Speed Racer : critique

Didier Verdurand | 14 mai 2008 - MAJ : 16/05/2020 15:20
Didier Verdurand | 14 mai 2008 - MAJ : 16/05/2020 15:20

Fans de courses automobiles lassés des frasques de certains dirigeants et de la litanie des courses qui restent collées à l'asphalte ? Speed Racer arrive à point. Mais alors qu'on pensait s'embarquer dans une série de courses dopées par les créateurs de Matrix, la déception est évidente puisqu'aucune n'arrive à surpasser (ou égaler) la mémorable Pod Race dans La Menace fantôme. Heureusement, le look original et audacieux de ce divertissement à 100 millions de dollars a de quoi régaler - ou irriter, selon les goûts - les yeux et le résultat n'est quand même pas dépourvu de charme.

 

photo

 

Sans se prendre autant au sérieux que dans la trilogie qui les a rendu richissimes, les frères (Larry ne devient pas Laura au générique) Wachowski nous imposent pourtant des bavardages inutiles qui ralentissent le rythme général. Car le principal, pour ne pas dire unique, défaut de Speed Racer se résume dans sa durée, approchant les 2h15. Pas de quoi écrire une thèse sur les personnages et de plus, le jeune public auquel il se destine en priorité, est habitué à des films d'1h20 à 1h35. L'entreprise semblait perdue d'avance et le bide actuel qu'il connaît aux States n'a rien de surprenant.

 

photo, Christina Ricci

 

Joel Silver a laissé ses poulains en roue libre et aurait du les renvoyer en salle de montage mais cette rare liberté a au moins l'avantage d'offrir la possibilité de prendre des risques artistiques qui ne laisseront pas les spectateurs indifférents, et d'obtenir de ce délire psychédélique une rare richesse visuelle. Les décors cartonnesques, inspirés de la série animée nippone Mahha gô gô gô que personne ou presque ne connaît, flirtent avec le kitsch sous acide et frôlent l'overdose mais on ne peut que rester admiratif devant un univers si audacieusement mis en scène. Speed Racer déçoit, mais le talent des Wachowski n'est pas mort, loin s'en faut.

 

Affiche française

Résumé

Lecteurs

(5.0)

Votre note ?

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire