Harrison Ford nous donne enfin quelques nouvelles d'Indiana Jones 5

Christophe Foltzer | 12 novembre 2018 - MAJ : 12/11/2018 10:07
Christophe Foltzer | 12 novembre 2018 - MAJ : 12/11/2018 10:07

Mine de rien, cela fait déjà 10 que l'irréparable a été commis. On parle bien sûr d'Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal, même si, si on le regardait de nouveau aujourd'hui, on trouverait probablement que le film n'est pas aussi catastrophique que cela.

N'empêche, la pilule a toujours du mal à passer et cet Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal laisse toujours le même goût d'inachevé et de rendez-vous manqué. Avoir attendu plus de 15 ans pour se retrouver avec des aliens, des Shia LaBeouf qui se la jouent Tarzan et des frigos qui résistent au nucléaire, ouais, ça met un peu les glandes.

 

Photo Karen Allen, Harrison FordPlus jamais ça..

 

Mais passons, soyons plus forts que le film et pardonnons. D'autant que les aventures de Harrison Ford dans le rôle du plus grand aventurier du monde ne sont pas terminées puisque l'on sait maintenant que Steven Spielberg prépare un Indiana Jones 5 bien mystérieux. Après avoir été décalé d'un an, le métrage est à présent prévu pour le 9 juillet 2021, même si on n'arrive toujours pas à y croire.

Il s'agira évidemment de la dernière aventure d'Indy tel que nous le connaissons, puisque Harrison Ford arrivera quand même pas loin des 80 piges et sa place est de plus en plus dans un musée, vu la manière dont il revient sur ses plus grands succès pour boucler la boucle et en profiter à mort (Star Wars, Blade Runner)

Si l'on ne sait toujours pas de quoi le film va nous parler, Ford s'est permis de lâcher un petit update il y a quelques jours, au micro de Variety :

"Nous avons un scénario en production qui nous plait beaucoup à tous, et je suis très impatient."

 

Photo Harrison FordPatate de forain, sinon

 

Voilà, nous n'en saurons pas plus. Au stade où nous en sommes, c'est déjà beau d'y voir là une certaine confirmation que le film est bel et bien toujours d'actualité. On se souciera de ce qu'il raconte plus tard. Quant à la perspective du remplacement de Ford dans le rôle, notamment par Chris Pratt comme le voulait la rumeur, le comédien n'a qu'une chose à dire, sur le ton de la plaisanterie évidemment :

"Je pense que c'est lui ou moi."

Même pas loin des 80 piges, on choisit quand même Harrison Ford nous. Faut pas déconner.

 

Photo IndySa place est dans un musée ?

commentaires

indy
19/11/2018 à 21:51

C'est vrai que le 4 fait tâche! Perso ils peuvent faire que mieux maintenant! C'est dommage qu'ils n'ont pas continué avec Sean Patrick Flanery le jeune Indiana

Bubble Ghost
13/11/2018 à 08:35

Pour Shia Labeouf, perso', je trouve qu'il s'est pas trop mal débrouillé pour le IV. Mais vous n'appréciez pas, ok, soit.
Pour les extra-terrestres, vous refusez d'admettre que c'est complétement raccord avec l'esprit des films, qui ont l'habitude de scanner une époque, et passent leurs temps à la référencer constamment, au travers d’œuvre populaire et de tendance de la dite époque. Et s'il y a bien une époque, où les extraterrestres sont devenu une obsession populaire américaine, c'est sans aucun doute dans les années 40 et 50. Et peut-être même plus qu'à notre époque, d'ailleurs. Donc, pour moi ça reste également totalement raccord avec l'esprit des films. Mais bon, ça ne vous plaît pas. C'est probablement pour vous une faute de gout. Je peut le comprendre. Et faut bien admettre qu'ils ont lourdement abusé des CGI pour les représenter. Ils auraient plus faire l'effort de se payer un bon Rick Baker junior pour les gros plans sur les visages. J'avoue.
Mais alors, que je vous reprochiez la bêtise de la séquence frigo, alors là, je dit stop. C'est n'importe quoi. Vous êtes des individus d'une trop grande mauvaise foi, pour reconnaitre que des trucs aussi con, si ce n'est bien plus, il y en a pléthore dans la saga. Mais là, bien sur, personne ne râle. Quelques exemples :
- Dans la première grosse séquence, du tout premier film, Indy visite une caverne au trésor truffé de pièges. Et comment il en déclenche le premier volontairement, pour désamorcer le risque ?... Hein ?... Et bien, tout simplement en coupant de sa main, la lumière d'un puits de jour, bien sur... Y a pas à dire... Les Hovitos devaient être vachement en avance, sur la technologie des cellules photovoltaïques, pour qu'un truc pareil soit possible. Vous ne trouvez pas ? :D
- Pour le deuxième film, doit-je rappeler à tout le monde, comment ils se servent d'un bateau pneumatique comme d'un parachute ?... Me dites pas que vous trouvez ça crédible, quand même ? :D
- Et alors pour le troisième, ce qui est pour moi, est la séquence la plus abusé de toute la saga. Séquence qui m'a fait pousser à l'époque de sa sortie en salle, des grands cris de moquerie mêlé à de la gène, c'est bien le coup de la malle. Non mais sérieux quoi... Le jeune Indy s'évade du train du cirque, grâce une malle de spectacle de magicien de cabaret, mais ça... ça vous dérange pas peut-être ?... Il sort du train comme le ferait Bugs Bunny dans un cartoon. Mais vous allez me dire que c'est plus crédible que le sympathique coup du frigo, pas vrai ?... Pfff... Honte à vous ! :D

