Trois raisons de voir Twilight 3... sans hésitation

Damien Virgitti | 9 juin 2010
Damien Virgitti | 9 juin 2010

A peine 10 mois après Tentation, le troisième volet de la saga Twilight, Hésitation, sort sur les écrans. Le phénomène ado Twilight avec ses vampires qui font rêver les midinettes n’est pas près de s’arrêter dans les cours de récré.


Un film d’un autre genre
Après la rupture sentimentale pour Bella dans Tentation, c’est maintenant la rupture de ton pour la saga. Après deux volets consacrés aux tourments amoureux, Twilight se décide enfin à passer aux choses sérieuses : Hésitation sonne l’heure de la bataille entre vampires et loups garous, les deux clans ennemis. Victoria, la vampire qui nourrit une sombre vengeance envers Bella depuis la mort de son compagnon à la fin de Fascination, l’a enfin retrouvé. Mais surtout, elle ne vient pas seul. Elle s’est exilée de la petite ville pluvieuse de Forks pour aller créer une armée de jeunes vampires incontrôlables, qui s’apprête à envahir le foyer de Bella et de ses amis. Face à un ennemi devenu si puissant, les vampires végétariens de la famille Cullen n’ont d’autre choix que de s’allier avec leurs ennemis séculaires : les loups garous…
Bella va donc se retrouver encore plus tiraillé entre les deux camps…

Adieu Catherine Hardwicke et Chris Weitz, les deux précédents réalisateurs plutôt habitués aux comédies dramatiques ou sentimentales, il fallait pour porter cette bataille sur grand écran un réalisateur de taille. Après avoir évoqué Drew Barrymore ou même Juan Antonio Bayona, réalisateur espagnol du terrifiant Orphelinat, c’est finalement David Slade, habitué des vampires depuis 30 jours de nuit, qui s’occupe de filmer les jours sombres de Twilight. Un réalisateur qui n’a d’ailleurs pas bien commencé l’aventure auprès des fans puisqu’il avait d’abord lâché sur son Twitter qu’il détestait la saga… avant de rapidement avouer qu’il s’était replongé dans les livres et avait découvert des personnages très profonds. Ouf, un peu moins et il connaissait le syndrome Megan Fox

« Ce sont les garçons qui vont emmener leurs copines voir Twilight 3 », c’est carrément Kellan Lutz, le vampire bodybuildé Emmett, qui le dit !
Une rupture de ton qui peut s’entrevoir dans les premières images du film où l’on sort enfin des décors de Forks pour aller dans un Seattle plus urbain et poisseux avec une population qui se transforme en vampire. Le simple plan ou les jeunes vampires sortent de l’eau pour pénétrer dans Forks laisse même présager que la figure chère à Bram Stocker va enfin être prise au sérieuse au lieu d’être relégué au fantasme pour lycéenne.
Le film promet même des scènes de batailles dignes des grands films épiques où les deux clans s’affrontent sur une vaste prairie. Et là où les livres de Stephenie Meyer préfèrent s’attarder dans la tente où est recroquevillé Bella avec ses deux amoureux, le film promet au moins une bonne dose d’action.

Des personnages plus approfondis
Un film intense qui en profite d’ailleurs pour un peu plus s’attarder sur ses personnages et les approfondir.

C’est le cas de deux Cullen jusqu’ici très discrets : Jasper et Rosalie.
Rosalie, jouée par la comédienne fétiche de Catherine Hardwicke, Nikki Reed, révèlera à travers un flashback pourquoi elle déteste tant Bella et pourquoi elle est si jalouse de son humanité. Jasper lui aussi, se décidera à enfin prendre la parole pour révéler un passé torturé sous la guerre de Sécession où il élevait de jeunes vampires, incontrôlables par nature, pour se servir de leur force avant de les tuer. C'est donc lui qui connaitra le mieux leur nouvel ennemi et enseignera aux vampires et loups garous pour se débrarasser de l'armée de Victoria. L'occasion de voir un peu plus l’acteur Jackson Rathbone en action juste avant le futur Shyamalan.


La mythologie des loups-garous, descendants de la tribu indienne Quileute, est aussi plus approfondie. Un feu de camp dans la réserve indienne permet à Bella et Jacob d’en apprendre plus sur les légendes indiennes qui entourent les loups garous. Une légende qui permet à Bella d’encore plus s’identifier dans son tiraillement entre les loups garous et les vampires.

Un nouveau casting


Hésitation introduit de nouveaux personnages, à commencer par Victoria elle-même ! A l’instar de Terrence Howard remplacé dans Iron Man 2, Rachel Lefèvre qui incarnait la vampire vengeresse dans les deux précédents film, a été changée pour Bryce Dallas Howard, ancienne Gwen Stacy de Spider-man 3, qui enfile la perruque rousse pour l’occasion.



Riley et Bree sont deux jeunes qu’elle convertit rapidement pour prendre la tête de son armée.
Xavier Samuel sera Riley, nouveau jeunot qui essaiera de voler la vedette à Robert Pattinson, et Bree, une vampirette dans la veine de Kirsten Dunst dans Entretien avec un vampire, sera jouée par Jodelle Ferland, déjà terrifiante en gamine possédée de Silent Hill. leur loyauté envers Victoria sera sérieusement remise en question.


Après ce troisième opus, Twilight vous laissera vous reposer encore un an et demi avant de conclure la saga avec le quatrième tome : Révélation.
Les producteurs ont tellement flairé le bon filon à la Harry Potter qu’ils ont décidé aussi de couper ce chapitre final en deux parties. L’annonce officielle des deux films attend encore de négocier les contrats des acteurs qui devraient être augmentés pour l’occasion…
Une double occasion de se plonger dans cette dernière histoire entre accouchement gores, loups garous pédophiles et Bella qui se tape des pumas pour son petit déjeuner… Mais ça, nous aurons largement le temps d’en reparler à l’occasion de la sortie du film…
Entretemps on pourra retrouver Kristen Stewart à la rentrée en jeune prostituée dans Welcome to the Rileys ou même Joan Jett des Runaways. Histoire de s'assurer qu'elle reste toujours une bonne actrice.
Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire