Pour Ben Affleck, Joss Whedon a sauvé le film Justice League

Christophe Foltzer | 16 octobre 2017
Christophe Foltzer | 16 octobre 2017

Après des mois de doutes, d'incertitudes et de mauvaises nouvelles, il convient maintenant, à l'image des héros du film, de rassembler le public autour de Justice League. Parce que le film sort quand même le mois prochain quoi.

Et c'est vrai que cette promotion a des allures de damage-control tant on a l'impression que Warner et DC mettent les bouchées doubles pour nous convaincre que le film sera exactement ce qu'il nous faut et que s'il a connu une naissance difficile, ils ont fait les bons choix. Que ce soit vrai ou non n'a que peu d'importance actuellement, il faudra probablement des années avant d'obtenir le fin mot de cette histoire et nous sommes déjà contents que le film sorte en salles.

 

Photo

 

Ceci étant, Justice League revient quand même de loin et on peut noter un changement d'orientation certain depuis son annonce jusqu'aux dernières bandes-annonces que nous avons vu, qui trahit l'incertitude dans laquelle se trouvaient les deux studios quant au ton à donner à leur film. Et le départ de Zack Snyder pour cause de drame familial n'a certainement pas aidé, même si Joss Whedon a repris le flambeau au pied-levé. Si l'on se demande toujours l'ampleur des changements qu'a apporté le réalisateur d'Avengers, il est évident que Snyder sera la seule personne créditée au poste de metteur en scène. Ce qui n'empêche cependant pas Ben Affleck de déclarer son admiration pour Whedon dans un récent entretien accordé à SFX :

 

Photo Justice League

 

"Joss a apporté au film ce que les bons réalisateurs apportent, du bon goût. Une idée de ce qui allait fonctionner ou non dans cette histoire. Un instinct pour le réalisme et pour trouver l'humanité cachée dans les personnages et dans les conflits tout en les rendant accessibles et pertinents. Je pense sincèrement que c'est un des aspects qu'il a le mieux réussi dans Avengers.

Et c'est assez délicat d'y parvenir dans un contexte où vous avez tous ces gens qui font des choses fantastiques et un peu absurdes, et quand même, en bon raconteur d'histoire qu'il est, d'arriver à nous faire nous y identifier, les faire sentir réels et nous les rendre intéressants. Beaucoup de monde connait les comics, mais Joss a en plus le talent qu'il faut."

 

Photo Ezra Miller

 

Un éloge qui ferait plaisir à voir s'il ne minimisait pas complètement la vision de Zack Snyder. Et, le hasard faisant bien les choses, cette déclaration arrive au moment où un journaliste du site Vulture met en lumière le fait que Snyder et le studio ne partageaient pas du tout la même vision du film :

"Il y avait une ligne dans mon papier qui n'a pas été conservée et qui est le fait de Diane Nelson (la boss de DC Entertainment). Elle disait que le studio était animé par la vision de ses réalisateurs mais que Zack ne partageait pas la même qu'eux concernant les personnages. Mais ils ont respecté ceci parce que cela fait partie de leur philosophie."

Une philosophie qui les a donc amené à réduire l'emprise de Snyder sur le DCU et a changé son orientation au fil des mois pour le faire plus ressembler à du Marvel. Où se situe le vrai dans ces deux déclarations ? Probablement quelque part entre les deux et il faudra donc du temps pour savoir la vérité. Mais le plus important est là, Justice League sort le mois prochain et nous avons hâte de le découvrir.

 

Tout savoir sur Justice League

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Jhudson
20/10/2017 à 22:41

Joss Whedon n'a pas repris le flambeau , il devait faire des reshootage alors que Snyder était en post production du film , quelques jours après on apprend que Snyder quitte le film.

En gros Warner a Imposé Whedon a Snyder qui aurait du le regarder remanier son film sans rien dire.

Car Warner ne voulait pas que le film ressemble a Batman Versus Superman qui avait reçu beaucoup trop de mauvaises critiques.

TOD
16/10/2017 à 12:34

Réussite ou non ce film restera un cas d’école à tous niveaux sans exception (génèse, prod, com)...

Asher
16/10/2017 à 11:53

Whedon semble n avoir fait que quelques reshoots qui ne change rien à l l'ensemble du film selon les dires. Soit mais ça se verra.de suite si son travail prend le dessus sur la force du film. Snyder ne privilégie que l apparence, c son job (directeur photo publicitaire) tous les plans esthétiques seront de lui mais lorsqu il y aura de la mise en scène et des échanges entres les personnages, des scènes d action accès sur les personnages, on se demandera qui a réalisé ça ? Et là, ça peut faire la différence si Whedon est derrière.

Christophe Foltzer
16/10/2017 à 11:10

@Sylvain98 : Don't shoot the messenger :)

Sylvain98
16/10/2017 à 10:14

Mais arrêter à la fin, chaque semaine on a le même article sur le film est nul, snyder a fait de la merde, on veut retirer l’emprise à snyder, le studio est pas content etc... attendez le film et profiter du résultat final.

john
16/10/2017 à 09:29

Donc 2 réalisateur,2 vision opposé, zéro travaille d équipe... Le résultat peu être stupéfiant ou catastrophique... J'ai hâte aussi

votre commentaire