En eaux troubles : une suite serait en développement

Prescilia Correnti | 31 octobre 2018
Prescilia Correnti | 31 octobre 2018

Vous pensiez en avoir fini avec ces histoires de requin préhistorique, venu dévorer gentiment les plaisanciers au bord des plages ? Et bien, souriez car le Meg pourrait revenir à la charge.

En eaux troubles (ou The Meg dans sa version originale) c’est avant tout une réussite incontestable au box-office. 142,9 millions de dollars récoltés sur le territoire de l’Oncle Sam, 153 millions sur le sol chinois et 527,7 millions à l’international. A ce niveau, le dernier film de Jon Turteltaub (Benjamin Gates) est un joli succès.

Alors franchement, s’arrêter en si bon chemin sans prendre la peine de réaliser un second opus ? Il fallait être un peu niais pour ne pas le penser, non ?

 

photo, Bingbing LiHa bah déjà qu'on avait galéré à tuer le premier

 

C’est lors d’un panel du divertissement américain-chinois, situé à Los Angeles, que la productrice exécutive Xujun Ying a confirmé qu’une suite était bel et bien en développement. "C’est définitivement le plan" a-t-elle reconnu au micro de Variety, avant de continuer :

"Le projet en est encore à ses débuts, mais nous y travaillons. Nous essayons de garder un maximum de choses secrètes à ce stade."

On vous rappelle, au cas-où, que En eaux troubles était une coproduction américano-chinoise. L’ancienne actrice et désormais productrice, Belle Avery a avoué être tout aussi impatiente de rempiler pour une suite. D’après les dires de Deadline, cette dernière aurait même acheté les droits de la série littéraire de Steve Alten (dont s’est inspiré le film) afin d’en produire une saga.

 

photoJe crois qu'il y a un truc dans l'eau

 

Toujours selon Deadline, The Meg 2 ne serait encore qu’en pourparlers, n’aurait encore aucun scénariste à sa tête, et la Warner Bros. qui co-finance le film avec le studio chinois, n’aurait pour l’heure pas encore donné le feu vert pour un second épisode.

Néanmoins, compte tenu des scores du long-métrage au box-office, il est peu probable que le studio américain refuse une telle offre. A noter qu’En eaux troubles est de loin le plus gros succès d’une coproduction américano-chinoise, battant le précédent détenteur du record, Kung Fu Panda 3 avec ses 521,1 millions de dollars récoltés dans le monde.

 

photo, Jason Statham"De toute façon, c'est juste un gros poisson de plus"

commentaires

Zombiekush
04/11/2018 à 12:52

Que c'était mauvais , j'aurais été tous seul je serais parti avant la fin, je me suis fais chier mais chier

La majorité silencieuse
02/11/2018 à 07:41

ILs font bien une suite à star Wars 8...

Barbadoom
31/10/2018 à 23:48

Une suite! Quel horreur! Et je pèse mes mots tellement ce film était d'une nullité abyssale...

Krystof
31/10/2018 à 22:54

Un revival de l'antiquité dent de la mer qu'il fallait faire

Jonathan
31/10/2018 à 21:01

Ils peuvent le faire, il y a 4 ou 5 romans. Là ils ont adapté le premier, ils vont adapter les autres.

Russell_Carpenter
31/10/2018 à 19:12

Tu aurais lu jusqu'au bout, génie, tu aurais vu «allez on y croit... ou pas» car je suis parfaitement conscient qu'ils ne feront rien de tout ça. Le potentiel ne suffit pas, la suite sera aussi mauvaise.
Merci pour ton intervention.

shane
31/10/2018 à 17:05

"Bref, faire un film digne de ce nom quoi. Mine de rien, il y a du potentiel pour faire un truc sympa, stressant et Rated-R"....<Mais bien sûr,ils ont fait plus de 500 millions pour le premier,ils vont changer tout ça pour toi mdr arrête d'être bête mec.la suite sera dans la même lignée

Russell_Carpenter
31/10/2018 à 14:45

Donc un des pires films de l'année aura droit à une suite ?

Il faudra donc embaucher un réal', un monteur et un directeur de la photographie (qui semblaient absents sur le premier), et un seul scénariste aussi (parce qu'ils étaient 3 à écrire The Meg et pourtant, je connais des gosses qui feraient mieux).

Et pas besoin de mettre Statham pour faire croire que c'est mieux qu'un Asylum, on a vite vu que c'était aussi mauvais.

Bref, faire un film digne de ce nom quoi. Mine de rien, il y a du potentiel pour faire un truc sympa, stressant et Rated-R (parce que le requin écolo qui mange sans salir l'océan de sang... voilà quoi).

Allez, on y croit... ou pas.

votre commentaire