La productrice de Justice League espère que les fans auront la mémoire courte

Christophe Foltzer | 10 novembre 2017
Christophe Foltzer | 10 novembre 2017

C'est la fin d'un véritable parcours du combattant qui s'annonce avec la sortie imminente de Justice League au cinéma, le 15 novembre prochain. Et on espère que le résultat sera à la hauteur.

Parler de Justice League est toujours un sujet délicat en ce sens que, compte tenu de sa genèse compliquée, on ne peut pas l'aborder en faisant fi de tout ce qui s'est passé autour du film ces deux dernières années. Pourtant, on aimerait beaucoup pouvoir le faire, mais là, c'est juste impossible, tant c'est révélateur d'un système de production qui montre déjà ses limites et que toutes les épreuves en interne auront quoi qu'on en dise un impact majeur sur le produit fini.

 

Photo Zack SnyderZack Snyder et Jason Momoa

 

Pourtant, mercredi prochain, il faudra prendre Justice League pour ce qu'il est : un film comme un autre, même si son enjeu est énorme pour Warner et DC. Alors qu'on n'arrive toujours pas à comprendre quelle orientation le studio a choisi pour le film et son univers étendu tant le tout a subi de changements, la productrice Deborah Snyder, la femme de Zack Snyder, participe actuellement à l'imposante promotion qui se déroule aux Etats-Unis. Et c'est lors d'une récente conférence de presse qu'elle a tenu à mettre quelques petites choses au clair avec son public, sous forme d'un gros conseil :

"Je pense que, pour nous, le départ de Zack est très doux-amer. Nous avons travaillé sur cette franchise durant ces huit dernières années, lorsque nous développions le script de Man of Steel, pour ensuite aller sur Batman v Superman. Zack a aussi développé l'histoire de Wonder Woman, ce qui nous amène aujourd'hui à Justice League, où tous ces personnages se réunissent.

 

Photo Jason Momoa, Ray Fisher, Ezra Miller, Gal Gadot

 

 

Je veux dire que c'était un grand voyage héroïque et un vrai périple pour que ces personnages soient ceux que nous connaissons aujourd'hui. Donc, ne pas pouvoir compléter sa vision a été extrêmement dur. Nous espérons que les gens ne penseront pas à la façon dont ce film a été fait lorsqu'ils iront le voir, parce que ces personnages sont plus importants que n'importe quel réalisateur, plus importants que nous tous. Nous aimons ces personnages."

Etant la femme de Snyder et donc, ayant vécu le même drame que lui, nous serions tentés de donner un important crédit à ses propos. Mais Deborah Snyder nous demande, en gros, de faire le vide, d'aimer le film parce que ses personnages sont plus importants que tout ce qu'il y a au monde et, par extension, ne pas réfléchir sur les méthodes de production bien YOLO de Warner et DC. En gros, on nous demande d'être de bons moutons et forcément, ça coince. Mais si le film est à la hauteur de nos attentes, il n'y aura aucun problème. Par contre, dans le cas contraire, il serait plus que temps de faire une sérieuse remise en question. Réponse mercredi prochain. 

 

Affiche

commentaires

George clinton
11/11/2017 à 17:55

Ah ah à lire certain Snyder a fait un sans faute avec ses précédents films dans l'Univers étendu qu'est le DCEU ah ah lol

Non mais êtes vous sérieux ? Snyder est l'homme responsable de film moyens tel Man of Steel où du très mal écrit Batman V Superman qui n'était clairement pas le film que le public méritait quand on voit la matière et la richesse contenus dans les Comics relatant la rencontre entre les deux personnages phares (Batman/Superman World's Finest en tête...) sans compter la dénaturation des personnages orchestré avec brio avec le réalisateur ''Because it's cool!'' d'après ses propres mots :

-Superman dépressif et sombre, se questionnant sur sa mission ; un personnage sensé être lumineux et plein d'espoir complètement paumé ! Et Snyder qui souhaite dresser un parallèle avec Christ Jesus (avez vous Jesus être aussi perdu dans les faits relatés par la bible ? lol)
-Batman pris dans une folie meurtrière (ok je veux bien accepter qu'il soit à bout, mais est-il à ce point con de se laisser manipuler par Luthor ? re-lol)
-Wonderwoman qui a abandonné les hommes, puis finalement d'après son interprète c'était une mauvaise idée ah ah

Non messieurs-dames Snyder est la pire chose scénaristique qui soit arrivé à WB ces 5 dernières années! Visuellement c'est un monstre, mais scénaristiquement et en execution je suis navré mais ''l'artiste'' a entaché de nombreux personnages de l'écurie DC et c'est dommage d'autant lus que le template était la : Batman TAS, Superman TAS, Justice league et Justice League Unlimited de Paul Dini et Bruce Timm... ces deux artistes eux avaient bien compris qui étaient ces personnages et ont fait un boulot phénoménal ce que très probablement Joss Whedon a souhaité réitérer en prenant la post-production en main!

On ne peut pas souhaiter ''violer batman en prison parce que ça fait cool'', non donc Snyder merci-bonsoir! Il est temps d'apprendre des erreurs du passé et donner la chance à des mecs passionnées qui veulent construire plutôt que déconstruire bêtement sans fond ces icônes.

Finnigan
10/11/2017 à 19:06

@Pseudot

Ou alors, elle confirme en creux que ce bordel en coulisses n'a pas été contenu, que les grands méchants médias ont rapporté des choses souvent vraies, et pas ce méchant anti-DC prétendu par certains. Elle affiche clairement ici que ça a été compliqué, et dit même clairement que Snyder n'a pas terminé son bébé et que ça a été douloureux.
Stop à cette haine primaire des médias, ou alors on donne pas son clic aux news dans ce rapport passif-agressif très ordinairement franchement...

Pseudot
10/11/2017 à 18:59

Elle demande pas d'etre des moutons, elle demande de ne pas juger un film sur les news intuiles pondu par les journalistes cines ces 6 derniers mois, dont vous... dont cette news la. A bon ententendeur...

zetagundam
10/11/2017 à 18:13

La messe est dite, et comme l'on pouvait s'en douter depuis l'arrivé du tâcheron, le film qui nous sera projeté mercredi ne sera donc pas le film de Snyder mais une espèce de truc informe calibré tout public-Marvel étant donné que c'est une formule qui permet de ramasser un max de $ au détriment de la qualité de l'oeuvre.

Bien que j'irai voir le film en bon mouton, et en espérant quand un même un film plaisant, j'espère qu'une Snyder's cut sera dispo avec l'édition blu-ray pour l'excellent film qu'il aurait dû être

Flash
10/11/2017 à 16:05

ça pue depuis le début ce projet, mais on ne sait jamais, on peu avoir une bonne surprise mais je mettrai pas une pièce sur ce film.

Reallu
10/11/2017 à 13:24

Nous aimons le money

MystereK
10/11/2017 à 13:03

"Le film sera très mauvais à n'en pas douter." "une farce de moins de 2h"

En voilà un qui a une boule de cristal... I a peut-être pas tort, mais on ne peut pas le dire maintenant, il faut surtout allez voir le film avant de dire ce qu'il sera.

djezouy57
10/11/2017 à 12:08

Moi pour ce film, pour une fois pour une fois, je veux bien être un mouton, on a le droit d'être contre moi, mais je suis fan alors pour une fois je veux bien

Okay
10/11/2017 à 11:06

Adieu donc la fresque titanesque, bonjour le film calibré à la Wonder Woman... oui rêvons d'une version ultime Zack Snyder director's cut comme il l'avait imaginé, mais nous ne ferons que de la rêver malheureusement. Car le film serait trop différent... et trop cher à produire pour une sortie vidéo.

Oula
10/11/2017 à 10:57

Le film sera très mauvais à n'en pas douter.
Le film aurait été à coup sûr monstrueux si et seulement si Zack Snyder aurait fait sa version pour compléter sa trilogie, c'est à dire sans réorientation de ton, sans réécriture, sans charcutage en passant d'un film certainement d'au moins 3h à une farce de moins de 2h, et sans changement de réalisateur... pauvres de nous, courage Zack car ça ne doit pas être facile à vivre en ce moment. Je rêve d'un monde où personne irait voir ce film, où le gens aurait la bonne idée de boycotter ce viol collectif orchestré par la Warner...

Plus

votre commentaire