Une affaire de détails : critique exsangue

Simon Riaux | 5 mai 2021 - MAJ : 05/05/2021 13:32
Simon Riaux | 5 mai 2021 - MAJ : 05/05/2021 13:32

Disponible en VOD, DVD et Blu-ray depuis le 5 mai 2021, Une affaire de détails est un thriller où l'on chasse le tueur en série. L'enquête torturée de flics abimés, lancés aux trousses de meurtriers, est un sous-genre un peu tombé en désuétude, mais qui ne manque ni de charme ni de fans. Seront-ils rassasiés, avec ce jeu de piste pas avare en coups de pelle ?

INDOLENCE POLICIÈRE

Réalisateur aussi discret que ses filmsJohn Lee Hancock nous revient avec Une affaire de détails, qu'il a écrit et dirigé. Une enquête ténébreuse sur la piste d’un serial killer, menée par deux flics que tout oppose, incarnés par Rami Malek et Denzel Wahsington. Un récit qu’on attendait conventionnel, mais qui pouvait permettre au metteur en scène d’approfondir les qualités de son récent The Highwaymen, disponible sur Netflix. 

Il y suivait la traque de Bonnie Parker et Clyde Barrow, en renversant les mécaniques mythologiques et empathiques traditionnelles pour se pencher du côté des deux détectives suivant la queue de comètes ultra-violentes des deux astres maudits. Non sans de véritables soucis d’écriture et de rythme, Hancock proposait néanmoins une relecture intéressante et plus intelligente que ne le laissait espérer sa forme académique. 

 

photo, Denzel WashingtonEqualizer, en moins bricoleur

 

Malheureusement, ces belles qualités sont totalement absentes d’Une Affaire de détails, qui souffre d’un péché de conception difficilement contournable : nous raconter une histoire d’obsession sans jamais se questionner sur sa représentation. Il ne suffit plus à un acteur de regarder dans le vague en mimant un souvenir de constipation, ou à un décorateur d’accrocher trois photos sur un décor pour nous faire croire à la spirale mentale dans laquelle nos anti-héros sont aspirés. Or, ni le réalisateur ni ses collaborateurs ne cherchent ou ne parviennent à donner à leur récit le degré de fièvre qu’il exige. 

 

photo, Denzel Washington, Jared Leto"Tu me dis Denzel si j'en fais trop hein ?"

 

CHACUN POUR SA PEAU

Comme entend nous rappeler le titre du film, le diable gît dans les détails. Et ce sont eux précisément qui empêchent le métrage de prendre forme. Malgré son découpage propret, en dépit d’allers-retours temporels pas inintéressants, d’un Jared Leto jamais plus satisfaisant que quand il en fait résolument trop, d'un mystère mystérieux, tout cela manque d’âme, ou plutôt de réussite.

Jusque dans ses rebondissements, on sent le scénario incapable de tout à fait s'affranchir de l'ombre d'un Seven, avec lequel il s'efforce perpétuellement de se mesurer, avec l'aplomb d'un plongeur essayant de prendre un selfie avec un requin alors qu'il est enduit de sang de phoque.

 

photo, Rami MalekDans la nuit sombre et obscure

 

Si aucun musicien ne se plante franchement, chacun semble jouer une partition légèrement différente simultanément, donnant au spectateur la curieuse impression d’assister à un concerto désaccordé. Le feu sous la glace de Malek pourrait fonctionner s’il n’était pas systématiquement éteint par les inflexions magnétiques de Washington. La poursuite d’un meurtrier bien gratiné pourrait nous fasciner si la mise en scène jouait plus finement la carte du trouble moral. Mais tout demeure trop huilé et personne ici ne paraît se mettre en danger. 

Faut-il pour autant jeter Une affaire de détails avec l’eau sanguinolente de son bain trop tiède ? Pas à condition d’être un aficionado du thriller à serial killer. Inabouti en tout, mais foncièrement raté en rien, le récit pourra donner aux accros du genre leur petit shoot d’adrénaline, une dose de frisson raisonnable à défaut d’être remarquable. Sans doute les amateurs se satisferont-ils plus facilement de la conclusion de cette intrigue, qui dévoile trop tard quelques idées malignes, voire retorses, mais jamais pensées en termes de cinéma.

Une affaire de détails est disponible en DVD, Blu-ray et VOD depuis le 5 mai 2021 en France

 

Affiche officielle

Résumé

Trop sage et ronronnant pour entraîner son spectateur, Une affaire de détails n'est jamais foncièrement déplaisant, mais ne pourra guère satisfaire que les accros aux enquêtes (faussement) tarabiscotées.

Autre avis Alexandre Janowiak
Bouffé par son envie de suivre les traces de Seven, Une affaire de détails ne réussit jamais à trouver sa propre identité. Dommage puisque tous les ingrédients étaient présents pour faire de son enquête une chasse aux tueurs passionnante et captivante.
Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(3.3)

Votre note ?

commentaires
Targuet
06/05/2021 à 00:29

Vous n'avez pas trouvé que le montage du film était complètement foiré ? Des plans inutiles et une multitude de cuts qui détruisent le suspence. Le montage est beaucoup trop dynamique pour son propos, ça m'a donné la gerbe, j'ai même pas réussi à le finir. Et tout ça dans le but de rallonger le film et d'atteindre les 2h00 (sûrement pour être encore + en raccord avec Seven et avoir une meilleure promo du film)

Ozymandias
05/05/2021 à 23:06

Eh ben je suis contre-courant, moi j'ai trouvé ça très sympa et j'ai passé un bon moment ;-).

Matrix R
05/05/2021 à 16:58

Où sont les fameux détails ???? Le pire Denzel depuis unstoppable. Une purge. Jared en fait trop. Un casting oscarisé brutalement ringardisé.
Note 3/10.
Le titre est un monumental HS

Boddicker
05/05/2021 à 15:46

La séquence d'intro completement foireuse donne le ton de cette purge téléfilmesque (sans jamais être du niveau du plus mauvais épisode de True detective, et il y en as un paquet...), Leto est ridicule (comme depuis bien longtemps hélas... ha ha ha haaaaaaaaaaaaa), Washington pas mieux (avec hélas, avec une interprétation Buce Williesque), Malek... à mon avis, pas une seconde à sauver.

sylvinception
05/05/2021 à 15:01

"Tu me dis Denzel si j'en fais trop hein ?"
Nan, pas du tout le genre de la maison!!

"avec l'aplomb d'un plongeur essayant de prendre un selfie avec un requin alors qu'il est enduit de sang de phoque."
Ah ah ah, merci pour celle-là, elle m'a plié.

Keedz
05/05/2021 à 12:06

Je vous trouve bien gentil avec ce film qui est une catastrophe à tout niveaux les acteurs mauvais, la mise en scène mauvaise est le scénario complètement nul . Rarement vu aussi mauvais film depuis longtemps. On est très loin de seven , ya plus de suspense dans un épisode de capitaine marleau que dans ce film. Et denzel devrait changer d'agent car clairement y'a volonté de nuir .

Metuxla
05/05/2021 à 12:02

C est exactement ça mon ressenti, pas vraiment mauvais pas totalement bon. Les acteurs font le taf, l intrigue est sympa à suivre jusqu au final. La question c'est Jared Leto je ne sais plus comment le ressentir il est toujours à la limite du too Much aussi bien dans le choix de ses rôles que dans leurs interprétations.

votre commentaire