Stanley Kubrick explique la fin de 2001, L'odyssée de l'espace dans une interview inédite

Mise à jour : 07/07/2018 11:11 - Créé : 7 juillet 2018 - Christophe Foltzer
photo 2001
187 réactions

Cette année, 2001, l'odyssée de l'espace fête ses 50 ans et on a encore du mal à croire qu'il soit si vieux tant il tient toujours autant la route. Ça tient peut-être au mystère qui l'entoure.

Que le chef-d'oeuvre soit de Stanley Kubrick soit l'un des films les plus importants de toute l'histoire du cinéma, tout comme il a influencé la science par sa simple existence, cela ne fait aucun doute. Mais 2001, l'Odyssée de l'espace est un de ces rares joyaux qui peut donner lieu à toutes les interprétations possibles et quand même conserver son sens.

 

photo 2001

 

En effet, on se rappelle que Stanley Kubrick s'était toujours refusé de nous fournir une explication à son film, et principalement à sa fin avec le foetus spatial, ce qui a laisser libre cours à tout un chacun d'apporter sa théorie personnelle. De la théologie à la métaphysique en passant par la science pure et dure et la philosophie, tout y est passé et, comme nous n'avons jamais eu de réponse officielle de la part du créateur, tout était donc valable. Mais voilà qu'un document exceptionnel vient de remonter des limbes de Youtube. Dans un long reportage d'1h30 datant de 1980 où l'ufologue Jun'ichi Yaoi enquêtait sur les prétendus phénomènes paranormaux se produisant sur le tournage de Shining, une conversation téléphonique avec le réalisateur répond inopinément à toutes nos questions sur la fin de 2001. Place, donc, à la vérité :

 

photo 2001

 

"J'ai essayé d'éviter de faire ça depuis que le film est sorti. Quand vous parlez simplement des idées, elles vous paraissent idiotes, mais je vais essayer. L'idée c'était qu'il est supposé avoir été enlevé par des entités divines, des créatures faites de pure énergie et d'intelligence sans aucun forme physique. Ils le mettent dans ce que l'on peut appeler un zoo pour l'étudier et, à partir de ce moment, toute sa vie se déroule dans cette pièce. Et il n'a aucune notion du temps, ça se produit juste comme c'est montré dans le film.

 

photo 2001

 

Ils ont choisi cette pièce, qui est une réplique très inexacte de l'architecture française parce que cela suggère qu'ils avaient peut-être une idée de ce qui pouvait lui plaire mais ils n'en étaient pas sûrs. Tout comme nous ne sommes pas sûrs nous-mêmes avec les animaux des zoos pour qui nous essayons de reproduire leur environnement naturel. Quant ils en ont terminé avec lui, comme c'est le cas dans énormément de mythes, il est transformé en une espèce de super-être et renvoyé sur Terre. Il est modifié, comme une sorte de Superman. Nous ne pouvons qu'imaginer ce qui se passera lorsqu'il sera de retour. C'est un thème récurrent dans beaucoup de mythologies et c'est ce que nous avons suggéré ici."

Evidemment, maintenant qu'on a l'explication, tout parait limpide. Mais soyez assurés que nous venons de vivre un très, très grand moment. Qu'un réalisateur nous parle d'outre-tombe pour expliquer un mystère vieux de 50 ans, ça n'arrive pas tous les jours.

 

photo, Stanley KubrickSur le tournage de 2001

 

commentaires

logical 15/10/2018 à 21:16

''SON interprétation'' ben ouai, la seule qui compte...les délires de pseudos intellos (souvent les plus idiots de mes proches) qui ont aimé inventer des tas de trucs sur du vide sont frustrés, mais ça n'en est que plus drôle.

TheMoon 09/07/2018 à 11:10

Peut importe l'explication, ce qui compte c'est ce que nous ressentons et ce qu'évoque ce film pour chaque spéctateur.

Je pense qu'une oeuvre ne doit pas rester figer sur l'explication des scénariste et/ou réalisateur.

Il faut le prndre en compte mais si vos interpretations vous plaisent plus que l'explication du réalisateur.

Garder votre interpretations, vous avez raison.

Je vous donne un exemple, en 2004 en sortant de la salle de l'excellent L'effet papillon avec Ashton Kutsher, un ami et moi avions deux avis diametralement opposé.

ATTENTION SPOILER

Pour moi, le heros pouvais vraiment voyager dans le temps via son don pour mon ami, il était possible, que peut être, le personnage soit tout simplement fou et qu'on vivait sa folie au travers du film...

Le docteur à la fin du film donne plusieur information qui peuvent faire croire cette fin et nous permettrais de voir le film sous un autres angles.

Le pouvoir de 2001 c'est qu'on peut comprendre le film comme on l'entend.

Et le meilleur cadeaux qu'un realisateur puisse faire au spéctateur c'est de laisser la fin d'un film ouverte, ou l'interpretation des spéctateurs diverge on foction de leur point de vue.

Attention second spoiler

The Westler de Darren Aronofsky, le plan final a été conçu par le réalisateur pour laisser le choix au spéctateur, on voit le catcher sauter depuis la 3eme cordes et sortir du plan.

Cela nous dit pas si il est sorti vivant ou non du ring.

Inception, "il rêve ou pas pendant tout le film???" pour ma part non il se reveille dans la réalité et il retrouve ses enfants.

Duffman 08/07/2018 à 21:33

@Djé @MystereK:

Pour être précis: il y avait à l'origine une nouvelle (la sentinelle) écrite par Arthur C. Clarke. Kubrick a souhaité la développer en un long métrage et a contacté Clarke afin d'en développer le scénario.

Le scénario s'est tellement développé, qu'Arthur C. Clarke a décidé d'en faire un roman mais il a été convenu entre les 2 que le scénario du film ne serait qu'au seul crédit de Kubrick et le roman au crédit de Clarke .

MystereK 08/07/2018 à 12:22

@the last baby monkey samuraï

En même temps, vu que c'est lui qui a écrit le scénario (avec Clarke), on ne dit pas c'est SON interprétation, mais on dit C'EST L'EXPLICATION... il sait un peu mieux que les spectateurs ce qu'il a voulu dire.

MystereK 08/07/2018 à 12:19

@Djé Le livre est une nvelisation de Clarke qui part du scénario co-écrit avec Kubrick. Selon Clarke même, il y a plus de Kubrick que de lui dans ce scénario, la matériau de base étant La sentinelle, une nouvelle.

MystereK 08/07/2018 à 12:16

Sauf que ces explications, ils les a déjà données une bonne dizaine de fois, j'ai moi même une intervention dans un recueil d'interviews des années 70 où il donne la même explication.

toto 08/07/2018 à 09:22

Ca sent le fake cette vas perdu...

ocani 07/07/2018 à 21:58

Que je n'aurai pas du lire cette news !!!

L3x217 07/07/2018 à 18:59

Sauf qu'en fait il le faisait dès 1969 si on en croit le bouquin "The Film Director as Superstar" de Gelmis

L'extrait se trouve ici :
http://www.visual-memory.co.uk/amk/doc/0069.html
"When the surviving astronaut, Bowman, ultimately reaches Jupiter, this artifact sweeps him into a force field or star gate that hurls him on a journey through inner and outer space and finally transports him to another part of the galaxy, where he's placed in a human zoo approximating a hospital terrestrial environment drawn out of his own dreams and imagination. In a timeless state, his life passes from middle age to senescence to death. He is reborn, an enhanced being, a star child, an angel, a superman, if you like, and returns to earth prepared for the next leap forward of man's evolutionary destiny.

That is what happens on the film's simplest level. Since an encounter with an advanced interstellar intelligence would be incomprehensible within our present earthbound frames of reference, reactions to it will have elements of philosophy and metaphysics that have nothing to do with the bare plot outline itself."

Et des articles de 2010 en parlaient déjà, mais en en trouve d'autres
https://dangerousminds.net/comments/stanley_kubrick_explains_what_2001

LA vraie question est pourquoi le public et les journalistes se bouchent les oreilles depuis 50 ans ?

Starfox 07/07/2018 à 18:04

Nan, avoir l'explication, c'est nul en fait...

Plus

votre commentaire