SOFA vod : découvrez le catalogue indépendant et surprenant de la nouvelle plateforme SVOD

La Rédaction | 14 octobre 2021
La Rédaction | 14 octobre 2021

Il n’y a pas que NetflixDisney+ et leurs colossaux concurrents dans la vie : depuis peu, on trouve aussi SOFA vod, plateforme française et novatrice, dédiée aux créations indépendantes. 

Quand les plus gros acteurs du secteur tentent de s’affronter à coups d’investissements massifs pour acheter, engendrer des licences connues, prometteuses ou déjà usées, un nouveau venu tente de favoriser la création et l’originalité. C’est SOFA vod, dont on relatait il y a peu le lancement, avant de revenir sur ce qui pourrait lui permettre de changer la donne dans le secteur du court métrage. 

Mais regardons aujourd’hui quels sont les films déjà présents sur la plateforme et susceptibles d’aiguiser votre intérêt. Multiplicité des genres, audace des auteurs, expérimentations et plaisir de se frotter à des codes partagés par tous, voici quelques pépites déjà disponibles et qui méritent amplement que vous jetiez un oeil à l'offre spéciale disponible après notre sélection.

 

 

JANUS

Le Janus est un livre ayant le pouvoir de produire le futur. Il aurait pu tomber entre de bonnes mains et sauver le monde, mais il est malheureusement tombé sur 3 amis qui vont l’utiliser pour assouvir d’autres envies. Cependant, ce livre est régi par des règles qui lui sont propres, et les briser peuvent altérer leurs souhaits... ce qu’ils vont apprendre à leurs dépens. Avec ses airs d'anti-Death Note, Janus s'amuse à briser codes, conventions et insuffler un peu de surnaturel dans une comédie hexagonale qu'on qualifie souvent de trop corsetée.

 

 

BURN OUT

On caricature souvent la création amateur ou indépendante comme un nid sympathique de geeks un peu nerdy, obnubilés par le cinéma de genre, les séries B et les monstres en gros latex. C'est oublier combien le thriller psychologique et les labyrinthes mentaux ont constitué de longue date un terreau fertile pour le genre, et un terrain d'expérimentation emblématique du cinéma français, qu'il prenne la forme faussement doucereuse d'un Truffaut, ou celle plus acérée de Polanski. Avec le récit de Lucas, jeune homme en quête de sens, cherchant une place que tout le monde lui refuse, David Espinosa, ici à l'écriture et à la mise en scène, s'essaie au jeu de la montée, délicate et inexorable de la pression.

 

photo

 

LES RUINES DU TEMPS

C'est bien connu, les gens qui citent Murakami, à défaut d'être toujours des personnes heureuses, sont des gens bien. La preuve, avec Les Ruines du temps qui s'aventure du côté de la rêverie, du songe poétique et parfois épique, où se croisent de formidables décors naturels, un scénario qui se plaît à marier les influences, les époques et les aspirations, capable d'alterner entre aventure, récit de cape et d'épée ou film de guerre.

Les avides de SF existentielle reconnaîtront peut-être l'empreinte de Cloud Atlas, et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'au moins en termes d'investissement humain et émotionnel, de foi chevillée au corps, les créateurs de cette curiosité n'y sont pas allés de main morte.

 

STYXCROW

Survivre à un grave accident de la route est rarement une partie de plaisir, mais quand le Mal rôde, que la folie guette et que personne ne parvient à vous aider, se remettre sur pied se transforme en parcours du combattant. Voilà pour le point de départ de ce récit qui assume sa filiation tant avec une certaine horreur italienne que ses pendants américains plus contemporains, à commencer par un certain Darren Aronofski.

 

photo

 

LE PAYS DU CINÉMA

On ne sait pas bien de quoi il s'agit pour être honnête. Mais voilà peut-être un des projets les plus délicieusement barrés du jeune catalogue de SOFA vod. Comme pour se remettre de presque une année de fermeture des cinémas, une bande de joyeux drilles a décidé de nous offrir un OVNI total, où viendraient se confronter, s'entrechoquer et finalement se mélanger tous les genres, les styles, les cinéphilies.

Et tout cela, au gré d'une furie visuelle totale, s'amusant de son propre dénuement, entre montage brut, fonds verts apocalyptiques et blagues carambars. Pas évident à définir, mais presque instantanément addictif, comme toute création dans laquelle on maltraite le père Noël, avant de faire des blagues avec des perchman à perruque. On ne sait pas encore où placer Le Pays du cinéma sur une carte, mais on a déjà demandé nos visas.

 

 

TERREUR NOCTURNE

Voilà un programme qui ne manque pas d'ambition et d'appétit pour les ténèbres. Il faut pas mal d'inventivité et d'abnégation pour se lancer dans l'aventure du court-métrage, au moins autant pour se risquer à (auto)produire un moyen ou long-métrage, et ces qualités sont encore plus sollicitées quand le désir d'engendrer une série anthologique se fait jour. Car c'est bien ce qu'on accomplit les auteurs de Terreur Nocture : une série de 10 épisodes, autant de récits inquiétants et parfois cruels, pour faire naître en nous autant de cauchemars.

 

 

 

LES CHRONIQUES DU BAZAR

Toujours du côté de la narration sérielle, impossible de ne pas attirer votre attention sur les réjouissantes Chroniques du grenier, qui comptent parmi les initiatives les plus vivaces et excitantes de la scène indépendante. En effet, avec déjà deux saisons et une troisième en cours de production, c'est déjà une oeuvre en pleine expansion qui débarque en exclusivité chez SOFA vod. 

Et on s'en réjouit d'autant plus que son ADN fantastique n'est pas sans évoquer celle des romans d'un certain Stephen King. Jugez plutôt : un stand traversant les Charentes Maritimes et La Rochelle, au gré des brocantes et autres vide-greniers, et à chaque épisode, un nouveau personnage amené à repartir avec un objet étrange, aux propriétés souvent éloignées de ce qu'en attend son heureux propriétaire.

 

 

Rarement les productions indépendantes, créatives et casse-gueules auront-elles bénéficié d'un mode de visibilité aussi propice au partage. Et comme SOFA vod fait bien les choses, la plateforme propose un premier mois à un euro, à tous ses clients. Pour bénéficier de cette offre, il vous suffira d'utiliser le code promotionnel suivant : 1MOIS1EURO.

Ceci est un article publié dans le cadre d'un partenariat. Mais c'est quoi un partenariat Ecran Large ?

Tout savoir sur SOFA vod

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
thierry A
14/10/2021 à 23:28

Désolé, mais quand je vois les extraits ci-joint, ça fait ; au mieux fauché, au pire amateur.
Je suis néanmoins content qu'il y existe un nouvel espace pour les créateurs de tout poil.

Nico
14/10/2021 à 18:24

C est malheureusement possible pourtant leur catalogue donne envie !

alshamanaac
14/10/2021 à 16:09

Pas sûr que ca attire les foules, même à 1 balle...

votre commentaire