J.J. Abrams veut emmener Star Wars dans une nouvelle direction

Créé : 20 octobre 2017 - Christophe Foltzer
Photo J.J. Abrams, Mark Hamill
178 réactions

Autant le dire tout de suite, comme ça c'est fait : quand nous avons appris que J.J. Abrams rempilait pour réaliser L'Episode IX après le "départ" de Colin Trevorrow, nous n'avons pas forcément sauté de joie. Parce que bon, il a déjà eu sa chance le pépère et qu'on n'aime pas trop le réchauffé.

Même si de l'avis général des fans, le retour de J.J. Abrams aux affaires, c'est toujours mieux que Colin Trevorrow, ça nous dérange quand même un peu de se dire qu'on nous avait promis à l'origine des réalisateurs différents à chaque film avec leur propre point de vue sur Star Wars pour au final se retrouver avec le même gars qui fait deux films de la saga, alors que déjà son Réveil de la Force était plus ou moins un gros remake d'Un nouvel espoir.

 

Photo Daisy Ridley

 

Et si on attend avec impatience de voir Les Derniers Jedi pour se convaincre qu'ils ne vont pas nous refaire L'Empire Contre-Attaque, le risque est plutôt grand quand on en découvre la bande-annonce. Mais gardons l'esprit ouvert, nous ne sommes jamais à l'abri d'une bonne surprise. Il n'empêche que c'est un peu le problème avec cette nouvelle trilogie : un manque évident de prise de risque sur le plan narratif pour s'assurer que les fans restent en terrain connu et que l'histoire puisse toucher toutes les générations grâce à de grosses ficelles bien connues. Un état de fait qui commence à énerver pas mal de monde et dont J.J. Abrams a apparemment pleinement conscience. Ainsi il s'est expliqué au micro de la BBC alors qu'on lui demandait comment il envisageait son Episode IX :

 

Photo

 

"C'est définitivement une chose dont je suis pleinement conscient en travaillant sur l'Episode IX - en revenant dans cet univers après avoir fait l'Episode VII. J'ai le sentiment que nous devons envisager cet épisode avec la même excitation que nous avions lorsque nous étions enfants, en aimant ces films pour ce qu'ils étaient. Et en même temps, nous devons leur faire prendre une place bien spécifique, et cela en relève de notre responsabilité. C'est une chose étrange, Michael Giacchino a composé les musiques de La Planète des Singes, Star Wars et Star Trek, et ce sont vraiment des projets rêvés. Mais nous ne pouvons pas nous contenter uniquement de nous en réjouir, nous devons aller autre part, plus loin."

Si ce petit mea-culpa semble quelque peu manquer de concret, il est au moins le signe que J.J. Abrams est bien conscient du problème et semble disposé à le résoudre. Après, dans quelle direction il partira et est-ce que les fans accepteront de l'y suivre, c'est une autre question. Mais nous avons encore largement le temps puisque l'Episode IX n'est pas prévu avant le 20 décembre 2019 sur nos écrans. 

 

Photo

commentaires

Cinéphage 22/10/2017 à 10:03

On verra ce que fera Abrahams quand on pense à tout le bashing qu'a eu l'Episode WIII avant même le moindre tout de manivelles... ça devien une mode, le sort du film est jeté avant la moindre image .... tient il n'y a que Marvel qui évite le bashing ....

Birdy 22/10/2017 à 07:57

Comme s'il avait le choix....

Shadow 20/10/2017 à 21:58

Il n y a rien de surprenant la dedans que du copier coller Disney vise seulement les jeunes leur public cible ils ne pensent pas à nous leurs fans du premier jour

LaTeub 20/10/2017 à 16:12

Trop de Stars Wars tue le Stars Wars... Il n'y a pas si longtemps je bouillais d'impatience pour tout ce qui concernait la saga, maintenant je ressent, au mieux, un ennui poli. Mickey est passé par là et fait son métier: produire un max pour gagner un max et il le fait bien, le box office est là pour le prouver. Je suis comme beaucoup de monde néanmoins, je ne m'y retrouve plus dans ces pseudos remakes/décalques qui m'indifférent, même pour Rogue One, qui est plutôt un bon film, je ne me sentais pas concerné. Je l'ai déjà dis: la rareté faisait la saveur de SW, ce ne sont plus, désormais, que des produits bien manufacturés sortis à la chaine, on ne peut avoir le même attachement.

Revan 20/10/2017 à 15:32

@Chara

Après le IX, la période (Knights of) the Old Republic serait propice à la réalisation de nouveaux films, aussi bien en trilogies qu'en films à part.
À voir ce qu'ils en feront...

Chara 20/10/2017 à 15:03

J'aimerais tellement voir d'énormes bataille jedi contre sith... L'époque The Old Republic (en général, que ce soit en jeu, en comics ou en roman) me fait tellement rêver

Piwi 20/10/2017 à 14:03

@Revan

Au plaisir de te recroiser et échanger avec toi autour d'un dossier ou d'une critique pour parler ciné réellement alors :)

Revan 20/10/2017 à 13:15

@Nicolas
Cette postlogie (au moins pour les griefs du VII) aura peut-être le mérite de réhabiliter la prélogie.
Malgré des faiblesses évidentes dans l'écriture (en particulier des dialogues), le vieillissement de ses effets numériques (mais on ne peut pas honnêtement lui reprocher vu son ambition artistique assez démente et sa situation de pionnière dans le domaine) et un Épisode II qui ne passe toujours pas pour moi, elle restera une oeuvre débordante (ou qui s'est laissée déborder) d'ambition et qui aura changé a jamais l'histoire du cinéma au moins d'un point de vue technique, amorçant le virage de la suprématie du numérique dans la production cinématographique.

Malheureusement, avec Disney, et les résultats du VII, il serait surprenant que les films suivants prennent des risques, malheureusement...
D'autant plus que ça a toujours été une caractéristique des trilogies Star Wars (repoussant les limites des effets pratiques de l'époque pour un récit simple et épique, puis basculant dans les premiers sur une chaine de production tout numérique pour un récit tortueux et torturé, avec toujours un franc dépaysement), alors que ce début de trilogie se repose sur le moule de production actuel pour une histoire et une direction artistique qui nous sont trop familiers...

Pour Rogue One, même si le fond calque la grande histoire Star Wars, au moins la forme apportait assez de différenciation malgré les contraintes qui lui étaient imposées de fait.

Toto65 20/10/2017 à 12:40

Je tiens à dire que même si je n’es commente pas souvent les articles d’EL,j’en lis beaucoup quand même. Et certains de leurs dossier sont intéressant (notamment celui sur les différentes versions de Blade Runner, pour en citer un récent). ;)
Quand au contenu de mon commentaire, il avait juste pour but de signaler qu’EL se répète souvent concernant cette nouvelle trilogie et qu’à mes yeux c’est lassant...

The White Knight 20/10/2017 à 11:36

@Nicolas : "voir rogue one qui ressemble "tellement" au retour du jedi." What ?!! Ok on peut comparer le VII avec le IV, mais Rogue One et le Retour du Jedi, heu... Parce qu'il y a des arbres dans les deux films c'est ça ?

Plus

votre commentaire