The Predator dévoile une nouvelle créature très gênante qui a été coupée du film

Mise à jour : 22/01/2019 10:49 - Créé : 22 janvier 2019 - Christophe Foltzer
photo The Predator
67 réactions

Dès qu'on reparle de The Predator, on a l'impression d'avoir été punis. Parce que le film est quand même sorti depuis quelques mois déjà et qu'on a encore des trucs à en dire alors qu'on préfèrerait l'oublier pour toujours. Ouais, on a vraiment dû faire un sale truc...

Le pire, c'est qu'on n'a pas envie d'être méchant avec lui parce que ça se voit à sa tronche qu'il a eu des problèmes. Avant même que le film ne sorte, on savait qu'il avait retourné tout son dernier acte en catastrophe, changeant le destin de pas mal de ses personnages alors qu'il en supprimait d'autres de l'intrigue. Tout comme on savait que le film était passé par différentes phases, hésitant sur la route à prendre.

 

photoThe Predator se bat contre une bonne lobotomie

 

En fait, The Predator est un exemple parfait de ce qu'il ne faut pas faire, totalement soumis aux diktats d'un studio qui veut à tout prix prendre une franchise populaire pour la transformer, comme la concurrence, en univers étendu tout en la rendant la plus lisse possible pour que tous les publics s'y retrouvent. Oui, malgré la violence brutale du film, The Predator n'en reste pas moins lisse par rapport à l'endroit d'où il vient.

On savait notamment que le coup de théâtre final, le fameux teasing pour une suite, avait changé plusieurs fois et que différentes fins avaient même été tournées, en particulier celles qui devaient rattacher le film à la saga Alien. Aujourd'hui, on apprend également que nous avons probablement échappé au pire concernant le Super Predator puisque Jared Krichevsky, un concept-artist qui a furtivement participé au projet, vient de publier sur son compte Instagram l'un des premiers designs de la créature.

 

photo The PredatorOuch !

 

On découvre donc avec stupeur, et horreur, qu'à l'origine, le Super Predator devait être un hybride de Predator et... d'humain. Alors oui, c'est logique dans la trame du film, mais le résultat laisse franchement à désirer, surtout avec ses yeux tout mignons là. C'est complètement débile, c'est à la limite du dérangeant et, ce qui est sûr, c'est que jamais il n'aurait fait peur à qui que ce soit. Déjà que la version finale n'y arrive, alors lui, on n'en parle même pas.

 

photoUne belle brochette de winners

commentaires

Penfrat 24/01/2019 à 10:59

une daube , mais monumentale daube

Marc 23/01/2019 à 19:30

Ok ! Une PREDATOR moitié Humaine…. on a échappé aux pire !!!!

Rorov94 23/01/2019 à 09:34

C'est marrant comment le tendance commence à s'inverser sévèrement avec THE PREDATOR!
Ont passe de «quel merde!» d'il y a 6 mois à «super voir divertissant» aujourd'hui!
Comme SOLO d'ailleur...

Aldon 22/01/2019 à 18:59

Je trouve que cet article ne sert a rien si ce n'est de cracher une énième fois sur predator. Honnetement un predator a moitié humain ça ne m'aurait pas dérangé, le film n'arrive pas la hauteur du premier c'est clair, mais c'est un bon divertissement

kjgk 22/01/2019 à 13:31

facile de critiquer devant son clavier,moi perso,pas besoin de mon cerveau pour regarder ce genre de film,bon divertissement et je n'en demande pas plus ,,,

Il'ma 22/01/2019 à 12:49

Personnellement beaucoup critique le film mais pour l'avoir regarder hier soir, j'ai bien aimé le délire, et J'attend la suite. C'est un bon film d'action, Certe nous retrouvons pas l'énergie et l'histoire des précédents mais de la à dénigrer entièrement le film c'est un peu abusé

jorgio69 22/01/2019 à 12:18

@Lord Sinclair
Vous avez refait ma journée :D
J'avoue que le traumatisme est encore présent. J'en ai les larmes aux yeux !!

Pseudo1 22/01/2019 à 12:16

Découvert le film récemment, et après avoir entendu tellement de mal, j'avoue que je m'attendais à pire.
Certes, il ne faut pas chercher un film aussi puissant que celui de McTiernan et oui, Black est trèèèèès loin de son talent éprouvé dans Kiss Kiss Bang Bang et Nice Guys. Mais après avoir vu passer tant d'avis criant à l'étron cosmique, je pense que je m'attendais tellement à de la m*rde, voire à rien du tout, qu'au final, le film se hisse au rang d'un bon vieux nanar matiné de série Z, bien aidé par des dialogues qui font souvent mouche et aident à faire passer les situations WTF (mon dieu, cette fin...).
Après oui, ça reste un crachat à la gueule du film de McT et du personnage du Predator , mais bon, avec un apéro dans le nez, ça peut animer une soirée entre potes.

Lord Sinclair 22/01/2019 à 11:36

Pourquoi vouloir nous rappeler sans cesse l’existence de ce film ?
Laissez nous (essayer de) l'oublier !!!!

Number6 22/01/2019 à 11:27

J'aime le mélange du Klingon jouant à rasta rocket en se faisant e.culer par un crabe.

votre commentaire