas envie d'entendre les critiques d'homme blancs de 40 ans au sujet de ce film car ils n'étaient pas concernés. Du coup si on prend son raisonnement l'avis de journalistes afro-américains sur des films au casting d'acteurs essentiellement blancs n'aurait aucun intérêt ? Ou l'avis de jeunes sur des films au casting de grand père est irrecevable ?

Ce genre de discours plein de contradictions qui prône soit disant l'inclusion mais qui ne fait que créer de la division est devenu très consensuel à Hollywood. C'est du marketing pur et simple et il est dommage qu'elle profite de la visibilité qui lui offre Captain Marvel pour verser dans ce délire.

bob57
05/03/2019 à 10:31

J'hallucine que sur ce site, il y a des gens pour dire des conneries pareils...

Je cite Ecran Large :"Pour rappel, Brie Larson n'a jamais dit que Captain Marvel n'était pas pour les hommes blancs. Elle a dit clairement (et répété depuis encore plus clairement) qu'elle déplorait le manque de diversité dans les journalistes dans sa tournée promo, et aimerait non pas les remplacer par des femmes, mais avoir plus de personnes et diversité. Il s'agit donc bien d'ouvrir le cercle, pas de le contrôler."

Elle a eu le malheur de dire un truc féministe, et tout ses propos sont déformés pour la traîner dans la boue. Autant le combat des hommes existe. Non nous ne sommes pas des gros porcs vicieux, intéressé uniquement par le sexe, oui nous avons le droit de pleurer, de pas être musclé etc.. Mais ce serait oublié le rôle d'oppresseur que tiens l'homme dans la société. Il y a urgence, et plutôt du côté des femmes. Pour autant, beaucoup de féministes, réclament l'égalité sans s'attaquer aux hommes. Si vous vous sentez vexé, touché par de telles propos, c'est que vous avez du travail à faire..

Geoffrey Crété - Rédaction
05/03/2019 à 09:59

@charlie

C'est bien ce qu'on raconte voilà : humour. Chacun peut trouver ça drôle ou bête, bien sûr, mais c'est un choix du rédacteur et de l'équipe. Et en aucun cas un manque de respect pour l'ensemble des mâles, pardons hommes.

Et peu importe ce qui est visé (le film n'ayant pas encore vu par ces gens, bien évidemment qu'ils attaquent Brie Larson, ses déclarations, Disney, etc). Ce qui a été dit (certains parlent de sa mort pour rappel) et l'énergie dépensée, nous semblent tellement ridicules, et paradoxalement tellement bruyants et omniprésents, qu'on a décidé de traiter ça au second degré.

Pour rappel, Brie Larson n'a jamais dit que Captain Marvel n'était pas pour les hommes blancs. Elle a dit clairement (et répété depuis encore plus clairement) qu'elle déplorait le manque de diversité dans les journalistes dans sa tournée promo, et aimerait non pas les remplacer par des femmes, mais avoir plus de personnes et diversité. Il s'agit donc bien d'ouvrir le cercle, pas de le contrôler.

Il y a un mélange avec son coup de gueule sur Un raccourci dans le temps l'année dernière, où elle disait pour réagir aux mauvaises critiques qu'elle se fichait de l'avis d'un mec blanc de 40 ans, et aurait voulu avoir celui d'une jeune femme afro-américaine.
Une déclaration coup de gueule un peu provoc, pour dire qu'un tel film était selon elle destiné à un public trop peu représenté dans la critique. On peut penser ce qu'on veut de ça (et pour info on a détesté ce film et plusieurs fois exprimé de gros doutes sur ce type de déclaration), mais ça n'a rien à voir avec Captain Marvel ou une quelconque volonté de fermer le film à certains.

S'il fallait vraiment le rappeler : nous avons conscience que l'être humain masculin n'est pas un animal, mais un humain.

charlieeee
05/03/2019 à 09:40

et la plupart des gens se moquent de brie pas pour son film de super héroïne mais pour ses propos ridicule (dire que son film n'est pas pour les hommes blancs c'est sexiste et raciste je suis désolé) je suis sure qu'elle voulait bien faire mais visiblement elle s'y est mal(e) pris!

charlie
05/03/2019 à 09:36

en effet en anglais "male" signifie bien "homme" ou "mâle" en fonction qu'on parle d'un humain ou d'un animal! https://www.wordreference.com/enfr/male

Geoffrey Crété - Rédaction
05/03/2019 à 09:34

@hjkk

Nous ne supprimons rien. Sinon on aurait moitié moins de commentaires vu la dose de réactions négatives voire agressives qu'on reçoit.

Pour votre question :
C'est un choix, car les deux traductions sont possibles, mais comme on a traité ça avec second degré (c'est dans l'ADN d'Ecran Large, ça peut ne pas plaire mais c'est omniprésent), et vu les réactions disproportionnées et parfois honteuses de ces personnes, on a utilisé ce mot.

Inutile de vous sentir visé. La rédaction est pleine d'hommes-mâles, et aucun ne s'est senti concerné. Et à peu près tous les lecteurs non plus.
On n'a jamais parlé de TOUS les hommes-mâles, mais bien d'une toute petite portion très bruyante et ridicule.

Et encore une fois, c'est notre point de vue. Et comme tout point de vue, il ne peut par nature pas créer l'unanimité.

Si demain, un groupe de femmes s'attaque bêtement aux hommes avec des menaces de mort, de boycott ou autre, pour l'unique raison qu'ils ont un film de super-héros solo, on pourrait sans problème se moquer aussi. On s'est déjà moqués de tout plein de monde, sans aucun regard sur le genre.

hjkk
05/03/2019 à 09:00

Bonjour, j'ai posté hier un commentaire, que vous avez visiblement préféré supprimer, plutôt que d'y répondre, alors je réitère :

Pourquoi persistez-vous à traduire le terme de "white male" en 'mâle blanc" dans vos articles, alors qu'il existe le terme "homme", pour les êtres humains ? Nous ne sommes pas des chiens... Ou alors soyez cohérents et employez le terme "femelle" au lieu de "femme".

Plus

votre commentaire