La Tour Sombre : de Shining au clown de Ça, tous les clins d'œil cachés à Stephen King

Créé : 10 août 2017 - Geoffrey Crété
Affiche française
67 réactions

L'adaptation de La Tour Sombre cache de nombreux références à Stephen King.

La Tour Sombre n'est pas une réussite. C'est même l'un des ratages de l'été. Que ce soit comme film d'action et d'aventure, comme adaptation d'un classique de Stephen King ou comme premier volet d'une éventuelle franchise dans un univers étendu intitulé KINGdom, le film de Nikolaj Arcel échoue. Néanmoins, il s'est employé à créer un réseau de références à l'œuvre titanesque de l'écrivain.

Alors que le film est enfin sorti en France après une revue de presse désastreuse aux Etats-Unis, où il est parvenu à timidement dominer son premier week-end au box-office, il semblait essentiel retour sur les nombreux clins d'œil aux œuvres de Stephen King qui ont été placés à travers le film avec Idris Elba et Matthew McConaughey


 

  

SHINING

La référence la plus évidente et appuyée. Le pouvoir psychique appelé The Touch dans les livres de Stephen King devient ici le Shining, en référence aux facultés de Danny dans le célèbre livre adapté par Stanley Kubrick.

La Tour Sombre s'amuse aussi à placer une photo du manoir Overlook, le fameux établissement perdu dans les montagnes. L'apparition de deux jumelles dans la scène d'introduction a également été vue comme un éventuel clin d'œil.

 

image trailer

 

ÇA

Une autre référence aperçue dès les bandes-annonces : le clown Grippe-sou de Ça, célèbre livre de Stephen King dont la nouvelle adaptation arrivera en septembre.

Lorsque Jake évolue dans une forêt avec Roland, il croise les vestiges d'un parc d'attraction, enfoui sous la végétation. Un plan large révèle une structure métallique avec les lettres Pennywise, nom original du personnage maléfique. Il y a même un clown et quelques ballons.

 

image trailer

 

MISERY

L'Homme en noir incarné par Matthew McConaughey a une copie du roman Misery's Child qui traîne dans son bureau de bad guy. C'est le nom du roman de Paul Sheldon, héros du livre Misery, qui rend sa fan Annie Wilkes folle.  

 

Photo

 

LES ÉVADÉS

Au détour d'un plan, Roland ouvre une porte où est collée un poster de Rita Hayworth, icône hollywoodienne. Les fans du film de Frank Darabont la reconnaîtront : c'est la même affiche qu'utilise Andy Dufresne pour camoufler le trou dans sa cellule.

 

Photo

 

CHAMBRE 1408

Dans ce roman de Stephen King adapté en film avec John Cusack et Samuel L. Jackson en 2008, il est donc question de la mystérieuse chambre 1408. Dans La Tour Sombre, lorsque Jake et Roland viennent sur la Terre, ils empruntent un portail dont les coordonnées sont 14-08.

 

Photo Tom Taylor

 

MR. MERCEDES

Alors que l'adaptation en série arrive, avec Brendan Gleeson et Harry Treadaway, La Tour Sombre fait référence au livre de Stephen King sur un tueur en série. Lorsqu'il veut narguer Jake et Roland, l'Homme en noir laisse derrière lui un smiley face tordu, à la manière du Mr. Mercedes.

 

Photo

 

CHRISTINE

John Carpenter a adapté cette histoire de voiture démoniaque, récupérée par un adolescent qu'elle décidera de garder pour elle seule. Dans La Tour Sombre, Jake joue dans sa chambre avec une Plymouth Fury rouge, référence évidente au roman.

 

Photo

 

LES ENFANTS DU MAÏS

Lorsque le village est attaqué par les sbires de l'Homme en noir, Jake se cache dans un champ de maïs. Une image qui rappelle la nouvelle Les Enfants du maïs de Dance Macabre, où les enfants d'une petite ville ont tué tous les adultes à cause d'une divinité étrange.

 

Photo Tom Taylor

 

SALEM

Dans une rue, derrière Roland, l'œil aguerri pourra voir une enseigner Barlow and Straker's. Une référence au livre Salem de Stephen King qui tourne autour de deux antiquaires et vampires, Barlow et Straker.

 

Photo

 

CUJO

C'est de l'ordre du clin d'œil plus que discret : dans un plan découvert dans une bande-annonce, une passante promène son chien dans les rues de New York. Mais pas n'importe quel chien : un St-Bernard, semblable au fameux Cujo du roman de Stephen King qui devient enragé.

Stephen King lui-même avait annoncé cette petite référence, qu'il trouve très amusante.

 

Photo

  

Affiche officielle

 

commentaires

GB 13/08/2017 à 11:05

@Marty

T'as le droit d'aimer de la merde, donc laisse bien les autres dire et penser ce qu'ils veulent, merci. Si tu veux qu'on respecte un peu ton opinion, commence par accepter celui des autres.
Et inutile de parler du bouquin : le film n'a pas besoin d'être pris sous cet angle pour être un machin sans intérêt.

Marty 13/08/2017 à 10:57

"C'est même l'un des ratages de l'été."

Non . C'etait très bien . Mieux que Dunkerque , mieux que Spiderman , mieux que Transformers 5 , mieux que Wonder Woman .

Le film est bien raconté , bien réalisé , c'est sobre mais reussi .

Arretez de dire de la merde 2 mintutes svp .

Et venez pas me parler du livre , on s'en tamponne .

Marty 13/08/2017 à 10:57

"C'est même l'un des ratages de l'été."

Non . C'etait très bien . Mieux que Dunkerque , mieux que Spiderman , mieux que Transformers 5 , mieux que Wonder Woman .

Le film est bien raconté , bien réalisé , c'est sobre mais reussi .

Arretez de dire de la merde 2 mintutes svp .

votre commentaire