Critique : Babel

Par Julien Welter
24 mai 2006
MAJ : 29 octobre 2018
0 commentaire

Avec Babel, Inarritu, aidé de son camarade scénariste Arriaga, nous resservent le concept du film chorale à effet narratif papillon. D'où multitude de personnages – un petit paysan marocain, un couple d'américains en vacances, leurs enfants gardés à San Diego par une nounou mexicaine, une japonaise sourde-muette et son père pas très causant qui vont se retrouver liés sur le principe scientifique du battement d'aile de l'insecte susnommé provoquant la roulade d'un pitbull à des kilomètres de là (je grossis le trait, évidemment). Le gosse tire sur la femme, les enfants son trimballés en Amérique du Sud par la gouvernante un peu neuneu, et l'adolescente japonaise est travaillée par les hormones et tout le monde est lié par un message bien senti sur le refrain personne-ne-se-comprend-et-c'est-pas-cool. À l'image du titre, l'histoire étiquetée «world tragedy» est un sommet de lourdeur. Une pompeuse démonstration qui, on le sent, est un message de paix et de démilitarisation massive. Parce que la barrière de la langue est là, les armes ne devraient jamais palier la communication. Enfin quelque chose de ce goût-là, tant il est difficile de percevoir un discours dans ce récit poussif et peu crédible.

On passerait bien outre cette faiblesse narrative qui place Babel, au mieux, comme un tire-larme altermondialiste si la réalisation n'était pas aussi fade. Alors que dans Amours chiennes et 21 grammes, Inarritu développait un cadre nerveux doublé d'une photographie dense et fascinante, il semble avoir évacué tout effet de style. La lumière est plate et la composition des plans paresseuse. Un bond graphique en arrière qui étonne. Comme si le grand sérieux du film avait enlevé au cinéaste toute envie de s'imposer. Une abdication face à la force du sujet qui déçoit et qui nous fait se demander si l'aisance financière relative du projet n'a pas nui aux ambitions personnelles.

Rédacteurs :
Résumé
Tout savoir sur Babel
Rejoignez la communauté pngwing.com
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires