Critique : Dance with me

Michael Zayan | 30 juin 2006
Michael Zayan | 30 juin 2006

Clairement le thème abordé par Dance with me n'a rien de bien original, le film s'inscrivant dans la parfaite continuité des Honey ou autres Esprits rebelles. Jeunes élèves en échec scolaire dans un quartier populaire, au sein d'un lycée sensible... Rien de transcendant seraient dès lors tentés de clamer haut et fort les plus blasés d'entre nous. Seulement bouder ce Dance with me serait bien dommage. Au delà des quelques clichés qu'il distille gentiment, le film de Liz Friedlander est un véritable choc des milieux sociaux duquel découle une opposition des culture, le tout symboliquement représenté par cet affrontement des genres musicaux. D'un côté la grâce que dégagent ces Balroom dancing, et de l'autre la violence du son hip-hop, la beauté des corps qui se frôlent le temps d'une étreinte sensuelle face à des mouvements rapides et brutaux.

En le comparant aux autres films du même genre Dance with me parvient à se détacher du lot de par la qualité remarquable de sa bande son. Les plus grands noms de la scène actuelle s'étant donnés rendez-vous afin de donner au spectateur cette irrésistible envie de bouger son corps au rythme des différentes musiques du film. Les standards du tango sont ici mixés à ceux du hip-hop / Rn'B, offrant ainsi un mélange détonant, et faisant valser au passage toutes les idées préconçues sur ces danses mondaines, à condition que l'on ne soit pas hermétique à ce courant musical... Côté danse, les chorégraphies sont très élaborées, aussi bien niveau tango classique que hip-hop, et il n'est pas rare de rester admiratif tant l'ensemble est parfaitement exécuté, la plupart des acteurs étant de vrais danseurs.

Liz Friedlander parvient ainsi à éviter les clichés trop prononcés que peut imposer ce courant cinématographique, en substituant l'aspect jeunes en difficultés, judicieusement (ou inconscienment ?), au profit de la danse. Revers de la médaille, il n'est pas rare d'avoir l'impression d'assister à un clip MTV, tant l'histoire s'amoindrit au fil du film. On adhérera ou non. Danse with me ne sera certes pas le film de l'année, ni le plus original, mais il parvient pourtant à séduire par la beauté de ses danses, ses acteurs attendrissants et son enveloppe sonore décapante. L'histoire étant basée sur des faits réels, les plus médisants se retiendront de dire que tout ceci est trop beau pour être vrai, même si la narration a dû être un brin embellie pour l'occasion.

Résumé

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(0.0)

Votre note ?

commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire