4% challenge : Tessa Thompson, JJ Abrams, Reese Witherspoon... les plus grandes stars hollywoodiennes se lancent un défi engagé

Camille Vignes | 29 janvier 2019 - MAJ : 29/01/2019 17:20
Camille Vignes | 29 janvier 2019 - MAJ : 29/01/2019 17:20

Le constat est simple : les femmes n'ont réalisé qu'une infime partie des films qui ont connu de gros succès au cinéma depuis 2007. L'engagement du 4% Challenge, lancé par Tessa Thompson pendant le Festival de Sundance, entend bien y remédier.

Souvenez-vous, mars 2018, Frances McDormand recevait l’Oscar de la meilleure actrice pour sa performance dans 3 Billboards - Les panneaux de la vengeance et clôturait son discours de remerciement engagé par deux simples mots « Inclusion Riders ». Il s'agit d'une clause dans les contrats des acteurs et actrices leur permettant d'avoir un droit de regard sur la diversité du casting d'un film, quand c’est jugé pertinent.

 

Photo Frances McDormandFrances McDormand jette un pavé dans la marre

 

Son discours avait provoqué une vague d'enthousiasme de nombreuses artistes (notamment ceux de Meryl Streep, Margot Robbie, Sally Hawkins…) car Frances McDormand s'était faite l'ambassadrice publique de l'idée de Clause Inclusive déjà évoquée par le Dr. Stacy Smith en 2016 lors d’une conférence TED.

La professeure à l’Université de Californie du Sud (spécialiste de l’étude de genre au cinéma et à la télévision) a à nouveau élevé sa voix progressiste en lançant un nouveau défi engagé aux stars hollywoodiennes. Objectif : s'engager à travailler au cours des 18 prochains mois avec une réalisatrice. Car le constat est simple : en plus de 10 ans (2007-2018) seuls 4% des films les plus performants au box-office ont été réalisés par des femmes (l’échantillon compte 1200 films).

 

Photo Natalie Portman, Jennifer Jason Leigh, Tuva Novotny, Gina Rodriguez, Tessa ThompsonWho needs men anyway ?

 

Ce challenge est né au cours d’une conférence Time’s Up et Tessa Thompson a profité de son discours lors du Festival de Sundance pour en faire l'annonce officielle et lancer le « 4% challenge » , en rappelant ce à quoi il correspondait.

 

"Parce que seulement 4% des films les plus forts au box-office de la dernière DÉCENNIE ont été réalisés par des femmes, Time's Up initie un challenge, le 4% challenge, et j'entend bien en faire partie : je m'engage à travailler avec une réalisatrice dans les 18 prochains moins" - Tessa Thompson via Time's Up

Parmi les premiers à avoir répondu présent, la productrice Nina Jacobson (American Crime Story), le réalisateur et producteur Paul Feig (L'Ombre d'Emily), l’acteur Armie Hammer (Call Me by Your Name), l’actrice Brie Larson (Captain Marvel), Constance Wu (Crazy Rich Asians), Reese Witherspoon (Big Little Lies) mais aussi J.J. Abrams et Bad Robot Productions, Eva Longoria, Jordan Peele et beaucoup d’autres... 

On espère que d’autres actrices, acteurs, réalisatrices et réalisateurs, productrices et producteurs se joindront vite à ces noms pour donner l’exemple. En tous cas, sur Twitter, le 4% challenge commence déjà à faire un carton chez de nombreuses stars.

 

 "Je suis partante !" - Constance Wu

 

"J'accepte officiellement le 4% Challenge pour annoncer un projet avec une réalistrice au cours des 18 prochains mois. Il n'y a pas de meilleur moment pour commencer que maintenant avec mon nouveau film Hustlers, réalisé par Lorene Scarafia" - Jennifer Lopez

 

commentaires

Dae-Soo Ho
30/01/2019 à 14:59

C'est de l'art bon sang! Faut pas tout mélanger, ils font des polémiques pour rien c'est ridicule. Ils feraient mieux de reverser 4% de leur fortune à des associations, ça prouverait qu'ils se soucient de la misère du monde et pas de la représentation féminine derrière la caméra. La vision d'un film n'est pas masculine ou féminine. Regardez Kathryn Bigelow et ses films hautement burnés, S'il n'existait pas d'Oscar® pour la meilleure actrice je comprendrais...

MisterM
30/01/2019 à 11:36

Soit Charlie est bête, soit Charlie est un idiot. Je pense un idiot.
Super le niveau ici, j'avais envie de le relever. :P

Non mais que dire de mieux que Pseudo, il faut avoir un peu de culture sur le fonctionnement de la société avant de l'ouvrir avec les vieux poncifs réacs du style comparer les métiers de force physique avec la réalisation de film (O_o).

charlie
30/01/2019 à 09:45

@pseudo est soit un troll (un pas drôle) soit un tocard.. je pense un troll

Pseudo
30/01/2019 à 08:31

Corleone trouve ça ridicule? Normal c'est un mal blanc.

Tu ressembles aux mâles blancs en mode "le racisme? Le sexisme? Oui mais...."

Stridy
30/01/2019 à 07:49

J'ai une seule question là dessus : quelle est la proportion d'étudiantes dans les facs de cinéma US?

corleone
30/01/2019 à 07:22

Pseudo ton discours plat sans arguments est aussi ridicule que le soi-disant challenge de Tessa Thompson donc Dirty Harry à brillamment décortiqué. Je conseillerais à cette petite éternelle second role de Tessa Thompson de se faire un véritable nom au cinéma avant de prétendre donner des leçons à qui que soit.

Pseudo
30/01/2019 à 06:10

Comme d'hab ça fera gueuler les mâles blancs qui préfèrent que le monde soit dominé par les mâles blancs.
Si la situation restait ainsi pdt des siècles ça vous generait pas, car vous êtes ces mâles blancs, qui ne veulent personne à leur table.
Pourquoi vous ne gueuliez pas avant? La situation vous convenait? Une femme par ci, une minorité par la et basta?

Dirty Harry
29/01/2019 à 20:15

Pourquoi pas un challenge de femmes dans la métallurgie lourde...toujours ce "problème" pris à l'envers. L'idée qu'un homme et une femme est interchangeable (le rôle de la testosterone produit un développement different du cerveau mais bon ignorons le sur l'autel de l'égalité), l'idée qu'il est un scandale qu'il y ait moins de femmes dans tels secteurs (toujours prestigieux hein, les secteurs visés, la vanité est un bon guide...) sans se poser les questions qu'avec le libre arbitre chacun fait ce qu'il veut et que les différences biologiques conditionnent une bonne part du gout à la prise de risque, et à l'énorme pression inhérentes au métier de réalisateur (pourquoi les femmes se plaignent de la "charge mentale" et jamais les hommes, qui se montrent plus nombreux à affronter le danger en s'engageant dans l'armée ? Pourquoi les femmes font trois sets au tennis et les hommes s'arrêtent à cinq ?), bref c'est un machin compensatoire pour plaire aux trois clampins sans expérience de la vie, vivant une vie de bureau flasque qui croient à la puissance d'un fantôme appelé patriarcat....

blackchab
29/01/2019 à 19:37

il attaque le problème à l'envers.
La proportion de réalisatrice elle est de combien , combien de femme sorte d'une école de cinéma?

Pierre
29/01/2019 à 18:39

Ça fait déjà plusieurs mois que Nicole Kidman annonce qu'elle tournera avec des réalisatrices et elle y parvient bien : Jane Campion, Sofia Coppola, Karyn Kusama, Andrea Arnold...

Plus

votre commentaire