Le Dernier exorcisme : Critique

Vincent Julé | 14 septembre 2010
Vincent Julé | 14 septembre 2010

Bien sûr, Le dernier exorcisme s'inscrit dans la tradition (ou mode, c'est selon) du found footage movie, du Projet Blair Witch à Paranormal Activity. Mais il a la bonne idée de peu s'en préoccuper, voire même de s'en moquer. 

Bonjour donc la caméra indestructible, les changements de valeurs de plans, le montage en direct live, la musique omniprésente comme dans la vi... au cinéma. Ainsi, il faut presque en savoir le moins possible sur cet exorciste et révérend Cotton Marcus pour... spoilers démoniaques... se marrer un bon coup. Car en haut de l'affiche très « ta mère suce des bites à l'envers », il y a un joli Eli Roth presents, histoire de nous rappeler le « sérieux » de l'entreprise. Il s'en défend (un peu), de même que le réalisateur Daniel Stamm, mais leur film est bien un mockumentary.

 

 

Pendant près d'une heure, le spectateur se croit ainsi dans un épisode de The Office, avec à la place de Steve Carell ou Ricky Gervais, l'acteur Patrick Fabian, ce qu'il faut de tête à claques pour jouer ce WASP qui a perdu la foi, qui ne croit ni en Dieu ni aux démons, et qui pourtant continue à pratiquer de faux exorcismes. Du fil de pêche, un haut-parleur, une croix customisée et hop, il est le MacGyver de la possession. Le voir débarquer chez les rednecks fanatiques et se foutre gentiment de leur gueule n'a pas de prix, et le film en joue assez pour provoquer quelques crises de rire.

 

 

Mais ce n'est finalement pas l'histoire que veulent raconter Eli Roth et Daniel Stamm. Le dernier exorcisme est malheureusement bien ce qu'il prétend être, un exorcisme qui tourne mal, un ersatz de REC, une crise de foi. Ainsi, lorsque la peur surgit, c'est avec l'artillerie lourde : scary jumps, tympans percés, 360°... ou le petit Exorciste pour les nuls. Le spectateur n'y croit plus, contrairement aux personnages qui s'agitent en vain dans tous les sens, jusqu'à ce que survienne cette fin over-the-top-of-the-top. Encore une arnaque du révérend ? De Marcel Béliveau ? Où est la caméra ?

 

Résumé

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire