Matrix : pourquoi vous avez tort d'être passés à côté des comics

Arnold Petit | 26 décembre 2021
Arnold Petit | 26 décembre 2021

Avant les films, les jeux et leurs suites dont Matrix Resurrections, les Wachowski avaient déjà prévu d'étendre l'univers de Matrix avec des comics, écrits et dessinés par de grands noms de la bande dessinée américaine.

Bien avant le film d'animation Animatrix et les jeux Enter The Matrix et The Matrix : Path of Neo, avant même que le premier volet de la quadrilogie n'entre en production, les Wachowski avaient déjà prévu de développer un univers partagé et transmédia à travers des webcomics, accessibles à tous depuis le site officiel du film au moment de sa sortie en 1999.

Des histoires courtes et indépendantes écrites et illustrées par des auteurs et des artistes connus et reconnus, qui ont accepté de mettre leur talent et leur inventivité au service des deux frangines sur la simple base de leur scénario (qu'elles envoyaient par mail avec leur demande) et de leur passion commune pour la bande dessinée.

 

Matrix : l'intégrale des comics : photoQuand Matrix rencontre Dave Gibbons

 

LA MATRICE EST UNIVERSELLE

Matrix a toujours entretenu des liens étroits avec la bande dessinée, que ce soit avec le passage des Wachowski chez Marvel avant même d’écrire leur premier scénario pour le cinéma ou par les différentes œuvres dans lesquelles elles ont pioché pour bâtir leur univers. Le scénariste Grant Morrison (qui avait aussi été contacté par les deux soeurs pour écrire un webcomics) les avait d'ailleurs attaquées pour plagiat à l’époque en raison des nombreuses ressemblances entre leur film et son comics Les Invisibles.

Dans cette série de comics de DC, publiée sur le label Vertigo cinq ans avant Matrix, un groupe de renégats mené par King Mob (un personnage chauve et charismatique qui porte constamment des lunettes de soleil rondes) recherche et forme un jeune homme appelé Jack Frost. La raison ? Il pourrait être une sorte de messie et leur seul espoir dans la lutte face à une conspiration alien essayant de contrôler la Terre et d'exploiter l’espèce humaine en la rendant docile.

Ajoutez à cela que les personnages sont capables d'altérer la réalité, qu’ils portent des tenues d’inspiration fétichiste (contrairement à leurs ennemis tous habillés d'une cagoule et d'une combinaison noires), qu'ils pratiquent les arts martiaux, se jettent du haut des immeubles pour voyager entre les dimensions ou que le récit aborde la transidentité, la politique, la contre-culture ou la spiritualité. Il y a effectivement quelques similitudes (certains membres de l'équipe de tournage auraient raconté à Grant Morrison que les deux soeurs avaient carrément distribué des exemplaires des Invisibles sur le plateau pour qu'ils servent de référence visuelle).

 

Matrix : l'intégrale des comics : photoRévélation

 

Et au-delà des Invisibles, qui les ont très certainement influencées, les comics et la bande dessinée se retrouvent plus généralement dans l’esthétique, l'écriture et la mise en scène des Wachowski, qui ont toujours été fans de bande dessinée et puisé dans tout un tas d’autres œuvres pour concevoir Matrix. Le film emprunte de nombreux éléments narratifs et visuels à Ghost In The Shell ; Morpheus est le seigneur des rêves et le nom du personnage principal de Sandman et les deux sœurs auraient tellement apprécié le Los Angeles futuriste et cyberpunk qu’avait dessiné Geof Darrow dans Hard Boiled que c’est ce qui les aurait motivées à engager le disciple de Moebius comme concepteur graphique en chef.

Avec son trait détaillé et organique, l'artiste a alors imaginé les élevages d'humains, le Nebuchadnezzar, les sièges pour se connecter à la matrice, les Sentinelles (qui sont aussi le nom de robots chasseurs de mutants dans X-Men) et presque l’ensemble de la direction artistique de la saga, qu'il a conçue et dessinée avec Steve Skroce (un autre dessinateur de comics qui avait travaillé avec les Wachowski chez Marvel) dans des centaines de story-boards. Ceux-là mêmes qui ont aidé à convaincre Warner Bros. à l’époque et servi de modèle sur les tournages des quatre films.

 

Matrix : l'intégrale des comics : photoDes rêves d'un autre monde

 

Il est donc logique que les Wachowski se soient d’abord tournées vers les comics pour étendre le monde de la Matrice par-delà le cinéma, et il y a même une certaine forme d’accomplissement de voir ceux qui les ont influencées s’emparer de l’univers de Matrix à leur tour pour le ramener au neuvième art, dont la saga s'est ostensiblement nourrie. La boucle a finalement été bouclée quand ces webcomics ont ensuite été republiés sur papier dans deux compilations avec de nouveaux récits lorsque Matrix Reloaded est arrivé en salles.

Pour les 20 ans du premier film (et aussi pour accompagner la sortie du quatrième volet, Matrix : Ressurections), les éditions Burlyman (créées par les deux soeurs) ont réuni l'ensemble de ces histoires (dont quatre jamais publiées ailleurs) avec des pinups et des couvertures inédites dans un immense volume de 400 pages, disponible pour la première fois en France depuis le 19 novembre chez Huginn & Muginn (sous le titre Matrix : l’intégrale des comics). Un ouvrage indispensable pour celles et ceux qui voudraient découvrir de nouveaux aspects du monde de Matrix à travers l'esprit de grands noms de l'art séquentiel ou tout simplement pour les personnages qui apprécient la bande dessinée.

 

Matrix : l'intégrale des comics : photoMoby Dick version Matrix

 

LIBÈRE TON ESPRIT

De la même manière qu'Animatrix avec ses 9 courts-métrages indépendants, les comics basés sur le concept des Wachowski sont composés de 29 histoires (27 comics et 2 nouvelles illustrées) imaginées par des équipes créatives différentes réunissant des scénaristes et des dessinateurs. La plupart ont laissé leur empreinte dans les comics et redéfini la bande dessinée par leur trait, leur plume ou leurs œuvres : Neil Gaiman, Tim Sale, Geof Darrow, Bill Sienkiewicz, Dave Gibbons, David Lapham, Ted McKeever, Troy Nixey, Kilian Plunkett, Paul Chadwick, Tommy Lee Edwards, Greg Ruth, Keron Grant, Michael Oeming ou encore Peter Bagge (pour ne citer qu’eux).

Cette pluralité de talents est bien évidemment l’intérêt majeur de ces comics. Le trait gras et épais de Ted McKeever, la prose de Neil Gaiman, les encrages sombres de John Van Fleet, les expérimentations visuelles de Bill Sienkiewicz, les couleurs picturales de Greg Ruth ou l’aspect cartoonesque des dessins de Peter Bagge… Les styles se succèdent et se répondent à chaque nouvelle histoire, dans des courants, genres narratifs et graphiques différents, qui vont du conte philosophique à la caricature satirique en passant par le pur comics d’action.

 

Matrix : l'intégrale des comics : photoS'enfuir, mais pour aller où ?

 

La plupart des auteurs ne pouvant se baser que sur le scénario et les premiers concepts arts du film, quasiment tous se sont détachés des événements racontés dans la trilogie et de Neo, Trinity et Morpheus pour s'approprier l'univers de Matrix, chacun dans leur propre style.

Les histoires sont assez disparates, aussi bien au niveau des thématiques abordées que de la qualité. Une seule n'a pas été republiée depuis sa parution sur le site (mais reste trouvable sur le net), L’homme qui en savait trop, écrite et dessinée par un artiste toujours inconnu à ce jour sous le nom de plume de W. Wilbur W.

Certaines sont plus anodines ou plus classiques que d’autres et la plupart auraient certainement mérité quelques pages supplémentaires pour pouvoir pousser leur réflexion, mais toutes viennent approfondir la mythologie de Matrix, en y apportant des variations et une légitimité nouvelle, mais aussi des réponses.

 

Matrix : l'intégrale des comics : photoÉternels regrets

 

Le premier récit, Quelques bribes d'information, par exemple, écrit par les Wachowski et illustré par Geof Darrow, raconte l'émergence de l'intelligence artificielle et l'origine du conflit entre les machines et les hommes. Une histoire dont les éléments seront ensuite repris dans le court-métrage La Seconde Renaissance dans Animatrix pour donner lieu à la naissance de la Matrice.

J’arrive pas suit le Kid formé par Morpheus dans une suite du court-métrage Histoire de l'enfant. L'angoisse des petites choses de Bill Sienkiewicz s'intéresse à un des élus qui ont précédé Néo et Jour avec… Jour sans… de Ted McKeever et Keron Grant dévoile ce que vit une personne quand un Agent prend le contrôle de son corps.

 

Matrix : l'intégrale des comics : photoNéo et le Kid

 

Chaque histoire exploite les concepts et les subtilités de l’univers de Matrix avec des ambitions parfois très différentes. Une vie moins vide raconte les déboires d’une personne qui a choisi la pilule bleue tandis que le héros de Sauveurs collabore avec les Agents pour être réinséré dans la Matrice, comme Sypher dans le premier film. L’histoire de Miller dévoile les premières années de survie de l'humanité et les traditions du Monde Réel alors Le roi sans retour suit un équipage fatigué par la Guerre et les directives de Zion qui décide de se rebeller en utilisant les incursions dans la Matrice pour son plaisir.

Cette diversité de personnages, de temporalités et de dimensions enrichit les réflexions amenées dans les films et un mythe déjà complexe, mais démontre aussi toutes les possibilités artistiques et scénaristiques qu’offre l'univers de Matrix, autant que ceux de Star Wars, Marvel ou DC. Et même si certaines histoires sont moins marquantes que d’autres, l'affection sincère que les auteurs et artistes portent à la bande dessinée, à la science-fiction, à Matrix et à tous ses thèmes se ressent dans chacune d’entre elles. 

  

Matrix : l'intégrale des comics : photoEntre Matrice et réalité

 

Tous ces comics élargissent le champ des possibles et montrent qu'avant d'être une saga qui a révolutionné le cinéma, Matrix a aussi permis ce formidable projet artistique destiné à repousser les limites de la création et transcender les frontières de l'art pour former un ensemble d'oeuvres aussi passionnantes, qui continuent de fasciner et d'influencer des cinéastes, des scénaristes et des dessinateurs encore aujourd'hui.

Matrix : l'intégrale des comics est disponible chez Huginn & Muninn

Tout savoir sur Matrix Resurrections

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
dams50
26/12/2021 à 20:05

Yep, merci bien pour l'info. J'avoue ne pas être grand connaisseur de comics (seuls Gaiman, Gibbons et Darrow me causent), mais ce sera pour moi une bonne occasion de découvrir les autres auteurs.

Wolfie
26/12/2021 à 12:09

Merci pour l'info de cette édition. Ca permet de tout avoir au même endroit.
Les Animatrix avaient été à l'époque une très belle évolution de l'univers de Matrix.
Ca me donne envie de les revoir.
Mais j'étais passé à côté des comics. Ca sera réparé cette semaine :)

votre commentaire