Brian De Palma : après un tournage "horrible", son prochain film pourrait ne pas sortir

Prescilia Correnti | 1 juin 2018 - MAJ : 01/06/2018 16:20
Prescilia Correnti | 1 juin 2018 - MAJ : 01/06/2018 16:20

Mis à l'honneur à la Cinémathèque de Paris, Brian de Palma se confie sur sa carrière.

Jusqu'au 4 juillet prochain, la Cinémathèque de Paris offre une rétrospective sur les oeuvres de Brian de Palma. La médiathéque propose de renouer avec ses 29 long-métrages, des plus cultes comme Carrie au bal du diable jusqu'aux plus récents, comme Passion. Le réalisateur de 77 ans est aussi à l'honneur d'un documentaire intitulé De Palma, réalisé par Noah Baumbach et Jake Paltrow.

Pour l'occasion, Brian De Palma s'est fait interviewer par les journalistes du Parisien. Lesquels lui ont posé plusieurs questions, parfois assez épineuses. Le réalisateur de Snake Eyes, Body Double et Blow Out a notamment donné quelques détails sur Domino, son prochain film. Et il n'est pas très optimiste quant à l'avenir du thriller avec Nikolaj Coster-Waldau.

 

photoNikolaj Coster-Waldau dans Domino

 

Ainsi, le réalisateur de 77 ans a confié entre autres son aversion pour le monde d’Hollywood  :

« Hollywood a changé. Les films de dinosaures et de super-héros sont faits pour les enfants ! Vous ne pouvez plus faire de films sérieux là-bas... Sauf si vous êtes Spielberg et que vous "êtes" le studio. Après Mission : Impossible, quand Tom Cruise a dit qu’il voulait tourner la suite, je lui ai dit : "Mais tu plaisantes ? Pourquoi je voudrais faire un autre film comme ça ?" Après cela, j’ai fait Snake EyesMission to Mars et là, j’ai dit : "Stop." J’en avais marre de ces gros films, où tu te bats avec les studios pour savoir combien coûtent les effets spéciaux. »

 

Photo Mission ImpossibleJe vois les choses en grand pour toi

 

Durant le reste de l’interview, Brian De Palma avoue qu’il a été approché par Netflix. Le géant américain du streaming aurait tenté comme avec d’autres réalisateurs avant lui (coucou Martin Scorsese) de lui proposer un partenariat. Ce à quoi, De Palma a répondu : "Jai besoin d’un grand écran, car je suis un styliste visuel."

Mais plus important, le réalisateur est surtout revenu sur le tournage, pour le moins compliqué, de son prochain film Domino, un thriller avec Nikolaj Coster-WaldauCarice van Houten et Guy Pearce :

"Ça a été une expérience horrible. Le film était sous-financé, il a pris beaucoup de retard, le producteur n’a pas arrêté de nous mentir et n’a pas payé certains de mes collaborateurs. Je ne sais pas du tout si ce long-métrage va sortir." 

Techniquement, Domino est toujours en post-production, et devrait sortir cette année mais avec les propos du réalisateur, rien n'est sûr. Peut-être le verra-t-on au festival de Venise ou de Toronto ? On croise les doigts. En tout cas, une chose est sûre Brian de Palma ne quitte pas le cinéma pour autant puisqu'un nouveau projet lui trotte déjà dans la tête et ça risque de faire parler.

 

Image 674126

commentaires

Yuk
05/06/2018 à 09:42

@Satan

Justement, on est dans une période où les producteurs n'en ont rien a cirer des grands noms. Car les grands noms ne font plus de belles ventes comme avant. Rare sont ceux, comme Netflix, qui sont prêts à lâcher des gros chèques au risque d'y perdre de l'argent.

Wes
02/06/2018 à 10:40

@Satan

Il peut tout à fait être bloqué et privé de sortie, surtout quand on voit les chiffres de ses derniers en salles, et surtout si y'a un problème éventuellement légal...

Satan Lateube
02/06/2018 à 09:26

Rien n'est sûr ? Lol. Vous croyez vraiment qu'un film de DePalma restera sur les étagères ?

votre commentaire