Mr Vide
12/11/2018 à 19:57

Jibi : voilà ! Tu as tout dis. Bien vu! On oublie presque qu on va voir ce genre de film pour l aventure, le dépaysement et les péripéties un peu folles!
Mais l'époque veut ça...triste...

Olivier637
12/11/2018 à 19:11

@Pseudo1: exactement. S'il y a un esprit Indy, il est dans toute la scene d'intro.

Rorov94
12/11/2018 à 14:29

Ça me rappel «l'interview»exclusif de Harrison Ford par BRÜNO!!!

STEVE
12/11/2018 à 13:07

Effectivement, je trouve que la seule chose à garder dans le 4 c'est la séquence dans le village pour les essais nucléaires finissant avec le frigo.
Bien rythmé.

Le reste (le combat d'épée entre les voitures etc) c'est du n'importr quoi rempli de CGI

CinéGood
12/11/2018 à 10:13

Avec Ready Player One, Spielberg a prouvé qu'il avait gardé le mojo, ce côté "cool" que peu de blockbusters tentent de copier sans y arriver.

Jibi
12/11/2018 à 10:11

Effectivement, un frigo qui résiste au nucléaire c'est tellement moins crédible que 3 personnes qui survivent à une chute libre d'un avion en canot gonflable au début du 2, Indiana Jones est une saga connue pour son naturalisme et sa crédibilité qui ferait passer Zola pour un auteur de science fiction.

actar
12/11/2018 à 09:20

Il n'est pas si mauvais ce Indy 4, loin en tous cas de la purge que beaucoup voudraient véhiculer et entretenir avec une certaine satisfaction ; et puis ce petit coté 714 pour Sydney de Tintin pourquoi pas ?... Spielberg, malgré des hauts et des bas, n'a jamais pris son spectateur pour un débile et s'est toujours forcé à fournir le meilleur spectacle possible. Georges Lucas idem (étrangement on le regrette amèrement depuis les star wars 7 et 8..). Le 5 sera de la même veine, un bon blockbuster à l'ancienne ficelé par des artisans du cinéma qui n'ont plus rien à prouver. J'adore Indy, j'adore Harrisson Ford et longue vie à notre archéologue préféré

Christophe Foltzer - Rédaction
12/11/2018 à 09:16

@Alberto :

Pour l'instant, on ne sait quasiment rien du film, donc difficile d'entrer dans les détails. L'info nous parait importante parce qu'elle montre qu'Indy 5 avance à son rythme et qu'Harrison Ford est toujours impliqué, mais elle ne remplit pas une news.

On n'allait pas balancer un article avec juste "ça avance" dedans. Donc on remplit un peu en faisant le parallèle avec le précédent opus, en livrant nos craintes et nos espoirs. Bref, en laissant parler notre coeur concernant une saga qui nous accompagne depuis notre naissance et à laquelle on tient.

Après, si ça ne vous sied pas, c'est une autre histoire. Et un autre problème. ;)

Plus

votre commentaire