Critique : Twixt

Laurent Pécha | 15 septembre 2011
Laurent Pécha | 15 septembre 2011

On avait quitté Coppola avec un magnifique Tetro, laissant espérer que l'homme du Parrain était bien revenu aux affaires, éclipsant avec ce film les récentes dérives artistiques de sa fille, Sofia. Une espérance bien vaine tant Twixt fait figure d'embarrassante tentative de renouer avec les vestiges d'un passé glorieux. Depuis qu'il est parvenu à monter ses projets tout seul via la renaissance de son « studio »American Zoetrope, Coppola ne connaît plus de contraintes artistiques et s'avère libre de faire ce qu'il veut dans les limites du budget investi.

A l'image du David Lynch de Inland Empire, l'auteur d'Apocalypse now se lance ici dans un délire visuel et narratif qui laisse sacrément perplexe pour rester poli. Alors, bien sûr, il reste à certains endroits des fulgurances et quelques compositions de plans s'avèrent étonnantes mais que faire face à une intrigue qui se liquéfie une fois le postulat de départ établi. Alors que l'on pense à L'Antre de la folie de Carpenter avec cet écrivain has been qui va retrouver l'inspiration en enquêtant sur le meurtre d'une jeune fille dans un petit village perdu, Twixt s'enfonce trop vite dans un univers fantasmagorique dont on n'a que faire.

Oubliant de guider le spectateur dans sa psyché, Coppola laisse libre court à ses obsessions et fait de Twixt une œuvre aussi personnelle qu'hermétique. On a beau être touché par le parallèle que le cinéaste évoque frontalement, entre son écrivain traumatisé par la mort accidentelle de sa fille en hors-bord et celle de son propre fils, survenue en hélicoptère sur le tournage de Jardins de pierre, cela ne suffit jamais à nous faire accepter les longues errances gothiques de Val Kilmer dans un noir & blanc trafiqué aux côtés du fantôme d'Edgard Allan Poe.

A l'image des rares séquences 3D (la première apparaissant après plus d'une heure de film) qui apparaissent et disparaissent sans aucune justification, Twixt reste une énorme et douloureuse énigme.

Résumé

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(2.0)

Votre note ?

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire