Emily Blunt nous montre sa magie dans la nouvelle bande-annonce du Retour de Mary Poppins

Mise à jour : 18/09/2018 07:59 - Créé : 18 septembre 2018 - Christophe Foltzer
Christophe Foltzer | 18 septembre 2018 - MAJ : 18/09/2018 07:59
Affiche US
41

Ceux qui attaquent Disney sur le fait qu'ils ne font que capitaliser sur leurs grands classiques en en proposant des versions live ont bien tort. Disney, ce n'est pas que ça. C'est aussi capitaliser avec des suites tardives. Et on n'a pas trouvé de meilleur exemple que celui de Mary Poppins.

Le premier Mary Poppins, sorti en 1965, a bercé l'enfance de millions de spectateurs et représentait un sacré défi technique à l'époque. Le personnage créé par Pamela L. Travers dans les années 30 est donc entré au panthéon des classiques de notre enfance. Alors, forcément, quand on apprend que le studio Disney a lancé une suite plus de 40 ans après, on tique un peu.

 

photo Emily BluntEmily Blunt, la nouvelle Mary Poppins

 

Prévu sur nos écrans le 19 décembre prochain, Le Retour de Mary Poppins est donc réalisé par Rob Marshall et s'octroie les services d'Emily Blunt dans le rôle de la super-nounou, succédant ainsi à Julie Andrews. Et cette fois, nous ne sommes pas là pour rigoler puisque le film se passe après la crise de 1929, à une époque où les enfants du premier film, Michael et Jane ont bien grandi et sont devenus des adultes tout tristes. Mary redescend donc de ses nuages pour remettre un peu d'ordre dans leur vie et leur redonner le sourire, tout ça, tout ça.

 

 

Quelques mois après une première bande-annonce qui n'en montrait pas beaucoup, Disney a donc profité de la cérémonie des Emmy Awards pour nous balancer un nouveau trailer beaucoup plus généreux, voire qui nous en montre un peu trop. Ainsi donc nous retrouvons tous les passages obligés du premier film, les séquences oniriques et même Dick Van Dyke qui tenait le rôle de Bert dans le premier film. Cette nouvelle aventure verra aussi l'apparition d'un tout nouveau personnage incarné par Meryl Streep et qui s'appelle Topsy Turvy, la cousine de l'héroïne. Lin-Manuel Miranda, quant à lui, y incarne Jack, le cheminot.

Si ce qui nous a été montré reste totalement dans le prolongement de l'oeuvre originale, on ne peut cependant s'empêcher d'exprimer une grosse crainte : en découvrant les images, on a en effet davantage l'impression de se retrouver face à un remake déguisé qu'à une véritable suite. Ce qui ne serait pas illogique par les temps qui courent.

 

Affiche française

commentaires

Tonto
02/10/2018 à 00:54

Oh perso, un remake (à peine) déguisé d'un film aussi parfait que Mary Poppins, pour quelqu'un comme moi qui n'ait jamais eu la chance de voir le 1er sur grand écran, ça me dérange à peine, j'avoue...
Quand on a une mécanique aussi splendide que Mary Poppins, dont toutes les pièces sont belles chacune en elle-même et pour elle-même, en plus de l'être dans leur rapport aux autres, il me semble qu'on aura beau monter et remonter les même pièces dans tous les sens possibles et imaginables, même si ça donne quelque chose de déjà-vu, c'est toujours aussi agréable à voir, non ? ^^
(Pourvu que ce Mary Poppins 2 ne me fasse pas mentir xD)

Juste au passage, vous le savez peut-être déjà, mais Walt Disney lui-même voulait déjà faire une suite au 1er Mary Poppins (permise par le fait que les romans constituent une saga), mais n'en déplaise aux scénaristes de - l'excellent - Dans l'ombre de Mary, l'auteur n'avait pas franchement aimé la version de Disney, et elle a empêché qu'une suite voie le jour. Donc c'est vrai qu'on tique quand on apprend que les studios vont sortir une suite à un de leurs grands classiques aujourd'hui, mais ça reste une démarche légitime, puisqu'ils ne font qu'accomplir la volonté de leur maître et modèle...

Ixien
20/09/2018 à 14:54

Mais pourquoi avoir choisi une femme pour le rôle ? On aurait pu mettre un homme pour plus de parité et d'amitié entre les peuples.

mikegyver
19/09/2018 à 11:32

ca va etre un carton, dans mon entourage feminin, mary poppins est un film culte de leur enfance, donc ca va aller directos voir la suite a noel.

et bien sur ca emmene les enfants, et ca va remater le 1er, donc jackpot pour la chaine tnt qui va diffuser quelques semaines avant noel le 1er.

sinon pour le "...qu'ils ne font que capitaliser sur leurs grands classiques en en proposant des versions live...." c'est encore une remarque completement betes anti-disney.

si les spectateurs vont en masse voir les remakes live, pourquoi leur donner autre chose ? on suit les desirs du public ou pas ? alors voila mary.

Max
18/09/2018 à 15:58

@ thierry A

Concernant Vingt mille lieues sous les mers, il me semble que Christophe Gans tente de concrétiser son projet depuis des lustres.

thierry A
18/09/2018 à 13:36

Moi, j'arriverais jamais à me faire à cette image plastique.
Après toute ces tentatives ratées ou médiocre de remake et de suites de classiques (ben-hur, Conan, blade runner, etc..) et tentative futures (je ne doute pas d'un Autant en emporte le vent revisité et ré visionné, d'un vingt milles lieues sous les mers, ou la mort aux trousses, voire même 2001, etc..verront le jour)
C'était pourtant le bon moment d'essayer de prendre la suite d'un grand classique de manière un peu plus respectueuse, de recréer l’atmosphère originale, certes, qui plaira peut être plus aux moins jeune, mais qui ne s'essuiera pas les pieds sur le paillasson du cinéma. (comme l'avait très bien fait oss 117 et the Artist (tiens, des films français).
La jeune génération n'y verra que du feu, et c'est bien cela le plus important, non?

Grunt
18/09/2018 à 09:34

Mouais, je sais pas, il y a besoin de films plus légers, certes, mais est-ce que ce n'est pas trop léger ? Visuellement, l'écart avec le premier film me fait penser au "Oz" de Sam Raimi. Difficile de dire si c'est vraiment une bonne idée.

Andarioch
18/09/2018 à 09:27

Je m'étais dit: à partir de maintenant je regarde tout les films d'Emily Blunt.
Raté!

Terry
18/09/2018 à 09:26

C'est moi, où l'histoire semble quasi la même que Jean Christophe et Winnie, transposée à Mary Poppins ?

votre commentaire